La langue française

Glaïeul

Définitions du mot « glaïeul »

Trésor de la Langue Française informatisé

GLAÏEUL, subst. masc.

Plante à bulbe de la famille des Iridées, dont les feuilles sont en forme de glaives, longues, étroites et pointues, et dont la hampe florale porte de grandes fleurs décoratives en épi. Les glaïeuls roses de la rive dorment à peine, bercés par de molles ondulations (Sand, Lélia,1833, p. 37).Des glaïeuls fauves, montant en panaches de flammes parmi des verdures effarées (Zola, Ventre Paris,1873, p. 769) :
1. ... le glaïeul, laissant fléchir ses glaives avec un abandon royal, étendait sur l'eupatoire et la grenouillette au pied mouillé les fleurs de lis en lambeaux, violettes et jaunes, de son spectre lacustre. Proust, Swann,1913, p. 136.
P. méton. (et avec valeur collective). Tige du glaïeul. Respecte, ô Voyageur, si tu crains ma colère, Cet humble toit de joncs tressés et de glaïeul (Heredia, Trophées,1893, p. 64) :
2. Si dans une barque d'écorce, Ou de glaïeul, ou de roseau, Ou de liane trois fois torse, À ramer j'essayais ma force Comme dans l'air un jeune oiseau Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 67.
Glaïeul des marais; glaïeul puant. ,,Noms vulgaires de deux espèces d'iris`` (Ac.).
REM. 1.
Gladié, -ée, adj. bot.[En parlant d'une feuille ou d'une tige] En forme de glaive. Feuilles gladiées (Carrière, Encyclop. hortic.,1862, p. 193).
2.
Gladiolé, -ée, adj.a) Qui ressemble au glaïeul. Emploi subst. fém. plur. Plantes appartenant à la famille des Iridées, ayant pour type le glaïeul (cf. Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 69). b) En partic. [P. anal. de forme] Écriture gladiolée. Écriture qui se termine en pointe. L'écriture microscopique de M. Willy, gladiolée, ascendante (...) révèle l'aristocratie du goût, le sens critique, l'aptitude à rebondir (Colette, Apprent.,1936, p. 128).
Prononc. et Orth. : [glajœl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xiies. glaviuz (Gloss. de Tours, 331 ds T.-L.); ca 1200 glagous (Escoufle, 8837, ibid.); xiiies. glaiol (Didot Perceval, 72, ibid.). Du lat. gladiolus « épée courte » désignant aussi le glaïeul et diverses plantes à feuilles pointues (André Bot.); cf. l'a. fr. glai « glaïeul » (fin xies. Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D.S. Blondheim, t. 1, 545 p. 76 : glaid et textes du xiies. ds T.-L.), du lat. « épée » qui en b. lat. a prob. pris comme son dér. une accept. botanique. Fréq. abs. littér. : 78. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1975, t. 39, p. 211. - Quem. DDL t. 13, 14.

glaïeul*, < gladiolus (de gladius : « épée, glaive »)subst. masc.-

Wiktionnaire

Nom commun

glaïeul \ɡla.jœl\ masculin

  1. (Botanique) Plante herbacée de la famille des iridacées dont les feuilles sont longues, étroites et pointues.
    • Le marais prend dès la dernière grange : peu à peu, l'herbe devient plus rêche, des houppes laineuses y floconnent ; il y luit des nappes de joncs; la reine des près, le glaieul d'eau y buissonnent et, lentement, la sphaigne, la mousse décolorée, commence à régner, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • [...] le glaïeul, laissant fléchir ses glaives avec un abandon royal, étendait sur l’eupatoire et la grenouillette au pied mouillé, les fleurs de lis en lambeaux, violettes et jaunes, de son sceptre lacustre. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 135)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GLAÏEUL. n. m.
T. de Botanique. Plante herbacée du genre Iris à nombreuses espèces, dont les feuilles sont longues, étroites et pointues. Glaïeul des marais, glaïeul puant. Noms vulgaires de deux espèces d'iris.

Littré (1872-1877)

GLAÏEUL (gla-ieul) s. m.
  • 1Nom du genre gladiolus, famille des iridées. Le glaïeul commun, le glaïeul des moissons, le glaïeul palustre en sont des espèces.
  • 2On désigne aussi sous le nom de glaïeul deux espèces du genre iris : le glaïeul des marais, iris pseudo-acorus, L., et le glaïeul puant, iris foetidissima, L., nommé aussi iris gigot.

REMARQUE

On a dit glaïeux au pluriel : Un sauvage oiseau de rivière, Parmi les joncs et les glaïeux, Frappe inopinément mes yeux, Perrault, Chasse, dans RICHELET.

HISTORIQUE

XIVe s. Canne ou gros glagel, H. de Mondeville, f° 89. Le loutre gist en fort pays de glageux, ou en un creux soubz la rachine d'un arbre près de l'eaue, Modus, f° XLII, verso.

XVe s. Va vendre un fassel de glaioil, Si achete ou musete ou pipes, Nat. de J. C.

XVIe s. Le glaieul, dict aussi yris, s'esleve par bulbes ou racines sans filamens… ses fleurs bleues sont agreables à la veue, De Serres, 576. Les fleurs de glaieul jaune, ou flambe bastarde, De Serres, 913.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « glaïeul »

Wallon, clajo ; champenois, glage ; picard (Noyon), glaju ; provenç. glaviol ; non précisément du latin gladiolus, glaïeul, proprement petit glaive (diminutif de gladius, voy. GLAIVE), puisque le français et le provençal ont l'accent sur ol ou eul, et le latin sur di ; mais d'un dérivé gladiolius, où l'accent serait sur o.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1541) De l’ancien français glaiuel, glaioil, issu du latin gladiolus. Cognat de l’occitan glaujòl (« glaïeul »), de l’italien giaggiolo (« iris »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « glaïeul »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
glaïeul glaiœl

Évolution historique de l’usage du mot « glaïeul »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « glaïeul »

  • Le glaïeul compte de nombreuses variétés couramment cultivées qui fleurissent de juin à septembre. Appréciant les sols frais, légers ou sablonneux, il réclame une exposition plein soleil, bien à l’abri du vent. BuzzWebzine, Glaïeuls et dahlias : conseils pour cultiver ces fleurs de jardin tendance
  • Le glaïeul est une plante à bulbe du genre Gladiolus qui fait partie de la famille des Iridacées. Il en existe des centaines d'espèces. Le glaïeul peut mesurer entre 60 cm et 1,5 m de haut. La plante fleurit entre les mois de juin et d'octobre et se présente sous la forme d'une hampe florale très droite. L'épi contient une douzaine de fleurs qui s'ouvrent d'un côté. Le glaïeul possède de longues feuilles étroites qui se terminent par une pointe. Futura, Définition | Glaïeul - Gladiolus | Futura Planète
  • Le glaïeul d'Abyssinie ou Gladiolus callianthus aime les terres fertiles, humifères mais bien drainées. Les sols sableux lui conviennent bien aussi. , Glaïeul d'Abyssinie, Gladiolus callianthus
  • Spectaculaires plantes bulbeuses à la silhouette élancée, les glaïeuls, sont présents dans de nombreux jardins depuis des décennies. Leurs inflorescences en épis de grosses fleurs aux coloris variés constituent de splendides bouquets et ornent avec enchantement plates-bandes et massifs. auJardin.info, Plantation et entretien des glaïeuls
  • S’ils sont déjà plantés, tuteurez toujours les glaïeuls pour qu’ils ne cassent pas et protégez-les des courants d’air. Puis, dans les massifs comme dans les bouquets, enlevez les fleurs fanées chaque jour. « Lorsque la floraison est passée, laissez le feuillage faner sur chaque pied et ce, tant qu’il n’a pas commencé à sécher ». Déterrez alors les bulbes pour les nettoyer et retirer tous les rejets formés au pied. L’astuce du jardinier : cultiver les bulbes dans un pot enterré facilite leur transplantation après floraison ! , Le glaïeul, une fleur majestueuse et populaire à la fois | Actu
  • FICHE PLANTE - Adapté aux régions du Midi, ce glaïeul, originaire du sud de l’Afrique, doit être protégé du froid dans les zones plus septentrionales. Le Figaro.fr, Glaïeul d’Abyssinie, des fleurs très odorantes
  • Les glaïeuls offrent de belles floraisons, grâce à leurs hampes érigées et à la diversité de leurs coloris. Ces plantes mesurent de 0,80 à 1,60 mètre de hauteur. Leurs fleurs sont groupées en épi vertical. Chaque fleuron est très voisin du suivant et s'ouvre de bas en haut. Les hybrides donnent ainsi jusqu'à 20 fleurs et plus, de diverses couleurs, sauf le bleu, parfois même multicolores. Futura, Glaïeuls : conseils pour étaler leur floraison ?
  • Cette superbe plante à fleurs rose carmin est dite héliophile (qui affectionne la lumière) des prairies humides. Elle se développe généralement aux étages collinéens et montagnards sur des sols pauvres en nutriments et riches en matière organique. Elle supporte particulièrement bien les variations d’humidité du substrat, sur lequel, elle se développe. En effet, son bulbe porte une tunique fibreuse qui le protège de la déshydratation et de l’inondation prolongée. Grâce à cet organe vivace qui assure par ailleurs la pérennité́ des plantes durant la mauvaise saison, le glaïeul des marais est adapté́ à de fortes variations de niveau piézométrique. Il supporte ainsi des sécheresses, mais aussi des inondations prolongées. , Région Franche-Comté | Le Jura, dernier refuge pour le glaïeul des marais
  • Certains bulbes d’été se distinguent par la diversité des formes de leurs fleurs. Avec sa profusion de couleurs, le Dahlia obtient la première place. Il est suivi de près par le lis (Lilium), dont les fleurs, qui vont de 7 à 25 cm, sont souvent très parfumées. Le bégonia, droit ou retombant, offre une longue floraison. L’arum est un élégant indémodable. Le glaïeul (Gladiolus) érige de belles tiges fleuries dont on compose de beaux bouquets. Le crocosmia, adorateur du soleil, donne de jolies baies après ses fleurs. Les cannas affichent un petit air tropical, tout comme l’eucomis (Eucomis) dont les fleurs ressemblent à des ananas. Le lis araignée (Hymenocallis) présente de délicates fleurs blanches aux pétales graciles. Le Telegramme, Fleurir l’été sans effort en plantant des bulbes - Jardin - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « glaïeul »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « glaïeul »

Langue Traduction
Anglais gladiolus
Espagnol gladiolo
Italien gladiolo
Allemand gladiole
Chinois 剑兰
Arabe الزنبق
Portugais gladíolo
Russe гладиолус
Japonais グラジオラス
Basque gladiolus
Corse gladiolo
Source : Google Translate API

Glaïeul

Retour au sommaire ➦

Partager