La langue française

Hippophagique

Définitions du mot « hippophagique »

Trésor de la Langue Française informatisé

Hippophagique, adj.Qui a rapport à l'hippophagie. Boucherie hippophagique. Pierre Prudent (...) au service d'une société hippophagique (L'Œuvre,23 févr. 1941).

Wiktionnaire

Adjectif

hippophagique \i.pɔ.fa.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport à l’hippophagie.
    • Marthe revint à la charge pour qu’on accepte l’enseigne « boucherie chevaline » plutôt qu’« hippophagique », terme savant utilisé pour masquer la réalité aux âmes sensibles. — (Michel Caffier, Le Hameau des mirabelliers, Presses de la Cité, 1998 & 2013)
    • L’autre foyer de contradiction, et non le moindre, tient à l’aventure hippophagique. Elle est l’affaire de ces mêmes savants humanistes, au premier rang desquels le naturaliste I. Geoffroy Saint-Hilaire, qui s’en fait l’apôtre, depuis sa tribune de cours populaires au muséum. — (Bernadette Lizet, La bête noire : À la recherche du cheval parfait, Éditions MSH, 1989, p.90)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HIPPOPHAGIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à l'hippophagie. Boucherie hippophagique.

Littré (1872-1877)

HIPPOPHAGIQUE (i-ppo-fa-ji-k') adj.
  • Qui a rapport à l'hippophagie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hippophagique »

De hippophagie avec le suffixe adjectival -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hippophagique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hippophagique ipɔfaʒik

Citations contenant le mot « hippophagique »

  • Romain Etienne, parisien d'origine, s'est vu transmettre tout son savoir-faire en matière de boucherie-charcuterie par son père et son grand-père, tous deux anciens de la profession. Après avoir appris les bases, il décide de passer son CAP hippophagique à Cahors (CAP boucherie chevaline). Il travaillera une quinzaine d'années à Paris et Rungis. C'est finalement à Lescar qu'il décidera quelques années plus tard, en 2010, d'y installer son commerce, la boucherie Notre Dame Romain Etienne. Un commerce avec des produits du terroir et une qualité toujours vérifiée.  France Bleu, Lescar : La boucherie Notre-Dame se dévoile
  • Vient ensuite la "parenthèse hippophagique", c'est-à-dire la période 1866-1966 pendant laquelle l'hippophagie est légale et vivace en France. leplus.nouvelobs.com, Brigitte Bardot veut abolir l'hippophagie : pourquoi manger du cheval (re-)devient tabou - le Plus
  • Cela n'a pas empêché la Semaine du fooding (jusqu'au 7 décembre) de célébrer la filière hippophagique, sponsor de l'opération, avec un tournedos et un carpaccio de cheval préparé, chaque soir, par le chef italien Tonino Simbula. Etrangers à cette querelle franco-française, les nombreux Japonais qui fréquentent Hyotan (Paris-8e), restaurant authentiquement nippon, raffolent des préparations de viande chevaline crue. En fait, tous les peuples cavaliers (Tatars, Kirghizes, Iakoutes...), précise Jean-Pierre Digard, directeur de recherche au CNRS, ont mangé et mangent du cheval. Il réfute les positions "animalitaires" (mot forgé par analogie avec humanitaire) qui ne peuvent, selon lui, qu'entraîner la disparition de plusieurs races (Cheval-Chevaux no 4, Editions du Rocher, 2009, 20 €). D'où, sans doute, le cri du coeur provocateur de Bartabas, il y a quelques années : "Si vous aimez les chevaux, mangez-en !" Aux arguments avancés par les uns - la maltraitance liée aux transports lointains, les conditions atroces de l'abattage, l'évolution du statut du cheval vers celui d'animal de compagnie - répondent ceux de la filière chevaline : seul le maintien d'un marché hippophagique actif peut sauver les neuf races lourdes des chevaux de trait français. Les Haras nationaux ont d'ailleurs encouragé ce marché, lorsque, à partir des années 1950, l'armée puis l'agriculture se sont mécanisées. Le cheval, autrefois force de travail et représentation du pouvoir appuyée sur la chevalerie, s'est brutalement féminisé, avec l'équitation de loisir. Le psychanalyste Jacques Lacan avait d'ailleurs pointé la question, qualifiant les bêtes proches de l'homme d'animaux "d'hommestiques" ! Le Monde.fr, Vous aimez le cheval ? Mangez-en !
  • « Aujourd'hui, si un propriétaire décide que son cheval ne finira pas à l'abattoir, la réglementation veut que ce soit irréversible, alors que ce n'est pas forcément le même propriétaire qui aura le cheval en fin de vie », a expliqué à l'AFP Eric Vigoureux, président de la Fédération de la boucherie hippophagique de France (FBHF), après une intervention lors de ces assises. La FBHF plaide ainsi pour que « chaque propriétaire puisse changer la destination de son cheval au bout de six mois, si le cheval correspond bien aux normes sanitaires ». La France Agricole, Vieux chevaux : L'abattoir plutôt que le « mouroir » (Avef)
  • La France recenserait plus de 30.000 chevaux répartis en plusieurs activités : les courses hippiques générant bon an mal an un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards d’euros, le sport-loisir (avec le tourisme attelé) et le travail : ici, chevaux de selle, de trait et même les ânes, sont enrôlés pour le transport, les travaux agricoles, le ramassage des ordures, l’arrosage des espaces verts publics, la police, etc…Les chevaux à viande destinés à la boucherie hippophagique restent minoritaires, sinon tabous. À Paris, il est rarissime de croiser un cheval dans le trafic. Exceptions faites des allées du Bois de Boulogne et des allées cavalières de l’avenue Foch, jusqu’à la place de l’Étoile. Aucune règle en prohibe pourtant l’usage, tant que le cavalier est en selle. En revanche, il est interdit de le conduire à la main. Tout animal isolé ou en groupe doit avoir un conducteur énonce le Code de la Route, articles R412-44 et suivants. S’il contrevient à cela, son propriétaire encourt une amende de 2ème classe. Tenu pour un véhicule, le cheval ne doit pas « marcher » sur les trottoirs, ni trotter sur les 4-voies et encore moins galoper sur les autoroutes. Chaque maire, chaque préfet est libre d’amender ou limiter cet arsenal mais en dépit de ce cadre juridique un chouia bride-sur-le-cou, la circulation à cheval en ville et encore plus à Paris, semble demeurer utopique. Ceci-dit, face à l’interdiction totale des voitures thermiques en 2030, il reste dix ans pour changer de cheval, vu que légalement, il n’y a aucun obstacle. Imaginer maintenant ce qui peut arriver sur le pavé parisien. Vanity Fair, La chronique du Concierge masqué : Et si on remontait à cheval dans Paris ?
  • Les bouchers chevalins se disent sereins vis-à-vis du scandale des lasagnes Findus. «Je ne pense pas qu'il y aura d'impact négatif pour nos commerces. Dimanche, sur les marchés, je n'ai pas senti de défiance», avance Éric Vigoureux, président de la Fédération de la boucherie hippophagique de France (FBHF), et boucher dans le bassin bordelais. «Ce qui est choquant, ce n'est pas de manger du cheval, mais le fait qu'on a trompé le consommateur. Il n'y a pas de problème de traçabilité puisqu'on a vite remonté la filière, mais un problème de tromperie. On se portera partie civile en cas de procès», prévient Éric Vigoureux. Le Figaro.fr, Viande de cheval : une consommation marginale

Traductions du mot « hippophagique »

Langue Traduction
Anglais hippophagus
Espagnol hipófago
Italien hippophagus
Allemand hippophagus
Chinois 海马
Arabe فرس المريء
Portugais hipófago
Russe hippophagus
Japonais カバ
Basque hippophagus
Corse hipophagus
Source : Google Translate API

Synonymes de « hippophagique »

Source : synonymes de hippophagique sur lebonsynonyme.fr

Hippophagique

Retour au sommaire ➦

Partager