La langue française

Genette

Définitions du mot « genette »

Trésor de la Langue Française informatisé

GENETTE1, subst. fém.

A. − Vx. Lance légère dont était armé le génétaire (cf. St-Riquier-Delp. 1975; ds Besch. 1845, Littré, Lar. 19e-Lar. encyclop., Guérin 1892 et Quillet 1965).
B. − Mors dont la gourmette a la forme d'un grand anneau et qui était utilisé pour guider le genet; synon. mors arabe ou mors turc (d'apr. Cass.-Moir. 1979).
C. − Loc. adv. Monter à la genette. Monter à cheval avec les étriers très courts, de sorte que l'éperon soit près du flanc du cheval (à la manière dont les génétaires montaient leurs chevaux). Les Turcs vont à cheval à la genette (Ac. 1798-1878).
Prononc. et Orth. : [ʒ ənεt]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1455-75 (chevaucher) a la genette « (chevaucher) avec les étriers courts, à la manière des cavaliers espagnols » (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, III, 356); 2. 1611 genette « mors dont la gourmette a la forme d'un anneau » (Cotgr.). Empr. à l'esp.gineta, fém. tiré de ginete (genet*). Bbg. Höfler (M.). Zum französischen Wortschatz orientalischen Urprungs. Z. rom. Philol. 1967, t. 83, p. 54. - Kidman (J.). Les Empr. lexicol. du fr. à l'esp. des orig. jusqu'à la fin du 15es. Paris, 1969, pp. 103-109. - Reinh. 1963, p. 94. - Rupp. 1915, p. 65.

GENETTE2, subst. fém.

Petit mammifère carnivore digitigrade (Viverridés), de forme allongée, à longue queue annelée de noir et de blanc, recherché pour sa fourrure. La faune alsacienne compte même plusieurs animaux d'origine franchement méridionale − genette et lézard vert entre autres, − qui retrouvent leur midi dans la zone calcaire et sèche des collines sous-vosgiennes (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 226).Il y en a [des femmes] (...) de hautes avec des jambes de course et des têtes de genettes (Arnoux, Suite var.,1925, p. 151).
Prononc. et Orth. : [ʒ ənεt]. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. 1260 (E. Boileau, Métiers, 326 ds T.-L. : piaus de genetes). Empr. à l'ar. d'Afrique du Nordǧarnaiṭ (prononc. vulg. ǧarnéiṭ ou ǧernéiṭ ). Le point de départ du mot roman n'est pas élucidé : cf. port. janeta dans un doc. de 1137 d'apr. Cor., s.v. jineta; cat. janeta en 1284, ibid. V. FEW t. 19, p. 55b.

Wiktionnaire

Nom commun

genette \ʒə.nɛt\ féminin

  1. Espèce de viverridé proche des civettes, surtout d’Afrique, et dont la peau s’emploie en fourrures.
    • La genette qui est un animal de l'Espagne, de l'Asie mineure, etc. et qui ne se trouve que dans l'Ancien continent, ne doit pas être indiquée par le nom de coati, qui est américain, comme on le trouve dans M. Klein. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Animaux communs aux deux continents », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 876.)
    • Il y en a [des femmes] de hautes avec des jambes de course et des têtes de genettes. — (Alexandre Arnoux, Suite variée, 1925)
  2. (Équitation) Sorte de mors dont la gourmette a la forme d’un anneau.
    • Monter à la genette.
  3. Ordre militaire fondé par Charles-Martel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENETTE. n. f.
T. de Zoologie. Espèce de civette dont la peau s'emploie en fourrures.

Littré (1872-1877)

GENETTE (je-nè-t') s. f.
  • Genre de mammifères carnivores digitigrades, dans lequel on distingue : la genette commune, dite aussi genette bizaam, chat bizaam ou chat bizaum ; elle est très commune en France, surtout dans le département de la Gironde où l'on en fait la chasse pour sa fourrure ; la genette fossane, appelée vulgairement fossane ; c'est la genette fosse de Lesson, et, pour Buffon, la fossane de Madagascar, dite aussi buveur de vin et buveuse de vin, Legoarant

HISTORIQUE

XIIIe s. Piaus de faïne, piaus de chat sauvage, piaus de martrines, piaus de genetes, les six piaus doivent deus deniers de tonlieu, Liv. des mét. 326.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GENETTE, s. f. genetta, (Hist. nat. Zoolog.) animal quadrupede qui a beaucoup de rapport aux foüines, mais qui est plus gros. Il a une couleur mêlée de jaune & de noir, avec des taches noires. Gesner a fait la description d’une peau de genette qui avoit sur la queue huit anneaux noirs & huit de couleur blanchâtre. Cet animal ne monte pas sur les lieux élevés, il reste le long des rivieres. On dit qu’il se trouve en Espagne. Bellon a vû à Constantinople des genettes qui étoient apprivoisées dans les maisons comme des chats. La peau a une bonne odeur qui approche de celle du musc. Raii, synop. anim. quadrup. pag. 201. Voyez Quadrupede. (I)

Genette, s. f. (Man.) embouchure autrefois en usage. Il y avoit des genettes vraies ; il y en avoit de bâtardes : elles étoient employées dans l’intention d’assûrer la tête du cheval, de lui former l’appui, de l’empêcher de peser, de tirer, &c.

Pour concevoir une idée de cette sorte de mors, qui differe peu de celui que l’on nomme mors à la turque, il suffit de se représenter d’une part un canon non-brisé, ayant assez de montant pour s’élever à la hauteur de l’œil du banquet, & de l’autre un anneau de fer d’une seule piece, mobilement engagé dans le sommet de ce montant, & diversement contourné pour embrasser la barbe de l’animal & tenir lieu de gourmette.

La genette tient une place distinguée parmi cette foule d’embouchures & d’instrumens effrayans, que les anciens avoient imaginés, & que nous avons rejettés avec d’autant plus de raison, que nous ne les devions qu’à leur ignorance. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « genette »

Bas-lat. geneta ; espagn. gineta ; de l'arabe djerneyth (Journ. asiat. juin 1859, p. 541).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’espagnol jineta[1], apparenté à genet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « genette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
genette ʒœnɛt

Évolution historique de l’usage du mot « genette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « genette »

  • "L'allure générale de la genette lorsqu'elle est observée furtivement donne l'impression d'un chat au pelage moucheté, trop court sur pattes, avec une grosse queue annelée" : on trouve cette description de la genette sur le site Biodiv'Ecrins car deux rares observations ont déjà été enregistrées, en 1997 et en 2005 dans le Champsaur. Parc national des Ecrins, Une genette observée dans le Champsaur | Parc national des Ecrins
  • C’est dans ce grand bois au bord du Rhône que Jonathan Pesaresi a immortaliser la petite bête avec son piège photo. Et ce mois de juin 2019 sur les images: des renards, des blaireaux mais pas seulement. Deux fois en plein coeur de la nuit, un petit mammifère déclenche l’appareil. "C'était vraiment un animal que je n'avais vu " explique le naturaliste amateur. Alors, Jonathan est allé voir un spécialiste: Manuel Ruedi conservateur et responsable des vertébrés au musée d’histoire naturelle. Le scientifique a reconnu la genette commune au premier regard.  , Une nouvelle espèce de mammifère observée dans le canton - Léman Bleu Télévision
  • Biologie Une genette commune, petit mammifère qui vit la nuit, a été observée pour la première fois en Suisse, dans une forêt genevoise. , La genette pointe le bout de son museau en Suisse
  • Beaucoup de mystères entourent les genettes, ces animaux méconnus, voire inconnus, qui peuplent pourtant nos forêts depuis des siècles. Avec son pelage tachetée et sa longue queue annelée noire et blanche, elle ressemble au croisement improbable d’un guépard et d’une belette. Pourtant il ne s’agit ni d’un félin, ni d’un mustélidé comme la fouine ou la martre. La genette est en fait la seule représentante en Europe de la famille des viverridés. Plusieurs espèces vivent en  d’Afrique, dont la civette qui est connue pour son musc très fort utilisé en parfumerie. La genette qui vit chez nous mesure environ un mètre de long, la queue en représentant près de la moitié. Très légère, son poids dépasse rarement deux kilos. www.lepopulaire.fr, L’insaisissable et mystérieuse genette s'installe en Limousin - Limoges (87000)
  • Cette vidéo réjouit Jean-Yves Bichaton, chef de service départemental à l’Office français de la biodiversité* (OFB). Selon lui, « c’est une bonne nouvelle car c’est une espèce qui est plutôt en déclin en France. » De nombreuses genettes sont tuées tous les ans sur les routes de la région PACA, ce qui n’empêche pas un autre spécialiste de l’OFB de considérer que « les populations de genette sont en progression sur l’ensemble du territoire depuis les 30 dernières années. » , Marseille : « Bonne nouvelle », une genette a été observée dans le parc des calanques
  • De la taille d'un gros chat avec une grosse queue, ce félin importé d'Afrique ne sort que la nuit. Pour la première fois, une genette a été aperçue dans les calanques de Marseille début février par des botanistes et des naturalistes. Retour sur un joli face-à-face... France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Video. Vie sauvage : une Genette observée pour la première fois dans les Calanques à Marseille

Traductions du mot « genette »

Langue Traduction
Anglais genet
Espagnol gineta
Italien genette
Allemand genet
Chinois 基因
Arabe الجينات
Portugais geneta
Russe генетта
Japonais ジェネット
Basque katajineta
Corse genetica
Source : Google Translate API

Synonymes de « genette »

Source : synonymes de genette sur lebonsynonyme.fr

Genette

Retour au sommaire ➦

Partager