La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gonfalonier »

Gonfalonier

[gɔ̃falɔnje]
Ecouter

Définitions de « gonfalonier »

Gonfalonier - Nom commun

  • (Histoire) Titre attribué durant le Moyen Âge à des dirigeants de certaines républiques italiennes, désignant la personne chargée de porter le gonfalon, un type d'étendard ou de bannière.

    Ce fut pendant que ce grand artiste exécutait cet ouvrage, qu’il reçut la visite du gonfalonier Soderini, le seul gonfalonier perpétuel qu’ait eu la république.
    — Alexandre Dumas, Une année à Florence
  • (Par extension) Personne qui représente une cause ou un mouvement, agissant comme un symbole vivant ou porte-drapeau. Pour une femme, on utilise le terme 'gonfalonière'.

    En vérité le déclin du Quai d’Orsay ne date pas de Nicolas Sarkozy, loin de là, comme le prouve la succession indéchiffrable de profils ministériels hétéroclites : Villepin, Barnier, puis Douste-Blazy ; le gonfalonier des droits de l’homme Bernard Kouchner, puis l’apparatchik UMP Michèle Alliot-Marie.
    — Christian Makarian, Un président sans diplomatie

Expressions liées

  • Gonfalonnier de justice (magistrat suprême de certaines cités italiennes au Moyen Âge.)
  • Gonfalonnier de l'église (protecteur établi par les papes du Moyen Âge dans les villes d'Italie pendant la lutte du Saint-Siège contre les empereurs.)

Étymologie de « gonfalonier »

Du provençal gomfanonier, gonfaronier et de l'italien gonfaloniere. Dérivé de gonfalon avec le suffixe -ier.

Usage du mot « gonfalonier »

Évolution historique de l’usage du mot « gonfalonier » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « gonfalonier » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « gonfalonier »

Citations contenant le mot « gonfalonier »

  • Si la France était encore une république souveraine, Paris serait dirigé par un préfet ; ou mieux (soyons créatifs) par un gonfalonier élu par une Convention citoyenne de 150 Français tirés au sort, les résidents élisant pour leur part un ou une représentant(e) pour porter leurs revendications domestiques.
    Marianne — L’état de la nation après les municipales et la nomination du préfet Castex | Marianne

Traductions du mot « gonfalonier »

Langue Traduction
Anglais gonfalonier
Espagnol gonfalonier
Italien gonfaloniere
Allemand gonfalonier
Chinois 贡法洛尼尔
Arabe gonfalonier
Portugais gonfaloneiro
Russe хоругвеносец
Japonais ゴンファロニエ
Basque kargu jarri
Corse gonfalonier
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.