La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « GNR »

Gnr

Définitions de « GNR »

Wiktionnaire

Nom commun - français

GNR \ʒe.ɛn.ɛʁ\ masculin invariable

  1. (France) Carburant utilisé pour les engins mobiles non routiers notamment dans les secteurs agricoles, forestiers, fluviaux et les travaux publics.
    • Le GNR est un carburant destiné à un usage professionnel pour certains engins, notamment les engins mobiles non routiers (travaux publics, forestiers et agricoles). — (Philippe Lerat, Les machines agricoles, chez Lavoisier TEC & DOC, 3ème édition, 2015, page 173)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « GNR »

(Sigle) (XXe siècle) Initales de Gazole Non Routier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « GNR »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
GNR njr

Évolution historique de l’usage du mot « GNR »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « GNR »

  • Face à la flambée des prix du carburant, notamment celui du diesel, certains automobilistes envisagent de « rouler au rouge », c’est-à-dire au GNR (gasoil non routier), comme l'évoquent nos confrères de «La Voix du Nord». Ce combustible a été conçu pour alimenter les moteurs des véhicules non-routiers, principalement dans les secteurs agricoles et les travaux publics. Hervé Baumlin, responsable d’Alliance Energies à Erstein (Bas-Rhin), un réseau d’entreprises indépendantes spécialisées entre autres dans la livraison de fioul et de GNR en Alsace et dans le Grand-Est, fait le point sur les différences entre le « rouge » et le diesel. , Prix des carburants : « Il est strictement interdit » de remplir son réservoir diesel de GNR
  • La flambée des prix des carburants commence à paralyser certains secteurs, comme le secteur agricole. Les tracteurs consomment du GNR, du gazole non-routier. En moins d’un an, les tarifs ont augmenté de près d’un euro. Dans l’Hérault, les professionnels craignent des problèmes de production. France Bleu, Carburants : les agriculteurs héraultais s’inquiètent de la hausse des prix du GNR
  • Les agriculteurs pourront bénéficier de la remise annoncée par Jean Castex, de 15 centimes par litre sur leurs livraisons de GNR à partir du 1er avril 2022. La France Agricole, Carburant : La remise de 15 centimes concerne aussi le GNR
  • La coop annonce le GNR à 2,19 euros TTC le litres pour demain, cela fait entre 15 et 20 euros de plus par tonne de lait produit. On va droit dans le mur @JeunesAgri @gaillot_arnaud @vandaele_sa @BrunoLeMaire Portail Réussir, Guerre en Ukraine | Prix du GNR : « on va droit dans le mur », des agriculteurs alertent le gouvernement sur twitter | Portail Réussir
  • Depuis 10 jours, la hausse du prix du GNR est spectaculaire. Avant le début des gros travaux de printemps, les commandes sont passées chez les fournisseurs avec aucune certitude sur la date de livraison, le volume effectivement livré ou le prix. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Livraison de GNR : aussi difficile à prévoir que le prix...
  • Lorsque le litre de GNR passe de 0,8 à 2€/l, le coût de détention sur 6 ans d’un tracteur de 160ch (700h/an) augmente de 48%. Comptez 42,66€/h au lieu de 28,77€/h. Mais si le prix du GNR venait à se stabiliser autour de 2,50€/l, l’augmentation du coût du tracteur serait de 68%. Avec un coût moyen de 48,25€/h. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Coûts de chantier 2022 : simulations avec un GNR à 2€, à 2€50 et à 3€
  • Depuis avril 2021, le prix du GNR ne cesse d’augmenter. Une conséquence d’un prix du pétrole en forte hausse dopé par une conjoncture très incertaine. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Prix du GNR : une augmentation de plus de 120% entre 2021 et 2022 !
  • En revanche, choisir de faire son plein avec du gazole non routier (GNR), pratique couramment appelée "rouler au rouge", est répréhensible et l'amende peut vous coûter, là aussi plus cher que le plein classique. "Elle se base sur le nombre de kilomètres parcourus depuis l’acquisition du véhicule, multiplié par sa consommation moyenne et par la différence de prix entre le GNR et l’essence/diesel", détaille le site internet de TotalEnergies. midilibre.fr, Prix des carburants : rouler au bioéthanol sans boîtier, "au rouge"... ces astuces qui peuvent vous coûter cher - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « GNR »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Gnr

Retour au sommaire ➦

Partager