La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « goétie »

Goétie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin goétie goéties

Définitions de « goétie »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOÉTIE, subst. fém.

Ésotérisme. Évocation des esprits malfaisants. Les arts magiques plus ou moins mêlés aux dogmes scolastiques, la théurgie et la goétie, ramenoient des erreurs tout aussi déplorables que les mensonges et la mythologie (Chateaubr., Ét. ou Disc. hist., t. 3, 1831, p. 86).Voici les esprits évoqués pour le maléfice et qui ont porté le poison, selon le commandement du maître de la goétie, du chanoine Docre! (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 179).Des livres secrets traitant de la goétie, de l'art d'évoquer les esprits mal-faisants (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 33).
Prononc. et Orth. : [gɔesi] Land. 1834, en dépit de l'orth. et de la présomption en faveur du timbre [e] en syll. non finale ouverte : guo-ê-ci, avec ê. Ds Ac. 1762 et, de nouv., Ac. 1835, 1878. Étymol. et Hist. 1570 (La Cité de Dieu, trad. G. Hervet, I, 283b, A, édit. 1578 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 72 : Goetie est proprement l'évocation des espritz). Empr. au lat.goetia (gr. γ ο η τ ε ι ́ α) « magie, sorcellerie ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

goétie \ɡɔ.e.si\ féminin

  1. Espèce de magie par laquelle on invoquait les génies malfaisants.
    • Lorsque, en effet, la puissance du surchant se mêle à l’opinion de l’âme, elle la méduse, la persuade et la modifie, par sa goétie. — (Marcello Carastro, L’antiquité en couleurs: catégories, pratiques, représentations, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GOÉTIE (go-é-sie) s. f.
  • Espèce de magie par laquelle on invoquait les génies malfaisants.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « goétie »

Γοητεία, de γόης, sorcier, de γόη ou γόος, gémissement, hurlement, à cause des cris qui étaient employés dans certaines incantations.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du grec ancien γοητεία, goêteía (« magie, incantation »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « goétie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goétie gɔeti

Citations contenant le mot « goétie »

  • Valak est un être démoniaque provenant des croyances de la goétie, science occulte de l’invocation des entités démoniaques.  Portant le titre de président des enfers, Valak est présenté dans le Dictionnaire Infernal de Collin de Plancy (6e édition, 1863) comme un démon à la l’apparence de la vertu sous les traits de la jeunesse mi ange et mi démon. Chevauchant un dragon à deux têtes, il peut provoquer la luxure. On lui reproche d’être responsable des divorces et relations scandaleuses. Enfin il possède une liaison étrange avec les serpents, symbole de la libido. JeuxCapt, The Nun - Ceci est mon sang - JeuxCapt

Traductions du mot « goétie »

Langue Traduction
Anglais goety
Espagnol goety
Italien goety
Allemand goety
Chinois et
Arabe goety
Portugais goety
Russe goety
Japonais けいれん
Basque goety
Corse goety
Source : Google Translate API

Synonymes de « goétie »

Source : synonymes de goétie sur lebonsynonyme.fr

Goétie

Retour au sommaire ➦

Partager