La langue française

Gibelotte

Sommaire

  • Définitions du mot gibelotte
  • Étymologie de « gibelotte »
  • Phonétique de « gibelotte »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gibelotte »
  • Citations contenant le mot « gibelotte »
  • Traductions du mot « gibelotte »

Définitions du mot gibelotte

Trésor de la Langue Française informatisé

GIBELOTTE, subst. fém.

Fricassée de lapin au vin blanc ou au vin rouge. Lapin en gibelotte; manger une gibelotte. Le maître d'hôtel crut devoir lui recommander une certaine gibelotte de « lapin du pays », dont il lui dit merveille (Verne, Tour monde,1873, p. 43) :
Gomar payait le dîner. Bouillon, bœuf bouilli avec carottes à l'étuvée, langue de bœuf à la vinaigrette, gibelotte de lapin aux pruneaux et aux raisins secs, et jambon avec gâteau. On but beaucoup. Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 36.
En appos. Aloès sauce gibelotte (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 189).
P. méton. Portion, plat de ce mets. Il commanda une soupe, une demi-choucroûte et deux demi-gibelottes (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 30).
REM.
Gibelottier, subst. masc.Celui qui prépare une gibelotte. Cf. Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 307.
Prononc. et Orth. : [ʒiblɔt]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. a) 1617 à la gibelote « manière de préparer les poissons » (Bl.-W.1-5); b) 1708 gibelotte « fricassée de poulet... » (École des officiers de bouche, 2epart., chap. 5, p. 341). Mot issu par changement de suff. de l'a. fr. gibelet « plat préparé avec de petits oiseaux » (xiiies. ds T.-L. et Gdf.), lui-même dimin. de gibier (*giberet) dont la valeur dimin. a été soulignée par la substitution d'un -l- à l'-r-, ce qui a transformé la fin du mot en une suite de 2 suff. diminutifs; cf. Bl.-W.5Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Nom commun

gibelotte \ʒi.blɔt\ ou \ʒi.bə.lɔt\ féminin

  1. Espèce de fricassée de lapin.
    • … à chaque coin d’une grande cheminée bouillaient sur deux réchauds deux casseroles, d’où s’exhalait une double odeur de gibelotte et de matelote qui réjouissait l’odorat. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
    • [Ils] viennent en chœur dîner chez la Mère Cadet, célèbre par ses gibelottes, sa choucroûte authentique, et un petit vin blanc qui sent la pierre à fusil. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
    • De son côté, le grand-père s’occupait des viandes à rôtir. Aux femmes les subtiles et multiples combinaisons des bouilletures, meurettes, gibelottes, salmis, civets, saupiquets, qui supposent les casseroles, coquelles, cocottes et sauteuses, mais aux hommes, toujours, depuis le fond des temps, l’exclusivité des cuissons de grand feu, des rôts et des grillades, celles où brasier et venaisons communient sans intermédiaire. — (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIBELOTTE. n. f.
T. de Cuisine. Espèce de fricassée de lapin. Une gibelotte de lapin. Faire cuire un lapin en gibelotte.

Littré (1872-1877)

GIBELOTTE (ji-be-lo-t') s. f.
  • Sorte de ragoût de lapin. Manger une gibelotte.

HISTORIQUE

XIIIe s. Niules, oublées, gibelés Et pastés de vis oiselés, Fl. et Bl. fl. 3187. Cil aiment poules et rost, Oiseaux et gibelez Entremellez de poucinez, Bat. de quaresme et charnage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gibelotte »

(Siècle à préciser) De l'ancien français gibelet (« plat préparé avec de petits oiseaux »), diminutif de gibier, par changement du suffixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, giblè d'âwe, abattis d'oie ; angl. giblets, abatis. La forme ancienne est gibelet, dont l'origine n'est pas connue ; car gibelet ni pour le sens ni pour la forme n'est le diminutif de gibier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gibelotte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gibelotte ʒiblɔt

Évolution historique de l’usage du mot « gibelotte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gibelotte »

  • Eh bien, non. La gibelotte, un mets mijoté avec légumes, pommes de terre et barbotte, a toujours ce même petit goût réconfortant, venant de la recette de Colette Beauchemin ayant été à la cuisine durant 43 ans. Rustique, mais convivial, le décor n’a pas changé. Le Journal de Montréal, Une incursion dans les îles de Sorel | JDM
  • De toute façon, comme l’expliquent les organisateurs, avant longtemps, la référence à la gibelotte aura disparue. Le Journal de Québec, «Gib Fest»?! | Le Journal de Québec
  • Le nouveau conseil d'administration du Festival de la gibelotte: Mathieu Gagné, Nicolas Philibert, Gilles Mathieu, Nathalie Salvail, Jean-Pierre Groulx, Stéphane Béland et Jocelyn Mondou. | Photo: TC Média - Pascal Cournoyer Les 2 Rives, Votre hebdomadaire pour la région de Sorel-Tracy

Traductions du mot « gibelotte »

Langue Traduction
Anglais gibelotte
Espagnol gibelotte
Italien gibelotte
Allemand gibelotte
Chinois 长臂猿
Arabe جيبلوت
Portugais gibelotte
Russe gibelotte
Japonais ギベロット
Basque gibelotte
Corse gibelotta
Source : Google Translate API
Partager