La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « glande pinéale »

Glande pinéale

Définitions de « glande pinéale »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

glande pinéale \ɡlɑ̃d pi.ne.al\ féminin

  1. (Anatomie) Une petite glande endocrine de l’épithalamus du cerveau des vertébrés qui sécrète la mélatonine, et joue par son intermédiaire un rôle central dans la régulation du rythme biologique (jour et nuit, saison, etc.).
    • Nos corps sont si semblables qu’un seul chromosome provoque la trisomie 21, qu’une toute petite atrophie de la glande pinéale ouvre la porte à la cruauté et à la violence extrême, qu’un mince dérèglement du niveau de la sérotonine provoque des hallucinations. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « glande pinéale »

 Composé de glande et de pinéal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glande pinéale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glande pinéale glɑ̃d pɛ̃eal

Évolution historique de l’usage du mot « glande pinéale »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glande pinéale »

  • Le DMT déjà identifié donc dans les plantes est également produit dans le cerveau les mammifères, résume l’auteur principal, Jimo Borjigin, du Département de physiologie moléculaire, un spécialiste de la production de mélatonine dans la glande pinéale, un petit organe en forme de pomme de pin situé au centre du cerveau, et « le siège de l'âme », selon le philosophe René Descartes. « Ce troisième œil » -comme on l’appelle aussi- est enveloppé de mystère. On sait néanmoins aujourd’hui que la glande pinéale contrôle la production de mélatonine et joue ainsi un rôle clé dans la modulation des rythmes circadiens, ou de l'horloge interne du corps. Cependant, dans les années 90, un chercheur Rick Strassman, de l'Université du Nouveau-Mexique, suggérait que la glande pinéale fabrique et sécrète du DMT. En utilisant un processus complexe permettant d’atteindre la glande pinéale, l’équipe a pu confirmer la présence de DMT. Ces récents travaux montrent que des neurones cérébraux dotés des 2 enzymes nécessaires, participent à la fabrication du DMT et ces neurones ne sont pas cantonnés à la seule glande pinéale : « On les trouve également dans d'autres parties du cerveau, notamment dans le néocortex et l'hippocampe, des zones clés pour les fonctions cérébrales supérieures, notamment l'apprentissage et la mémoire ». santé log, DMT : Avons-nous tous un grain « mystique » dans le cerveau ? | santé log
  • Une fois que vos hormones sont en circulation, elles ciblent des tissus ou des cellules spécifiques en se liant à des récepteurs situés à l’intérieur de la cellule ou à sa surface. Ces hormones fonctionnent comme des messagers chimiques et jouent un rôle clé dans les fonctions quotidiennes de votre corps.Le système endocrinien est composé de nombreuses glandes, dont l’hypophyse, ou « glande maîtresse », qui est chargée d’envoyer des informations de votre cerveau aux autres glandes de votre corps. L’hypophyse produit également de nombreuses hormones qui circulent dans tout le corps et ont différentes fonctions importantes. L’hypophyse se compose de deux types de tissus différents : l’hypophyse antérieure qui synthétise et libère les hormones classiques, et l’hypophyse postérieure qui sécrète les neurohormones fabriquées dans l’hypothalamus. Les autres glandes importantes du système endocrinien sont la glande pinéale, la glande thyroïde, les glandes parathyroïdes, le thymus et les glandes surrénales. Presse santé, Ces 5 huiles essentielles qui aident à équilibrer les hormones

Glande pinéale

Retour au sommaire ➦

Partager