La langue française

Golgotha

Sommaire

  • Définitions du mot golgotha
  • Étymologie de « golgotha »
  • Phonétique de « golgotha »
  • Traductions du mot « golgotha »

Définitions du mot « golgotha »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOLGOTHA, subst. masc.

HIST. RELIG. Colline de Palestine, située près de Jérusalem, où avaient lieu les mises à mort et sur laquelle Jésus-Christ fut crucifié.
P. comp. Entourés d'épinettes, de maigres touffes de lilas ou dominés comme un golgotha d'un squelette d'arbre (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 175).
P. métaph. N'est-ce pas ici que fut couvée notre douleur à nous autres, le golgotha même où le génie qui nous a nourris a sué son angoisse? (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 401).
REM.
Golgother, verbe intrans. péj.Souffrir le martyre comme le Christ en croix. Je rêvais cette nuit que j'étais le Christ sur la croix et que j'avais la Madeleine en larmes à mes pieds, et pendant que je golgothais dans un demi-sommeil douloureux (Goncourt, Journal,1889, p. 948).C'est un portrait de Daudet crucifié, golgothant (Goncourt, Journal,1893, p. 495).
Prononc. : [gɔlgɔta], ds Littré. Étymol. et Hist. 1. Fin du xes. Golgota (Passion, éd. D'Arco Silvio Avalle, vers 265); 2. 1848 fig. « lieu de souffrance » (Flaub., loc. cit.); 1864 (A. Pothey ds Larch. Nouv. Suppl. 1889 : Chacun gravit son Golgotha! [...] Faites comme moi, cher ami, je golgothe). Lat. chrét. Golgotha (N.T. Matthieu 27, 33, etc.), gr. Γ ο λ γ ο θ α ̃, de l'araméen gulgūltá « crâne » (cf. hébr. biblique gulgōlet « id. »), v. calvaire; Klein Etymol.

Littré (1872-1877)

GOLGOTHA (gol-go-ta) s. m.
  • Colline, dite aussi Calvaire, près de Jérusalem, où Jésus fut crucifié. D'une main elle [la Mort] tient une faux comme un moissonneur ; de l'autre elle cache la seule blessure qu'elle ait jamais reçue, et que le Christ vainqueur lui porta dans le sein au sommet du Golgotha, Chateaubriand, Mart. VI.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GOLGOTHA. Ajoutez :

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GOLGOTHA, s. m. (Géogr. & Théol.) mot hébreu qui signifie calvaire, nom du lieu où Jesus-Christ fut crucifié proche de Jérusalem. Quelques anciens ont cru, on ne sait sur quel fondement, que c’étoit l’endroit où Adam avoit été enterré, & qu’il y étoit appellé calvaire, parce que le crane de notre premier pere y étoit. Ils ont imaginé là-dessus qu’il convenoit que le nouvel Adam fût crucifié en ce lieu, afin que son sang coulât sur les ossemens du vieil Adam pour en expier les crimes. Saint Jérôme méprise & rejette cette allégorie, & croit avec plus de vraissemblance que ce lieu étoit appellé calvaire, parce que c’étoit-là où se faisoient les exécutions, & où restoient les cranes des suppliciés. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « golgotha »

Γολγοθᾶ, lieu des crânes (à cause qu'on y trouvait beaucoup de crânes de suppliciés), du chaldaïque goulgathā, crâne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « golgotha »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
golgotha gɔlgɔta

Traductions du mot « golgotha »

Langue Traduction
Anglais golgotha
Espagnol gólgota
Italien golgota
Allemand golgatha
Chinois 墓地
Arabe الجلجثة
Portugais gólgota
Russe голгофа
Japonais ゴルゴタ
Basque golgota
Corse golgota
Source : Google Translate API
Partager