La langue française

Genévrier

Sommaire

  • Définitions du mot genévrier
  • Étymologie de « genévrier »
  • Phonétique de « genévrier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « genévrier »
  • Citations contenant le mot « genévrier »
  • Images d'illustration du mot « genévrier »
  • Traductions du mot « genévrier »

Définitions du mot « genévrier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GENÉVRIER, subst. masc.

A. − Arbuste à feuilles persistantes épineuses, à fruits aromatiques noirs ou violets. Il parle de bouillabaisses mangées sur des côtes sauvages, où le feu, fait avec des lentisques et des branches de genévrier, donnait un goût inoubliable au poisson (Goncourt, Journal,1890, p. 1210).Un renard qui mangeait les baies d'un genévrier nous faisait peur (Giraudoux, Suzanne,1921, p. 21) :
Cette chaîne modeste et doucement mamelonnée porte des bois de petite futaie, beaucoup de taillis de genévriers et de myrtes, et çà et là, une pinède ou un groupe de chênes. Bosco, Mas Théot.,1945, p. 69.
P. méton. Bois du genévrier. C'est la Noël nous sommes abominablement malheureux Quand la porte s'ouvre on jette du genévrier plein le feu Qu'une grande flamme en ton honneur alors nous saute à la face (Aragon, Rom. inach.,1956, p. 241).
B. − BOT. Plante de la famille des Cupressacées (genres principaux : le cyprès, le genévrier, le thuya). Genévrier commun; genévrier cade; genévrier de Virginie. Les Juniperus (Genévriers) diffèrent des Thuya et des Cupressus en ce que leurs cônes, globuleux, de la taille d'un pois et appelés galbules, sont formés de quelques pièces molles qui les font ressembler à des baies (Bot.,1960, p. 841 [Encyclop. de la Pléiade]).
REM. 1.
Genévrière, subst. fém.Terrain couvert de genévriers. Il pressa lui-même sa cousine de m'accompagner jusqu'à la genévrière (Fabre, J. Savignac,1863, p. 179).
2.
Genévrette, subst. fém.Boisson fermentée à base de fruits aromatisée avec du genièvre et de l'absinthe. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒ ənevʀije]. [ə] instable noté ds Warn. 1968. Le mot est admis ds Ac. 1740-1932, les éd. de 1740-1798 renvoyant à genièvre qui désigne aussi bien le fruit que l'arbrisseau. Var. genevrier ds Fér. 1768, Fér. Crit. t. 2, 1787, Land. 1834, Gattel 1841. Cette orth. est encore admise à côté de celle avec l'accent aigu ds DG. Étymol. et Hist. Fin xiiie-début xives. gennouvrier (Bib. hist., Maz. 311, fol. 117d ds Gdf. Compl.); 1522 [date de l'éd.] genevrier (J. Corbichon, Des vertus et des herbes, à la suite des Prop. des choses, ds Delb. Notes mss). Dér. de genièvre; suff. -ier*; cf. le topon. Genevreres Hte-Marne 1147 (A. Roserot, Dict. topogr. Hte-Marne, 1903, p. 77a). Fréq. abs. littér. : 83. Bbg. Brüch (J.) Frz. genièvre. Z. fr. Spr. Lit. 1930/31, t. 54, p. 340. - Diekmann (E.) Wortbildungsstruktur und Mengenlehre. Z. rom. Philol. 1973, t. 89, p. 63.

Wiktionnaire

Nom commun

genévrier \ʒə.ne.vʁi.je\ masculin

  1. (Botanique) Genre de plantes conifères de la famille des cupressacées, qui comprend de nombreux arbres et arbrisseaux toujours verts, aux feuilles en aiguilles piquantes ou bien en écailles et aux cônes particuliers, appelés galbules. → voir genièvre
    • Les sauges et les genévriers répandaient autour des ruines une odeur aromatique. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • De nos jours, le genévrier n’est plus considéré comme une plante utile à des fins médicinales. — (Ernest Small, Grace Deutsch, Herbes culinaires pour nos jardins de pays froid, 2001)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENÉVRIER. n. m.
T. de Botanique. Genre de plantes de la famille des Conifères, qui comprend une vingtaine d'arbres ou d'arbrisseaux toujours verts. Voyez GENIÈVRE.

Littré (1872-1877)

GENÉVRIER (je-né-vri-é ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ge-né-vri-é-z en fleur) s. m.
  • Genre de la famille des conifères, tribu des cupressinées, où l'on distingue surtout le genévrier commun (juniperus communis), dit absolument genévrier et aussi genièvre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « genévrier »

(XVIe siècle) Composé de genièvre et -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Genièvre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « genévrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
genévrier ʒenevrie

Évolution historique de l’usage du mot « genévrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « genévrier »

  • Pour pallier ces lacunes, le MSRI a lancé en 2019 le « Juniper Central Asia project », dont Goulzar Omourova fait partie. L’objectif du projet est de proposer un modèle de développement et de gestion durable des forêts de genévriers tadjiks. Il est conduit par des groupes de chercheurs tadjiks et kirghiz mais aussi allemands, et devrait durer deux ans. Novastan, Tadjikistan : les forêts de genévriers au cœur d’un projet de recherche ambitieux
  • On sait l’utiliser en cuisine pour parfumer les plats et ou même pour faciliter la digestion, mais on connaît moins les propriétés thérapeutiques du genévrier, notamment sur l’élimination de certains calculs ou de troubles cutanés. The Good Life, Genévrier, l'ennemi des calculs et des problèmes de peau
  • La boisson se prête particulièrement à la préparation : "La plupart des gins requièrent une cinquantaine d’aromates, ce qui n’est pas du tout notre cas, ex­plique Thomas. Nous utilisons du genévrier, évidemment, de la coriandre et ­notre ingrédient phare, des algues, kombu, varech et spaghetti de mer, que nous ramassons à la main sur la plage de ­Rochebonne. À cela s’ajoute du yuzu et de l’orange pour l’équilibre, et c’est tout." Un entêtant parfum iodé qui en fait un alcool au fort caractère et un pur produit de la mer. "Enfant, mon grand-père m’emmenait pêcher avec lui et j’ai conservé au fond de moi ces souvenirs d’odeurs marines, que je me plais à ­retrouver dans notre gin." Le Figaro - Le Figaro Vin, Du gin, des huîtres et de l’air du temps - Le Figaro Vin
  • Servant principalement à informer et à promouvoir les initiatives et les nombreux projets menés par le comité, le site web permet d’en savoir davantage sur les principales filières en émergences, notamment la filière noisetier et la filière genévrier. Il s’agit d’initiatives innovantes et porteuses pour la région. Plus que jamais il importe de soutenir et de faire connaître nos filières régionales et les producteurs qui y sont associés. Journal le soir, Un nouveau site web sur les produits forestiers non ligneux | journal le soir
  • En aromathérapie, l'huile essentielle de baies de genévrier, un conifère des régions méditerranéennes, est reconnue pour soulager les rhumatismes. Autre point fort : ses propriétés diurétiques, contre la rétention d'eau et la cellulite. Le point sur ses utilisations, ses bienfaits et ses contre-indications. Santé Magazine, Huile essentielle de genévrier (juniperus communis) - Bienfaits | Santé Magazine

Images d'illustration du mot « genévrier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « genévrier »

Langue Traduction
Anglais juniper
Espagnol enebro
Italien ginepro
Allemand wacholder
Chinois 杜松
Arabe العرعر
Portugais zimbro
Russe можжевельник
Japonais ジュニパー
Basque ipuruak
Corse ginepro
Source : Google Translate API
Partager