La langue française

Gibbon

Sommaire

  • Définitions du mot gibbon
  • Étymologie de « gibbon »
  • Phonétique de « gibbon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gibbon »
  • Citations contenant le mot « gibbon »
  • Images d'illustration du mot « gibbon »
  • Traductions du mot « gibbon »
  • Synonymes de « gibbon »

Définitions du mot « gibbon »

Trésor de la Langue Française informatisé

GIBBON, subst. masc.

Singe anthropoïde d'Asie, de taille moyenne, arboricole et essentiellement végétarien, vivant en groupe. L'homme ne balance guère ses bras pour s'aider dans sa marche (...). Mais les singes, lorsqu'ils veulent marcher, en ont toujours besoin; et ce sont ceux qui les ont le plus longs qui s'en servent avec le plus d'avantage, comme le gibbon et l'orang-outang (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 488).Ces rires partent de la maison des singes (...) c'est le gibbon argenté, petit homme en maillot de fourrure qui s'esclaffe ainsi (Morand, Londres,1933, p. 128).
Prononc. et Orth. : [ʒibɔ ̃]. Transcrit avec [bb] ds Barbeau-Rodhe 1930 et Warn. 1968 (de même ds des dict. plus anc. comme Land. 1834, Littré et DG). Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Av. 1768 (Buffon, Hist. nat. quadrupèdes, t. 5, p. 82, note a : Gibbon, c'est le nom sous lequel M. Dupleix nous a donné ce singe qu'il avait apporté des Indes Orientales). Empr. à un parler de l'Inde orientale.Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun

gibbon \ʒi.bɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Grand singe d’Asie (genres Hylobates, Hoolook ou Nomascus, famille des hylobatidés).
    • Un des traits caractéristiques du gibbon est l'extraordinaire longueur de ses bras. Quand il se tient debout ses doigts touchent presque le sol. — (E. G. Boulenger, Les singes, Payot (Bibliothèque scientifique) ed., 1 vol., 215 p., page 83., 1952)

Nom commun

gibbon \Prononciation ?\ (pluriel : gibbons)

  1. (Zoologie) Gibbon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GIBBON. n. m.
T. de Zoologie. Grand singe des Indes.

Littré (1872-1877)

GIBBON (ji-bbon) s. m.
  • Grand singe des Indes. Le gibbon, dont les jambes de devant ou les bras sont aussi longs que tout le corps, y compris même les jambes de derrière, se trouve aux grandes Indes et point en Amérique, Buffon, Quadrup. t. III, p. 187.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gibbon »

(1768) Mot d’origine indienne : « [singe] qui a été apporté des Indes orientales sous le nom de gibbon » — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Nomenclature des singes). Alternativement, un étymologie populaire (anglais Gibbon)[1], en fin de compte d'un mot d'origine Orang Asli[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français gibbon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gibbon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gibbon ʒibɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « gibbon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gibbon »

  • Au bout du monde nous fait partir pour l'Indonésie, à Bornéo, et découvrir le combat d'Aurélien pour les gibbons, une des espèces les plus menacées au monde. Franceinfo, VIDEO. Le combat d'Aurélien pour sauver les gibbons de Bornéo, l'une des espèces les plus menacées au monde
  • Un bébé gibbon, un singe d'une espèce très menacée, est né en mars au parc zoologique de Champrépus. Les visiteurs peuvent déjà l'admirer lamanchelibre.fr, Champrepus. Au zoo, la naissance exceptionnelle d'un bébé gibbon
  • Depuis qu’elle s’occupe des trois familles de gibbons à favoris blancs, entre autres animaux préservés au zoo de Mulhouse, la soigneuse Aline Drouin a constaté combien « ces singes sont patients, qu’ils peuvent apprendre plein de choses et qu’ils sont doués pour manipuler des objets ». En clair, « ils sont vraiment intelligents »… mais menacés d’extinction dans leur milieu naturel. , Culture - Loisirs | Les gibbons à la fête
  • Il a sa propre radio, son ONG, son refuge pour animaux victimes de la déforestation. Aurélien Brulé, que tout le monde appelle Chanee (gibbon, en thaï) poursuit depuis un an un nouveau projet pour inscrire dans le temps sa lutte contre le grignotage de la forêt indonésienne par l’industrie de l’huile de palme. Ce Français de 39 ans, devenu indonésien en 2012 (et dont Libération a déjà dressé le portrait), a fondé en 1997 l’association Kalaweit pour protéger ses primates favoris, les gibbons. Libération l’a rencontré alors qu’il était de passage à Paris. Libération.fr, Acheter de la forêt pour sauver les gibbons - Libération
  • Psychologue, éthologue, ancien principal adjoint en collège, Luigi Zuccante, installé à Rangueil, est passionné par les voyages en Asie et la photographie. Fin connaisseur de la Thaïlande, il vient de consacrer un livre au gibbon à mains blanches, l'une des quatre espèces de primates locales. «Lors de ma première rencontre avec eux, la gestuelle de ce singe m'a charmé», s'anime-t-il. Le gibbon est redoutablement habile et discret. Il se déplace à grande vitesse des branches basses jusqu'à la canopée. «Luigi Zuccante a recueilli bon nombre d'articles de presse citant des études de chercheurs, comme Esther Clarke, qui y a consacré sa thèse, ou encore de Michael Cohen. Ces travaux démontrent la complexité du langage des gibbons. Alors, quelle frontière entre notre langage et le leur ? La question passionne Luigi Zuccante. Son livre, disponible en ligne, est proposé en deux versions. ladepeche.fr, Toulouse. De rangueil aux primates gibbon - ladepeche.fr
  • Et n’avait depuis, jamais quitté sa cage du zoo du parc de la Tête d’Or. Lulu, femelle gibbon de Müller connue de tous les Lyonnais, est décédée à l’âge de 64 ans. Lyonmag.com, Lyon : mort de Lulu, la célèbre gibbon du parc de la Tête d’Or
  • Autrefois répandu dans une grande partie de la Chine continentale, le gibbon de Hainan (Nomascus hainanus) fait depuis plusieurs décennies les frais de l’ingérence humaine sur son territoire. Dans les années 1950, on n’en dénombrait plus que 2 000 environ, tous reclus dans les forêts tropicales des îles Hainan à cause de la déforestation et des pratiques de braconnage. Sciencepost, Une lueur d'espoir pour les primates les plus menacés du monde
  • Les gibbons de Hainan sont des singes d’une espèce très rare puisqu’elle a presque complètement disparu à cause de l’activité humaine et du réchauffement climatique. Toutefois, grâce aux efforts menés par les membres d’un programme de conservation hongkongais, il y a aujourd’hui plus de gibbons de Hainan qu’il y a 30 ans. On vous en dit plus dans cet article. , De l’espoir pour les gibbons de Hainan menacés d’extinction
  • Aurélien Brulé, dit Chanee, ne s'arrête jamais. Quand on le retrouve dans une banale crêperie de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), il fait de la retape auprès d'un mécène pour la sauvegarde des gibbons. En Indonésie où il vit, l'homme de 38 ans a créé « Kalaweit », le plus grand centre de protection de ce primate à bonne bouille auréolée de blanc, qui vient de fêter ses 20 ans. leparisien.fr, Chanee : «Sauvez les gibbons, arrêtez l’huile de palme !» - Le Parisien
  • Dans les forêts d’Asie, le chant du gibbon s’entend à 2 kilomètres à la ronde. A l’instar de certains oiseaux, ce grand singe (donc hominoïde) marque son territoire par sa voix. Ces vocalises peuvent servir à séduire, à faire fuir un concurrent mais aussi à marquer la force de la relation. «Les couples chantent en duo. Le niveau de coordination de leurs voix est un signal de leur complicité. Plus le chant est bon, plus il dissuade des jeunes mâles de défier celui en place», explique Luca Morino, spécialiste des gibbons au Muséum national d’histoire naturelle. Cela reste une hypothèse car l’espèce est mal connue. «Ils vivent à 30 mètres de haut, se déplacent très vite et vivent en couple. Il est très difficile de les suivre, et vous dépensez beaucoup d’énergie pour étudier seulement un couple. De nombreux chercheurs préfèrent donc étudier des espèces qui vivent en plus grand groupe.» Les mâles gibbons ne s’occupent pas directement des petits, si ce n’est en défendant le territoire familial. Mais ce n’est pas le cas de toutes les espèces monogames. Chez les siamangs (la plus grande espèce de gibbon), les enfants de plus d’un an et demi sont transportés par le père.Si la monogamie est assez rare dans la nature (4 % des mammifères), elle l’est moins chez les singes (environ 17 %). Il s’agit d’un engagement fort puisqu’un couple de gibbon va passer 85 % de son temps à moins de 10 mètres l’un de l’autre. Libération.fr, Au diapason Les gibbons - Libération

Images d'illustration du mot « gibbon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gibbon »

Langue Traduction
Anglais gibbon
Espagnol gibón
Italien gibbone
Allemand gibbon
Chinois 长臂猿
Arabe جيبون
Portugais gibão
Russe гиббон
Japonais テナガザル
Basque gibbon
Corse gibbon
Source : Google Translate API

Synonymes de « gibbon »

Source : synonymes de gibbon sur lebonsynonyme.fr
Partager