La langue française

Grisard

Sommaire

  • Définitions du mot grisard
  • Étymologie de « grisard »
  • Phonétique de « grisard »
  • Citations contenant le mot « grisard »
  • Traductions du mot « grisard »
  • Synonymes de « grisard »

Définitions du mot grisard

Trésor de la Langue Française informatisé

GRISARD, subst. masc.

A. − BOT. Nom vulgaire du peuplier gris ou blanc. Synon. grisaille.Dans les futaies de toutes couleurs, quelques grisards élancés avec leurs bouquets de branches sèches, écorce blanchâtre (Goncourt, Journal,1855, p. 224).
Emploi adj. Les hauts peupliers grisards (Genevoix, Avent. en nous,1952, p. 35).
P. méton. Bois blanc provenant de cet arbre. Les bois tendres : le sapin de pays, le sapin rouge (...), le grisard ou peuplier, le tulipier (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 2, 1928, p. 68).
B. − MINÉR. Grès très dur. (Dict. xixeet xxes.).
C. − ZOOLOGIE
1. Blaireau. (Ds Littré, DG, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop., Rob.).
2. Jeune goéland à plumage gris et brun. Les multitudes vagabondes Des goëlands et des grisards (Pommier, Océanides,1839, p. 66).Les jeunes goélands sont appelés grisards (Coupin, Animaux de nos pays,1909, p. 83).
Prononc. : [gʀiza:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1351 grisart adj. « grisâtre (en parlant d'un cheval) » (Ch. de J. de Chalon ds Gdf.); 2. a) 1549 grisard subst. masc. « blaireau » (Est., s.v. blaireau); b) 1562 « goéland » (Du Pinet, Histoire du monde, I, 394); c) 1783 « grès » (Buffon, Hist. nat. des minéraux, I, 143); d) 1786 « peuplier » (Mém. d'agriculture, juin 1786, p. 97 ds Roll. Flore t. 10, p. 209). Dér. de gris* (sens 1 et 2); suff. -ard*. Fréq. abs. littér. : 4.

grisard .(sur gris) 1. Blaireau. 2. Goéland

grisard (sur gris) 1. Peuplier blanc. 2. Grès ,

Wiktionnaire

Nom commun

grisard \ɡʁi.zaʁ\ masculin (pour la femelle on dit : grisarde)

  1. (Ornithologie) (Archaïsme) Ancien nom vernaculaire donné jusqu'au XVIIIème siècle au grand labbe (Stercorarius skua), appelé également (à tort)[1] goéland varié par Buffon. → voir goéland varié
    • Dans le grisard, comme dans tous les autres goëlands et mouettes, la femelle ne paraît différer du mâle que par la taille, qui est un peu moindre. — (Oeuvre complètes de Buffon, tome 39, 1830)
    1. (Par extension) (Courant) (Régionalisme) Dans certaines régions côtières (e.g. Normandie), jeune goéland, de diverses espèces, au plumage gris.
  2. (Zoologie) Blaireau.
    • Là également le renard, le grisard ou blaireau, le sanglier, le lapin de garenne. — (Maurice Leroy, Histoire de Morlancourt, 1904)
  3. (Botanique) Espèce de peuplier.
    • Le grisard, chacun le sait, est le peuplier le plus souvent roulé, et roulé parfois jusqu’aux extrémités des dernières branches [...]. — (Pierre Chaudé, Traité pratique et théorique des estimations et expertises forestières, 1936)
  4. Grès trop dur pour être taillé.
    • Les paveurs emploient celui qui a le tissu le plus serré et le grain le plus fin, et qui est aussi le plus dur après le grisard. — (Théodore Chateau, Technologie du batiment, tome 2, 1866)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRISARD (gri-zar) s. m.
  • 1Blaireau.
  • 2Espèce de goëland. Tous les grisards, suivant les observations de M. Baillon, sont, dans le premier âge, d'un gris sale et sombre, Buffon, Ois. t. XVI, p. 203.
  • 3Grès trop dur pour pouvoir servir au paveur. Le grès que les ouvriers appellent grisard est si dur et si difficile à travailler, qu'ils le rebutent même pour n'en faire que des pavés, Buffon, Min. t. I, p. 207.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRISARD. Ajoutez :
4 Adj. Qui est de couleur de blaireau. Jupons cretonne grisarde avec volant, Journ. offic. 9 mars 1872, p. 1695, 1re col.
5 Œuf de grisard, nom donné par les pêcheurs à l'echinocardium cordatum, sorte d'oursin, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 76.
6Nom vulgaire du peuplier blanchâtre, populus canescens. Bois blanc (peuplier ou grisard), Journ. offic. 20 mars 1876, p. 1956, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grisard »

Gris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grisard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grisard grizar

Citations contenant le mot « grisard »

  • Le « grisard » étaient en effet bloqué dans la gouttière, en haut de l’immeuble. Deux pompiers sont intervenus à bord d’une nacelle pour le sauver, puisqu’il était incapable de voler. Un pompier l’a pris dans ses mains et l’a alors déposé dans son nid. , Insolite : les pompiers sauvent un bébé goéland à Saint-Nazaire | L'Écho de la Presqu'île

Traductions du mot « grisard »

Langue Traduction
Anglais grisard
Espagnol grisard
Italien grisard
Allemand grisard
Chinois 格里沙德
Arabe جريسارد
Portugais grisard
Russe седой
Japonais グリザード
Basque grisard
Corse grisard
Source : Google Translate API

Synonymes de « grisard »

Source : synonymes de grisard sur lebonsynonyme.fr
Partager