La langue française

Giroflier

Sommaire

  • Définitions du mot giroflier
  • Étymologie de « giroflier »
  • Phonétique de « giroflier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « giroflier »
  • Citations contenant le mot « giroflier »
  • Images d'illustration du mot « giroflier »
  • Traductions du mot « giroflier »
  • Synonymes de « giroflier »

Définitions du mot giroflier

Trésor de la Langue Française informatisé

Giroflier, subst. masc.Arbre tropical (Myrtacées) dont les boutons floraux desséchés forment le clou de girofle. Les végétaux les plus aromatiques, l'arbre de l'encens, le cannelier, le giroflier (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 346).Girofliers dont les clous sont formés du bouton même de la fleur entr'ouverte (Verne, Tour monde,1873, p. 90).[ʒiʀ ɔflije]. Ds Ac. dep. 1740. Cf. girofle. Var. géroflier (cf. Leconte de Lisle, Poèmes trag., 1886, p. 143). 1resattest. a) 1372 [éd. 1528 d'apr. Gdf. Compl.] giroffier prob. « giroflée » (J. Corbichon, Propr. des choses ds Delb. Rec. ds DG), b) 1542 giroflier « plante qui produit le girofle » (Du Pinet, Pline, XI, 7 ds Gdf. Compl.); a de giroflée*, b de girofle, suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Nom commun

giroflier \ʒi.ʁɔ.fli.je\ masculin

  1. (Botanique) Arbre de la famille des Myrtacées, qui porte le clou de girofle.
    • Le giroflier est un arbre de grandeur moyenne dont la tige, de 8 à 10 mètres, se divise en rameaux, l’ensemble forme une cime pyramidale. — (Michel Pierre, Michel Lys, Secrets des plantes, 2007)
    • On cultive les girofliers à Madagascar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIROFLIER. n. m.
T. de Botanique. Arbre de la famille des Myrtacées, qui porte le clou de girofle. Le giroflier croît dans les îles Moluques.

Littré (1872-1877)

GIROFLIER (ji-ro-fli-é ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : les ji-ro-fli-é-z et les girofles) s. m.
  • Arbre de la famille des myrtacées, qui croît aux îles Moluques et aux Antilles, caryophyllus aromaticus, L., et qui porte le girofle. Les fruits mûrs du giroflier, remplis de semences, portent le nom d'anthofles, de clous matrices, mères de girofle.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GIROFLIER DES MOLUQUES, (Bot. exot.) Voyez Girofle.

Giroflier, ou Violier, leucoium, genre de plante à fleur cruciforme composée de quatre pétales ; le pistil sort du calice & devient un fruit ou une silique longue, applatie, divisée en deux loges par une cloison à laquelle les panneaux sont adhérens de part & d’autre : cette silique est remplie de semences plates, rondes, & bordées pour l’ordinaire. Tournefort, inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

On compte trente-quatre especes de giroflier, toutes extrèmement cultivées par les curieux, à cause de leurs fleurs que l’on nomme giroflées, & dont par cette raison il a fallu donner un article à part. Voy. Giroflée.

Il n’y a que le seul giroflier jaune qui ait attiré sur lui les regards de quelques medecins.

Le giroflier ou le violier jaune, est cette espece de giroflier nommée leucoium luteum, vulgare, par C. B. P. 202. Tournefort, instit. 221. Boerh. ind. A. 2. 18.

Sa racine est épaisse, ligneuse, recourbée, de couleur blanchâtre ; il en part plusieurs tiges ligneuses, fragiles, entourées de feuilles oblongues, étroites, & pointues : ces tiges portent à leurs sommets plusieurs fleurs jaunes assez larges, composées de quatre pétales d’une odeur suave & douce ; elles sont suivies de longues cosses foibles, ou si l’on veut de vaisseaux séminaux qui contiennent une petite semence plate & rougeâtre. Ce giroflier croît volontiers sur les bâtimens, les remparts, les masures, & les vieilles murailles ; il fleurit en Avril & Mai ; on le cultive dans les jardins.

Cette plante est amere & d’un goût herbeux salé ; elle rougit assez le papier bleu ; elle donne du sel volatil concret, beaucoup d’huile & de terre : ainsi l’on voit qu’elle abonde en sel ammoniac, en soufre, & en parties terreuses.

Ses fleurs sont regardées comme discussives, détersives, & apéritives ; on en fait une conserve dont le sucre constitue le plus grand mérite, un syrop plus vanté pour sa bonne odeur que pour ses vertus ; & quelquefois on en tire une eau distillée : mais son huile par infusion est la seule préparation d’usage ; elle passe pour anodyne & résolutive. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « giroflier »

Girofle. Au XVIe siècle le giroflier est une sorte d'œillet (O. DE SERRES, 571).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De girofle, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « giroflier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
giroflier ʒirɔflije

Évolution historique de l’usage du mot « giroflier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « giroflier »

  • Les huiles essentielles sont fortement concentrées. De ce fait, certaines ne doivent pas être ingérées pures (menthe poivrée, thym à thymol, origan, etc.), d’autres ne doivent pas être appliquées sur la peau (agrumes, cannelier, giroflier, etc.) ni diffusées sans précaution dans l’air (gaulthérie couchée, lavande, eucalyptus, etc.). Ces règles de prudence ont été assez peu suivies. Parmi les appels, certaines personnes ont ingéré des huiles qui n’auraient pas dû l’être et ont souffert de douleurs oropharyngées ou de troubles digestifs. Une crise d’asthme a été causée par un spray. Pour rappel, le recours aux huiles essentielles est déconseillé en cas de troubles respiratoires, ainsi qu’aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes. Nombre d’entre elles sont irritantes pour les voies respiratoires. , Covid-19 - Des intoxications en hausse - Actualité - UFC-Que Choisir
  • Le giroflier (Eugenia caryophyllata syn. Syzygium aromaticum) ou tête rouge de Zanzibar qui appartient à la famille des Myrtacées, est un arbre qui produit le clou de girofle, cette épice aromatique au parfum puissant, utilisée en cuisine. Il est originaire des îles Moluques en Indonésie mais se cultive aujourd'hui dans divers pays tropicaux comme Zanzibar, Madagascar, Malaisie ou Sri Lanka. Bien connu pour son utilisation condimentaire en cuisine, le clou de girofle fut reconnu très tôt par la médecine chinoise pour ses vertus thérapeutiques. Binette & Jardin, Le clou de girofle : pour l'hygiène bucco-dentaire
  • Originaire des îles Moluques, dans l'océan Indien, le giroflier, Syzygium aromaticum, est un arbre de 20 mètres de haut, d'une forme conique ou pyramidale. Il se développe sur des zones tropicales et maritimes aux sols bien drainés. Le giroflier appartient à la famille des Myrtacées, il est également appelé girofle. Futura, Définition | Girofle - Giroflier - Syzygium aromaticum | Futura Planète
  • - 1 goutte d’huile essentielle de giroflier Maxi, Une plante très efficace : le thym pour soulager les maux de l’été - Santé - maximag.fr
  • Tout le monde connaît le clou de girofle : c'est le bouton floral du giroflier. De l'Orient à l'Occident, il est considéré comme une épice très appréciée en cuisine, mais aussi en médecine. Zoom sur ses principales qualités. Topsante.com, 5 remèdes avec le clou de girofle - Top Santé
  • Sizygium aromaticum, le giroflier, est un arbre tropical appartenant à la grande famille des Myrtacées, assez proche des Eugenia, Eucalyptus, Metrosideros, Callistemon… le giroflier est originaire d’Indonésie, il est cultivé depuis des millénaires pour ses clous de girofle, utilisé aussi bien en tant que médicament que comme condiment. C’est pourquoi on peut le rencontrer dans tout pays au climat tropical humide, dont la saison sèche ne dépasse pas les 3 mois. Il n’est pas rustique, sa culture en France métropolitaine est donc limitée en serre chaude, ou en situation très protégée. auJardin.info, Giroflier, Clou de girofle : planter, cultiver, récolter
  • Originaire d'Indonésie, le giroflier, le girofle ou l'arbre à clous (Syzygium aromaticum ou Eugenia caryophyllata) appartient à la famille des myrtacées, tout comme le myrte et l'eucalyptus.Le giroflier peut atteindre 20 mètres de hauteur. Ses boutons floraux, cueillis à la main avant floraison et séchés au soleil, donnent les clous de girofle, une épice connue au Liban sous le nom de « kebech el-kronfol ».Doté d'une saveur très forte, le clou de girofle est utilisé pour aromatiser plusieurs plats et desserts (pains d'épices, gâteaux aux fruits, confitures...), mais surtout des thés et des tisanes. Il entre aussi dans la composition de plusieurs mélanges d'épices comme « ras el-hanout », le mélange des cinq épices, le curry, etc.Le clou de girofle figure également au nombre des ingrédients qui entrent dans la composition du khôl (onguent ophtalmique). C'est cette épice aussi qui est utilisée pour fabriquer les pommes d'ambre, un parfum d'ambiance très apprécié. Il suffit de piquer la surface d'une orange de clous de girofle. Le clou de girofle fait également office de répulsif à insectes, au même titre que la lavande.Sur le plan médicinal, le clou de girofle était utilisé dans la médecine indienne traditionnelle. En Chine, les gens en mâchaient avant de s'adresser à l'empereur pour parfumer leur haleine. On a aussi trouvé des clous de girofle sur le cou de certaines momies égyptiennes.Le clou de girofle est notamment connu pour ses propriétés antiseptiques et anesthésiques. Il constitue en fait un anesthésiant local, notamment pour les douleurs dentaires. C'est aussi le remède le plus prescrit contre la rage de dents. En hygiène dentaire, il entre dans la composition de nombreux dentifrices.Le clou de girofle est aussi connu pour ses nombreux bienfaits pour soulager les rhumes, les problèmes digestifs, les ballonnements et les infections urinaires. Il possède également des propriétés aphrodisiaques, anti-inflammatoires et antispasmodiques.L'huile essentielle du girofle est très riche en eugénol, connu pour ses vertus antalgiques. C'est l'odeur de cette substance qui est spécifique aux cabinets des dentistes. L'huile essentielle peut être utilisée en gargarisme (on ajoute quelques gouttes à un verre d'eau). Mélangée à de l'huile végétale, elle est utilisée en massage ou en application locale pour soulager les rhumatismes, les maux de ventre, une amygdalite, une infection pulmonaire ou une bronchite.La vigilance est toutefois de mise. L'huile essentielle de clou de girofle doit en fait être utilisée avec précaution. Il faut surtout respecter les doses indiquées, un surdosage pouvant causer des vomissements, des nausées et des diarrhées. Cette huile essentielle est déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes. L'Orient-Le Jour, Le clou de girofle, un bouton floral aux propriétés antiseptiques et anesthésiques - L'Orient-Le Jour
  • Le groupe suisse Givaudan, leader mondial de l’industrie des arômes et parfums, vient d’ouvrir sa plus grande usine de transformation de feuilles de giroflier. Le Monde.fr, A Madagascar, la filière du clou de girofle se modernise

Images d'illustration du mot « giroflier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « giroflier »

Langue Traduction
Anglais clove
Espagnol clavo
Italien chiodo di garofano
Allemand nelke
Chinois 丁香
Arabe القرنفل
Portugais dente de alho
Russe гвоздика
Japonais クローブ
Basque ale
Corse chjara
Source : Google Translate API

Synonymes de « giroflier »

Source : synonymes de giroflier sur lebonsynonyme.fr
Partager