La langue française

Hébraïsant, hébraïsante

Sommaire

  • Définitions du mot hébraïsant, hébraïsante
  • Étymologie de « hébraïsant »
  • Phonétique de « hébraïsant »
  • Citations contenant le mot « hébraïsant »
  • Traductions du mot « hébraïsant »
  • Synonymes de « hébraïsant »

Définitions du mot hébraïsant, hébraïsante

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉBRAÏSANT, -ANTE, part. prés. et subst.

I. − Part. prés. de hébraïser*.
II. − Substantif
A. − Celui, celle qui s'adonne à l'étude de la langue hébraïque; spécialiste de l'hébreu, des textes sacrés hébreux. Le plus grand nombre des hébraïsants d'aujourd'hui le tiennent [le nom d'Elohim, donné au créateur de l'univers] pour un augmentatif de El, dont l'emploi était plus ancien (Théol. cath.,t. 4, 1920, p. 949) :
− Je m'occupe un peu de critique biblique, fit Augustin (...) − Et avec quoi la ferez-vous? − Comment? avec quoi? − Je veux dire : êtes-vous assyriologue? hébraïsant? orientaliste? Vous savez l'allemand, sans doute et peut-être l'anglais? Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 265.
B. − Juif converti des débuts du christianisme, resté attaché à la lettre des prescriptions mosaïques. Synon. judaïsant, judéo-chrétien (ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
P. ext., vieilli et péj. Celui, celle qui s'attache de façon trop scrupuleuse aux préceptes de l'Écriture (ds Littré, Guérin, 1892).
REM.
Hébraïste, subst.,synon. rare de hébraïsant (supra A). (Dict. xixeet xxes.).En partic. Tenant de l'hébreu. Les yddischistes, (...) affirment que cette langue, étant celle de l'immense majorité des masses juives, est, en droit, leur langue nationale. Les hébraïstes, au contraire, qui placent au foyer palestinien leur espoir, estiment que l'avenir de l'hébreu s'identifie avec l'avenir d'Israël lui-même (Arts et litt.,1936, p. 54-2).
Prononc. et Orth. : [ebʀaizɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. V. hébraïser. Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Nom commun

hébraïsant \e.bʁa.i.zɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : hébraïsante)

  1. Celui, celle qui est versé dans l’étude de la langue hébraïque et du texte hébreu de l’Écriture.
    • Par une petite pédanterie d’hébraïsant, j’appelai cette crise de mon existence Nephtali, et je me redisais souvent le dicton hébraïque : Naphtoulé élohim niphtalti : « J’ai lutté des luttes de Dieu. » Mes sentiments intérieurs n’étaient pas changés : mais, chaque jour, une maille du tissu de ma foi se rompait. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 173.)
    • […] et B.-G. Whael ; par le suédisant G. Vallenius ; par l’hébraïsant S. Paulinus; par les latinistes […] — (Camille Dreyfus, ‎André Berthelot, La Grande Encyclopédie : inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts, tome 17, Lamirault et Cie, 1886)

Forme de verbe

hébraïsant \e.bʁa.i.zɑ̃\

  1. Participe présent du verbe hébraïser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÉBRAÏSANT. n. m.
Celui qui est versé dans l'étude de la langue hébraïque et du texte hébreu de l'Écriture.

Littré (1872-1877)

HÉBRAÏSANT (é-bra-i-zan) s. m.
  • 1Savant qui s'attache à l'étude de la langue hébraïque.
  • 2En un autre sens, observateur trop scrupuleux des préceptes de la Bible.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hébraïsant »

Hébraïser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1586) De hébraïser, hébraïque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hébraïsant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hébraïsant ebraisɑ̃

Citations contenant le mot « hébraïsant »

  • Ceci avant d’avouer que finalement cette technique avait du bon. Les parents satisfaits de voir leurs chères têtes blondes intégrées avec bonheur, hébraïsant sans problème « chez elles en Israël » …En mille fois moins de temps qu’il ne leur en faudra jamais pour le dire dans une langue ou une autre ! IsraelValley, Désintox d'IsraelValley. "Les élèves en échec scolaire sont nombreux en Israël". - IsraelValley
  • Contrairement aux pays anglo-saxons ou à Israël, l’étude du Daf Hayomi n’est pas tellement ancrée en France. « Il n’y a quasiment aucune synagogue dans ces pays où avec les heures des offices réguliers sont affichées celles du cours de Daf Hayomi », confirme Bob Knoller. Mais pour lui, il s’agit surtout des outils qui manquaient. « L’étude du Talmud en araméen avec des annotations en hébreu est ardue. Les publications Artscroll qui ont popularisé et facilité l’étude de la Guémara étaient faites pendant longtemps pour le public anglophone et hébraïsant mais grâce à la Fondation Safra, ces publications commencent à être disponibles pour le public en français et c’est une bonne nouvelle ».  Actualités Juives, Le 13e Siyoum Hachass célébré à Paris - Actualité Juive
  • Jean-Marc Thobois en tant qu'hébraïsant, apporte une lumière particulière à l’enseignement des Ecritures. Sa connaissance de la culture hébraïque et la richesse de son enseignement, éclaire le texte millénaire sous un aspect novateur pour l'auditeur. Journal Chrétien, Coronavirus Covid-19: Décès du pasteur Jean-Marc Thobois - Actualité chrétienne - Jean-Marc Thobois - Journal Chrétien
  • Ainsi Nahum Slouschz, archéologue, historien et orientaliste hébraïsant,  précise que l’on ne sait pas grand-chose sur l’origine de ce souverain, mis à part le fait qu’un clan juif en porte le nom. Dans son essai, «Les Juifs de Debdou»,  paru dans la Revue du monde musulman, Paris, 1913, Slouschz raconte: «De fondation très ancienne, Debdou a joué un rôle important dans l’histoire du Maroc, occupant une place stratégique entre Fès et Tlemcen qui a fait d’elle l’enjeu de luttes dynastiques. L'Economiste, Debdou: Un peu d’histoire | L'Economiste
  • Darwish, un cousin du défunt poète palestinien Mahmoud Darwish et hébraïsant, a indiqué qu’environ 400 Israéliens avaient assisté à l’événement. The Times of Israël, A Ramallah, Israéliens et Palestiniens "unissent leurs forces" pour la paix | The Times of Israël
  • Née le 14 mai 1902, à Moscou, dans une famille bourgeoise et cultivée dont le père est « philologue et historien-hébraïsant », Evguénia grandit à Léningrad sous la férule d’une gouvernante allemande. Son tempérament rebelle, épris de liberté et contestataire se révèle rapidement, ainsi « à treize ans, je suis  tombée définitivement amoureuse avec une sincérité enthousiaste de l’idée de la révolution ». Elle profite de celle de février 1917 pour faire sa première fugue. « J’ai traîné un peu dans la rue, j’ai crié "Bourreaux !" sous les tirs à blanc », raconte-t-elle, avant de dérouler son histoire qui la mènera, avec son mari, le poète Alexandre Iaroslavski, des cercles intellectuels de Berlin où le couple donne des conférences, à Paris, où elle exercera mille petits métiers et vivra avec les indigents et la canaille locale « pour étudier leur vie quotidienne ».   , “Un goût pour la littérature qui joue et qui résiste”, Valéry Kislov

Traductions du mot « hébraïsant »

Langue Traduction
Anglais hebrew
Espagnol hebreo
Italien ebraico
Allemand hebräisch
Chinois 希伯来语
Arabe اللغة العبرية
Portugais hebraico
Russe иврит
Japonais ヘブライ語
Basque hebrew
Corse ebraicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hébraïsant »

Source : synonymes de hébraïsant sur lebonsynonyme.fr
Partager