La langue française

Gattilier

Définitions du mot « gattilier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GATTILIER, subst. masc.

Arbrisseau méditerranéen (Verbénacées), principalement représenté par la variété vitex agnus-castus, aux fleurs petites, en verticilles espacés, blanches ou bleuâtres, à calice tubuleux, à corolle irrégulière découpée de cinq lobes. Les prêtresses de Cérès, pour se conserver pures, couchaient sur un lit de rameaux de gattilier (Lar. 19e).Les fruits du Vitex agnus-castus ou Gattilier commun, ont été pendant longtemps employés pour remplacer le poivre, dont tout l'arbuste a l'odeur (Encyclop. internat. des sc. et des techn., Paris, Presses de la Cité, t. 10, 1973, p. 856, s.v. Verbénacées).
Rem. La fleur de cet arbrisseau était l'emblème de la chasteté chez les Anciens (cf. agnus-castus rem.).
Prononc. et Orth. : [gatilje]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1755 « agnus-castus » (Duhamel du Monceau, Arbres et arbustes, II, 358 ds DG). Dér., à l'aide du suff. -ier*, de l'esp. (sauz)gatillo « id. », attesté dep. 1495 (Nebrija, sous la forme sauze gatillo d'apr. Cor., s.v. sauce), composé de sauce « saule » (du lat. salix « id. ») et d'un dér. de gato (chat*) à cause de l'aspect doux et velu des fleurs de cette plante (Cor., loc. cit.). Bbg. Bugge (S.). Étymol. romanes. Romania. 1875, t. 4, p. 357.

Wiktionnaire

Nom commun

gattilier masculin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Verbénacées, arbuste buissonnant à feuilles composées-palmées et à inflorescences en épi de petites fleurs violacées.
    • Le long des cours d'eau croissent le tarfa (Tamarix africana), le defla (laurier rose : Nerium oleander), le gattilier (Vitex agnus-castus), le ricin (Ricinus communis), le b'toum (Pistacia atlantica), des peupliers (sefsafa), des palmiers (nekhla : Phœnix dactylifera) solitaires ou par groupes; […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 218)
    • Les prêtresses de Cérès, pour se conserver pures, couchaient sur un lit de rameaux de gattilier.
    • ... Crevant la toile, des arbustes poussent sur chaque couche. Ce sont des gattiliers, dont les moines utilisaient jadis les graines, réputées pour leurs vertus anaphrodisiaques .— (Sabine Gignoux -À l'abbaye de Maubuisson, l'art contemplatif de Stéphane Thidet – Journal La Croix, page 23, 21-22 janvier 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GATTILIER. n. m.
T. de Botanique. Plante de la famille des Verbénacées dont une espèce est l'Agnus-castus.

Étymologie de « gattilier »

(XVIIIe siècle) Dérivé partiel, à l'aide du suffixe -ier, de l’espagnol sauzgatillo ou sauce gatillo (« saule chaton »), ainsi nommé à cause de l'aspect doux et velu des fleurs de cette plante.
Ses graines ont le gout du poivre, de là son nom de arbre au poivre, et on leur attribue des propriétés anaphrodisiaques, de là l'autre synonyme de agnus-castus (« gattilier chaste »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gattilier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gattilier gatilie

Évolution historique de l’usage du mot « gattilier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gattilier »

  • Principales caractéristiques: Également appelé poivre de moine, arbre au poivre ou agneau chaste, le gattilier se distingue par ses feuilles caduques composées de 5 à 7 folioles lancéolées. L'odeur poivrée qu'elles dégagent quand on les frotte explique les surnoms dont il est gratifié. D'une hauteur moyenne de 3 m (jusqu'à 7 m pour le cultivar ‘latifolia'), le gattilier se pare en été de nombreuses panicules de fleurs bleues, violacées ou roses très aromatiques et mellifères. Sous leur poids, les branches ploient vers le sol lui conférant une certaine élégance. Elles donnent en automne de petites drupes noires au goût très piquant qui n'est pas sans évoquer celui... du poivre. Le Figaro.fr, Gattilier, l'élégance de l'arrière-saison
  • Dans le passé, le gattilier était utilisé pour bien d’autres qualités. Ses baies sont, en effet, réputées anaphrodisiaques. La consommation en était donc chaudement recommandée dans les couvents et les monastères d’où son surnom de poivre des moines. Franceinfo, Jardin. Le poivre des moines, un arbuste à planter maintenant
  • Tout traitement à visée hormonale génitale nécessite obligatoirement un minimum de 3 mois avant tout résultat du fait du temps de maturation folliculaire de 90 jours. Le gattilier est une plante modulatrice de la sécrétion de prolactine et régulatrice des fonctions gonadotropes. La restitution des propriétés du gattilier nécessite l’utilisation des fruits frais avec une extraction à basse température (fragilité des iridoïdes), à l’abri de l’air et de la lumière. Cette extraction doit être totale pour garantir la totalité des principes actifs et utiles : les agnusides par extraction aqueuse, mais aussi la castine par l’extraction alcoolique. , Gattilier  (Vitex Agnus Castus) Propriétés Bienfaits et Indications
  • Le rapport de Chaste Honey Research reconnaît les situations comportementales des consommateurs de l’industrie de Chaste Honey et représente également les principales tendances de développement qui aident finalement les entreprises mondiales de Chaste Honey à comprendre la valeur réelle du consommateur sur le marché international. En faisant référence à cette perspective, les régulateurs mondiaux du marché du miel de gattilier peuvent établir leurs perspectives commerciales pour augmenter les taux de croissance industrielle attendus. Les valeurs de consommation de Chaste Honey sont extrêmement importantes pour les entreprises afin de fragmenter leur base de consommateurs. Journal l'Action Régionale, Taille du marché du miel chaste 2020-26:, Miel Barkman, Miel d’abeille, Au-delà de la ruche – Journal l'Action Régionale
  • La phytothérapie a toute sa place dans le traitement symptomatique de la maladie. «Des plantes phytohormonales comme le gattilier, le framboisier, le grémil ou l’achillée millefeuille et des cataplasmes d’argile ou d’huile de ricin sur le bas-ventre diminuent les saignements et la douleur. Pour réduire l’inflammation, je conseille des nutriments (zinc, manganèse et magnésium), sans oublier le curcuma. Pour soutenir le foie, qui dégrade les hormones, artichaut et radis noir s’imposent.» Mais une chose est sûre: tous ces traitements ne peuvent se passer d’une implication et d’une prise en charge de la personne atteinte au niveau tant physique qu’émotionnel. , Endométriose, la nature au secours | Illustré
  • Les plantes à action progestative interviennent dès la préménopause pour accompagner la chute de progestérone. Le gattilier (Vitex agnus castus) est sans aucun doute la plante majeure parmi celles-ci et est souvent recommandée aux femmes en période de préménopause et ménopause ou en cas de syndrome prémenstruel. Déjà utilisée par les médecins grecs et arabes pour les problèmes féminins, elle a aussi fait l'objet de nombreuses études montrant son efficacité notamment sur l'irrégularité des cycles, les tensions des seins, l'anxiété ou l'irritabilité. Elle est contre-indiquée chez les femmes suivant un protocole de fécondation in vitro. D'autres plantes ont également une action progestative (observations cliniques), comme l'alchémille (Alchemilla vulgaris), le grémil (Lithospermum officinale) ou encore la verveine officinale (Verbena officinalis). Alchémille et verveine, deux plantes faciles à utiliser en tisanes, offrent en plus une action calmante intéressante. Le Point, Accompagner la ménopause avec les plantes - Le Point
  • Troubles de l'humeur, migraines, tensions abdominales... Ces désagréments apparaissent quelques jours avant les règles et caractérisent le fameux syndrome prémenstruel qui touche près d'une femme sur deux. Le gattilier permet de réguler les variations hormonales responsables de ces malaises. Ses baies ont été longtemps considérées comme des calmants de la libido et on les surnommait le "poivre des moines". Aujourd'hui, on lui reconnaît des vertus sédatives et de régulation du syndrome prémenstruel ou de la pré-ménopause, ainsi qu'un soutien dans certains cas d'infertilité. Le docteur Bérengère Arnal, gynécologue phytothérapeute et auteur du Syndrome prémenstruel (éditions T. Souccar), conseille le gattilier sous forme de teinture mère ou de gélules entre le 8e et le 21e jour du cycle, durant au moins trois mois. Le Point, Dix plantes idéales pour la femme - Le Point
  • Confinement ou pas, la nature n’attend pas et l’agriculture doit maintenir ses activités. Ces dernières années, Alicia Moya-Bernadac avait planté sur deux hectares sept variétés de thym, dont des pieds-mères qui pourront produire de nouveaux plants, qui sont venus compléter l’origan, la verveine, le romarin, la sarriette, la sauge, l’estragon, la lavande, la marjolaine, le gattilier (faux poivrier), déjà implantés sur un terrain voisin. Printemps oblige, le thym est en pleine floraison. lindependant.fr, Les récoltes doivent se poursuivre à Ferrals-les-Corbières - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « gattilier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gattilier »

Langue Traduction
Anglais chaste tree
Espagnol árbol casto
Italien albero casto
Allemand keuschen baum
Chinois 贞洁的树
Arabe شجرة عفيفة
Portugais árvore casta
Russe целомудренное дерево
Japonais 貞潔な木
Basque kasto zuhaitza
Corse albero di casta
Source : Google Translate API

Synonymes de « gattilier »

Source : synonymes de gattilier sur lebonsynonyme.fr

Gattilier

Retour au sommaire ➦

Partager