La langue française

Héraldique

Définitions du mot « héraldique »

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉRALDIQUE, adj. et subst. fém.

I. − Adj. Qui a rapport au blason :
1. ... le décor, qui pourrait être inspiré des gravures d'ornement de Geoffroy Tory, est surtout composé d'éléments monochromes incrustés tels que fleurons ou roses, étroites frises d'entrelacs ou d'anneaux en chaînes, armoiries et emblèmes héraldiques, exécutés en noir ou en brun-rouge... G. Fontaine, Céram. fr.,1965, p. 22.
SYNT. Art, science, sculpture héraldique; couleur, dessin, dragon, écusson, figure, graveur, livre, ornement, ouvrage, prestance, raideur, sphinx, vocabulaire héraldique.
II. − Emploi subst. fém. ,,Science du blason; ensemble des usages et règles permettant de décrire et de représenter exactement armes et armoiries`` (Vogüé-Neufville 1971). Héraldique anglaise; livre d'héraldique :
2. ... les chevaliers qui entraient en lice étaient annoncés et décrits par des hérauts, d'où le nom de l'héraldique, science des hérauts d'armes. À cette époque, la composition du blason est géométrique... L'Hist. et ses méth.,1961, p. 745.
En partic. Héraldique ecclésiastique. ,,Science des armoiries des membres du clergé tant régulier que séculier`` (Vogüé-Neufville 1971).
REM. 1.
Héraldico-féodal, -ale, -aux, adj.Qui, par son caractère héraldique, rappelle la féodalité. Madame de la Hampe ne manquerait pas d'affirmer ses prétentions par un costume héraldico-féodal (Gyp, Province,1890, p. 182).
2.
Héraldicomane, adj.Atteint de la passion de l'héraldique. Il a cela de curieux et qui le recommande à v[otre] faveur héraldicomane qu'il descend de Jeanne d'Arc par Gautier son frère, il se nomme Édouard Gautier d'Arc (Balzac, Corresp.,1835, p. 638).
3.
Héraldiquement, adv.Selon la science héraldique. Vous savez qu'il [le roi] y a été appelé par un congrès européen, et il a même fort hésité à l'accepter, jugeant cette souveraineté un peu inégale à sa race, la plus noble, héraldiquement parlant, de toute l'Europe (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 459).
4.
Héraldisme, subst. masc.Art héraldique. Sauf ces contretemps [des bruits de machines], il respirait à pleine gorge les sortilèges de l'héraldisme (Arnoux, Paris,1939, p. 112).
Prononc. et Orth. : [eʀaldik]. Cf. héraut. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) 1680 « relatif au blason » (Rich.); b) 1701 colonne héraldique (Fur.); 2. 1839 art héraldique (Balzac, Béatrix, p. 11); 1845 subst. « art du blason » (E. Gachet, Hist. des seigneurs de Gavres, Prologue ds Gdf. Compl., v. FEW t. 16, p. 200, note 6). Dér. sav. du lat. médiév. heraldus (xiiies. ds Nierm.), transposition de héraut*; suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 87. Bbg. Quem. DDL t. 7 (s.v. héraldisme).

Wiktionnaire

Adjectif

héraldique \e.ʁal.dik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est relatif aux blasons, aux armoiries.
    • «Les choix héraldiques de Louise de Savoie sont une proclamation ouverte des droits de François sur le Milanais » commente Muriel Barbier, conservateur du patrimoine : la salamandre pour rappeler l’emblème des Angoulêmes, la cordelière pour la maison de Savoie. — (Béatrice Bouniol, La Renaissance de Louise de Savoie - Journal La Croix, page 21, 24-25 octobre 2015)
    • Quant à sa qualité, ce n’eût été un secret que pour le peu de personnes qui, à cette époque, ignoraient la langue héraldique, […]. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Oh ! chante-moi ta chanson de chaque soir dans ta logette de cendre et de suie, derrière la plaque de fer écussonnée de trois fleurs de lys héraldiques ! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)

Nom commun

héraldique \e.ʁal.dik\ féminin

  1. Science du blason, des armoiries.
    • Dans les collèges des Jésuites sous l'Ancien Régime, l'enseignement du blason s'est mis à l'écoute des terroirs. Dans l’héraldique du IIIe millénaire, celle qui s'extirpe déjà du marécage des logos, nul doute que la figure du cheval obtiendra une place de choix, […]. — (Philippe Lamarque, La figure héraldique du cheval, Éditions Cheminements, 2001, p. 286)
    • La rencontre se trouve davantage dans les héraldiques allemande et polonaise que dans l’héraldique française, pourvue d'un symbolisme cynégétique (…). — (Bernard Marillier, Le sanglier héraldique, Éditions Cheminements, 2003, p. 98)
    • Dans le courant du XIIIe siècle, l’héraldique se diffuse dans toutes les strates de la société, à telle enseigne que le choix de ce langage ne désigne pas le statut social du sigillant. — (Ambre Vilain, Matrices de sceaux du Moyen Âge, Éditions de la Bibliothèque nationale de France, 2015, p. 96)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÉRALDIQUE. adj. des deux genres
. Qui a rapport au blason, aux armoiries. Science héraldique ou par ellipse, comme nom féminin, L'héraldique. Art héraldique. Graveur héraldique.

Littré (1872-1877)

HÉRALDIQUE (é-ral-di-k') adj.
  • Qui a rapport au blason. L'art héraldique.

    Colonne héraldique, colonne qui porte sur son fût des écussons blasonnés.

    Science héraldique, celle qui traite des armoiries et des anciennes fêtes de chevalerie.

    S. f. L'héraldique, la science héraldique, et aussi l'ensemble des emblèmes de blason. L'orange est encore usité dans l'héraldique anglaise.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HÉRALDIQUE. Ajoutez :

Graveur héraldique, graveur qui grave des armoiries.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HÉRALDIQUE, (Art.) C’est la science du blason, Voyez Blason. Il n’y a pas une seule brochure sur l’art de faire des chemises, des bas, des souliers, du pain ; l’Encyclopédie est le premier & l’unique ouvrage qui décrive ces arts utiles aux hommes, tandis que la librairie est inondée de livres sur la science vaine & ridicule des armoiries ; je ne les vois jamais ces livres dans des bibliotheques de particulieres, que je ne me rappelle la conversation du pâtre, du marchand, du gentilhomme, & du fils de roi, que la Fontaine fait échouer au bord de l’Amérique ; là se trouvant ensemble, & raisonnant sur les moyens de fournir à leur subsistance prochaine, le fils de roi dit, qu’il enseigneroit la politique. Le noble poursuivit :

Moi je sai le blason, j’en veux tenir école,
Comme si devers l’Inde, on eût eu dans l’esprit
La sotte vanité de ce jargon frivole. (D. J.)


Cependant comme le tems n’est pas encore venu parmi nous, où l’art héraldique sera réduit à sa juste valeur, voyez volume II. de nos Planches & de leurs explications, les principes généraux du Blason, avec des figures relatives à chacun des termes qui lui sont propres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « héraldique »

Du latin médiéval heraldicus, de heraldus (« héraut », « relatif au blason »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Héraut, anciennement heralt.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « héraldique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
héraldique eraldik

Citations contenant le mot « héraldique »

  • De sinople, d’or, de sable ou d’azur, voici quelques couleurs en langage héraldique que l’on peut voir sur les nombreux blasons présents dans le musée. midilibre.fr, Une visite s’impose au musée des Blasons - midilibre.fr
  • Un bestiaire héraldique d’inspiration anglaise est en cours d’installation dans le jardin Tudor. Nord Littoral, Le deuxième dragon de Calais attend ses compères
  • Des ateliers initieront les participants à la taille de pierre, la calligraphie, l’héraldique et les mesures médiévales. Ces animations s’intègrent au dispositif d’activités sportives et de loisirs CAP33. SudOuest.fr, Gironde : des costumes médiévaux pour visiter le château de Clément V
  • J’arrive à intéresser mes petites sœurs à la généalogie. La clé, c’est de ne pas les forcer et de partir de leurs centres d’intérêt. J’ai demandé à l’une de remonter une branche provençale sur 2 ou 3 générations. Et à l’autre, passionnée d’héraldique, de s’intéresser à une branche de petite noblesse du Dauphiné. Notre famille est issue de différentes origines sociales et géographiques, liées à des générations de militaires. La Croix, À la recherche des origines familiales

Traductions du mot « héraldique »

Langue Traduction
Anglais heraldry
Espagnol heráldica
Italien araldica
Allemand heraldik
Chinois 纹章
Arabe شعارات النبالة
Portugais heráldica
Russe геральдика
Japonais 紋章学
Basque heraldika
Corse araldica
Source : Google Translate API

Synonymes de « héraldique »

Source : synonymes de héraldique sur lebonsynonyme.fr

Héraldique

Retour au sommaire ➦

Partager