La langue française

Grillon

Sommaire

  • Définitions du mot grillon
  • Étymologie de « grillon »
  • Phonétique de « grillon »
  • Citations contenant le mot « grillon »
  • Images d'illustration du mot « grillon »
  • Traductions du mot « grillon »

Définitions du mot grillon

Trésor de la Langue Française informatisé

GRILLON, subst. masc.

Insecte noir, sauteur, à grosse tête, dont les élytres courts produisent une stridulation (chez le mâle) et qui recherche le soleil, les endroits chauds. Synon. cri-cri.Le chant nocturne, le cri tremblé du grillon; grincement, crépitement, crissement des grillons. Il y a des grillons dans cette cheminée; les grillons font du bruit toute la nuit dans ce jardin (Ac. 1835-1932). Les grillons des champs; le grillon de l'âtre, du foyer; les grillons se plaisent surtout dans les boulangeries (Ac. 1878-1932). Les champs aussi sont pleins d'insectes affairés. Foule de gens de tous aspects, de tous degrés. Noir serrurier, en bas, le grillon lime et grince (Ch. Cros, Coffret santal,1873, p. 73).Les cigales crissent et les grillons stridulent (Maran, Batouala,1921, p. 62) :
On entend dans le soleil de l'air et dans le soleil de la terre, les abeilles qui travaillent musicalement, en conformité avec les poésies, et le grillon qui, malgré les fables, chante sans modestie et remplit à lui seul tout l'espace. Barbusse, Feu,1916, p. 96.
REM. 1.
Grelet, subst. masc.,var. région. Par d'autres fois, il faisait si doux qu'on entendait le grelet au dedans de la maison et le rossignol au dehors (Sand, Maîtres sonneurs,1853, p. 54).
2.
Grillonner, verbe intrans.Imiter le chant du grillon. Voyage de trois jours à Chaumot. Les bouillottes grillonnent, rossignolent (Renard, Journal,1901, p. 649).
3.
Grillonnement, subst. masc.Les vieux. Celui-là sent comme un petit « grillonnement » dans la tête. L'autre vient d'avoir le pied écrasé par une bûche de bois. Un autre a un mal de dents perpétuel (Renard, Journal,1897, p. 426).
Prononc. et Orth. : [gʀijɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1485 [date de l'éd.] (J. Corbichon, Propr. des choses, XVIII, 56 ds Gdf. Compl. [ms. Paris, Bibl. nat. fr. 22533, p. 335 : grille gresillon]). Forme tardive issue d'un croisement entre grillet et gresillon, qui aurait pu s'opérer dans la région parisienne (cf. ca 1676, Ménage ds Gdf., s.v. grillet 1 : Les Poitevins disent un grelet, les Angevins un gresillon et les Normands un criet, il faut dire un grillon avec les Parisiens). Grillet, dont l'aire anc. paraît avoir couvert la Normandie, le Centre, l'Est et le domaine fr.-prov. (a. fr. grislet xiiies. [date du ms] ds Marie de France, Fables, éd. K. Warnke, XXXIX, 1 var.), dérive d'un type grill- (correspondant à l'a. prov. grilh ds Rayn.) issu du lat. grillus, gryllus « grillon » par l'intermédiaire d'un *grīllius (cf. FEW t. 4, p. 269b). Gresillon (dep. fin xiies. ds T.-L.) dont l'aire anc. paraît avoir couvert un triangle dont les pointes seraient Bayeux, Paris et La Rochelle, est issu, non de grésiller, var. pic. et plus tardive de griller (FEW t. 4, p. 269b), mais plutôt forgé sur les formes greill, grel (et aussi grelet), qui représentent un type *grĭll(i)us (cf. FEW t. 4, p. 269b) dont l'aire est contiguë à celle de gresillon (cf. FEW t. 4, p. 268b et 269a), d'apr. l'alternance gresler/gresiller (cf. grêle et gresil), transposée ici du fait de l'anal. de bruit entre le grillon et la grêle. Fréq. abs. littér. : 277. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 308, b) 643; xxes. : a) 438, b) 306. Bbg. Millepierres (F.). Les Insectes. Vie Lang. 1969, p. 444.

Wiktionnaire

Nom commun 1

grillon \ɡʁi.jɔ̃\ masculin

  1. Genre d’insectes orthoptères dont les mâles produisent un bruit aigu et perçant par le frottement de leurs élytres.
    • Vous n’entendez plus qu’un chœur de grillons qui chantent, dans leurs petites cages enjolivées de verroteries, leur complainte dissyllabique. À Madrid, l’on a le goût des grillons ; chaque maison a le sien suspendu à la fenêtre dans une cage miniature en bois ou en fil de fer. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Je me souviens que, dans les champs, les grillons chantaient et que, très loin, à la lisière du bois, j’entendais le chat-huant sonnant les heures nocturnes… — (Octave Mirbeau, Le Colporteur)
    • Le sifflement des grillons-marteaux retentissait comme un timide et tendre appel vers les étoiles. — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 350)
    • C'est alors, avant qu'elle ait pu dire ou faire quoi que ce soit, qu'un bruit nouveau retentit dans cet endroit paisible où l'on n'entendait d'ordinaire que le bourdonnement des abeilles, le cricri des grillons dans l'herbe et le murmure de voix des deux jeunes femmes. — (Richard Bachman, Les Régulateurs, traduit de l'anglais (USA) par William Olivier Desmond, éd. Albin Michel, 1996)
    • Le grillon crisse, grésille, grésillonne et craquette.
    • Les grillons sont apparentés avec les sauterelles, les criquets.
    • Le grillon du foyer ou grillon domestique.
    • Il y a des grillons dans cette cheminée.
    • Les grillons domestiques se plaisent surtout dans les boulangeries.
    • Il porte un chapeau blanc sous lequel ses yeux noirs luisent comme le dos des grillons. — (Pascale Quiviger, Le cercle parfait, éditions L'Instant même, 2003, page 153)

Nom commun 2

grillon \ɡʁi.jɔ̃\ masculin

  1. (Cuisine) Spécialité culinaire de l’Ouest de la France, faite avec des morceaux de porc frits dans le gras et servis froids. Désigne aussi parfois des rillettes avec de gros morceaux.
    • On a tué le goret, passez nous voir, il y a des grillons !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRILLON. n. m.
Genre d'insectes orthoptères dont les mâles produisent un bruit aigu et perçant par le frottement de leurs élytres. Les grillons sont de la même famille que les sauterelles. Les grillons des champs. Le grillon du foyer. Il y a des grillons dans cette cheminée. Les grillons se plaisent surtout dans les boulangeries. On l'appelle aussi CRIQUET.

Littré (1872-1877)

GRILLON (gri-llon, ll mouillées, et non griyon) s. m.
  • Petit insecte de l'ordre des orthoptères qui aime les lieux chauds et obscurs et qui fait entendre un certain bruit. Ce bruit que font entendre les seuls grillons mâles (car les femelles sont muettes) est produit par le frottement de leurs élytres l'un contre l'autre. Le grillon du foyer. Adieu, voisin grillon, dit-il, je pars d'ici, Fontenelle, Fabl. V, 4. D'une voix plus modeste, au hasard inspirée, Nous, comme le grillon, chantons au coin du feu, Musset, Poésies nouv. Idylle.

    Grillon-taupe, courtilière.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si aperçut un gresillon, Ren. 7985.

XVe s. Es fables des anciens est plus prisée la formis que le grillon [cigale] ; car la formis pourchasse l'esté sa pourveance pour son yver, et le grillon ne fait que chanter l'esté durant, et l'yver s'en va mourant de faim, Percefor. t. IV, f° 159.

XVIe s. Du chevalier agé, qui fit sortir les grillons [caprices] de la teste de sa femme par une saignée-Tandis que le sang decouloit du bras de cette damoiselle, son mari sentoit oculairement les grillons s'affoiblir, Despériers, Contes, CXXVII. Ils rugissent comme lions, ils gresillonnent comme grillons, Paré, Animaux, 25. …Les gresillons qui de leurs cris tranchans Salueront les porteurs à leur retour des champs, Ronsard, 735. Femme mieux file en sa maison, quand elle oyt chanter le grillon, Génin, Récréat. t. II, p. 239.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRILLON, s. m. grillus, insecte qui ressembleroit à la cigale, si elle n’avoit point d’aîles, & qui en differe peu par le bruit qu’il fait.

Il y a des grillons domestiques, & des grillons sauvages. Parmi ceux-ci, le mâle est presque aussi gros que la cigale, mais il a le corps plus long ; sa couleur est noirâtre ; il a la tête grande, & les yeux gros & saillans ; il porte sur le front des antennes qui se meuvent facilement, quoiqu’elles n’ayent point d’articulation ; il a six jambes de la même couleur que le corps, les dernieres sont très-longues, & donnent à cet insecte beaucoup de facilité pour sauter ; il peut marcher en-arriere comme en-avant ; les aîles couvrent presque tout le corps, elles sont courbes & legerement sillonnées ; la queue est fourchue, & le corps est plus petit que celui de la femelle, qui a le ventre plus gras, les yeux verdâtres, les antennes rouges, & la queue semblable à un trident. On voit ces insectes dans les champs pendant l’été : ils entrent dans la terre & y nichent ; ils y restent pendant l’hyver, mais les grands froids les font périr.

Les mâles des grillons domestiques ont le corps brun, alongé, & beaucoup moins gros que celui du grillon sauvage ; la tête presque ronde, & les yeux noirs ; il y a deux lignes blanches transversales sur le dos, près des jambes du milieu ; la queue est fourchue. La femelle est plus grosse que le mâle ; elle a le ventre plus long ; elle vole avec quatre aîles, celles du dessus sont plus courtes que celles du dessous ; la queue est divisée en trois soies. Il y a des grillons de plusieurs autres especes ; M. Linnæus en compte quatorze. Mouffet, insect. theat. pag. 134. Voyez Insecte. (I)

Grillon, (Comm.) terme usité parmi les marchands de bois pour signifier le bout d’une pile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « grillon »

(Nom commun 1) Grillet est attesté au XIVe siècle, puis grillon à la fin du XVe siècle, probablement de grelot par référence au bruit de l’animal. Le doublement du ‹ l › viendrait de grésiller. Dans l’ouest de la France, le mot grelet est toujours utilisé en patois.
(Nom commun 2) Même origine que rillon, rillettes, l’ajout du \g\ est probablement dû à l’attraction du mot grillé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguign. gresillon, charançon. Diez tire gresillon du latin gryllus, grillon, gré-sillon, comme oi-sillon d'avis, et pu-celle de pulla ; avis a donné avicellus, d'où oisel, et, diminutif secondaire, oisillon ; pulla a donné pullicela, d'où pucelle ; gryllus de cette façon aura donné gryllicellus, d'où grisel, gresillon. Quant à grillon, et à ses congénères, dans la ville de Genève et dans le Berry, grillet, grelet, ce sont des diminutifs directs de gryllus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grillon grijɔ̃

Citations contenant le mot « grillon »

  • Pour François-Pierre Blain, l'entrepreneur derrière ce projet, le grillon est la protéine de l'avenir, tant pour l'environnement que pour la santé.  Le Journal de Montréal, Le pain aux grillons débarque en ville | JDM
  • Connaissez-vous la loi de Dolbear ? Ce physicien américain a établi une formule pour mesurer la température ambiante en fonction de la fréquence du chant du grillon. Voici comment l'appliquer et son explication. Futura, Comment mesurer la température grâce au criquet ou au grillon ?
  • Parmi ses nombreux projets, le président de l’entreprise Globe Protein François-Pierre Blain a décidé de développer sa marque de pain fait à partir de poudre de grillons. Journal Métro, Du pain à base de grillons
  • Si le grillon chante, plus de gelées à craindre. De Proverbe français
  • Par la ruse, on peut prendre un lion. Par la force, pas même un grillon. De Proverbe français
  • Les poètes anciens chantaient les senteurs de la terre et les grillons. Maintenant nous contournons les champs, et fuyons la zone chimique des fermes. De Oskar Wadyslaw de Lubicz Milosz / Poèmes
  • En septembre prochain, une entreprise familiale de grillons verra le jour sur l’île de Lamèque dans une ancienne usine de transformation de poisson. Plus de 8 millions de grillons seront produits par mois et vendus pour consommation humaine et animale. Radio-Canada.ca, Une entreprise familiale de grillons ouvrira sur l'île de Lamèque | Radio-Canada.ca
  • “Il y a un énorme potentiel pour l’élevage de grillons en Thaïlande” explique d’emblée Nicolas Bery, directeur général de Cricket Lab à Chiang Mai. “Le monde est avide de sources de protéines durables, en particulier depuis la pandémie de Covid-19 et notre poudre de grillon offre une excellente opportunité pour se lancer dans l’alimentation durable”, ajoute-t-il.  , CricketLab: Depuis Chiang Mai, un Français cultive un aliment d’avenir | lepetitjournal.com
  • Grillon Le Pain CrickbreadTM est un pain protéiné à base de poudre de grillon. Il est pétri avec des farines de blé, de pois jaune, de gourgane et d’avoine et a l’avantage de contenir sept grammes de protéines complètes par portion de deux tranches.  Le Journal de Montréal, Lancement d’un pain à base de grillons | JDM
  • Benoît Hébert est le fondateur et le président d’Alimentomo, un producteur de protéines d’insectes à grande échelle ayant ouvert ses portes à Marieville en juin dernier. Ce sont de 10 à 15 millions de grillons qui y sont encloisonnés. Le journal de Chambly, Pénurie de nourriture? Les grillons assurent - Le journal de Chambly

Images d'illustration du mot « grillon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grillon »

Langue Traduction
Anglais cricket
Espagnol grillo
Italien cricket
Allemand kricket
Chinois 蟋蟀
Arabe كريكيت
Portugais grilo
Russe крикет
Japonais クリケット
Basque cricket
Corse grilo
Source : Google Translate API
Partager