La langue française

Gagnage

Sommaire

  • Définitions du mot gagnage
  • Étymologie de « gagnage »
  • Phonétique de « gagnage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gagnage »
  • Citations contenant le mot « gagnage »
  • Traductions du mot « gagnage »
  • Synonymes de « gagnage »

Définitions du mot « gagnage »

Trésor de la Langue Française informatisé

GAGNAGE, subst. masc.

Vx et région.
A. − Endroit où vont paître les troupeaux; p. méton. petite ferme. Jacques (...) d'Arc (...) vivait d'un gagnage ou petite ferme, et menait les chevaux au labour (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 3).
B. − En partic. Champs voisins de la forêt où le gibier va chercher sa nourriture. Le faisan va au gagnage dès l'aube et prolonge son séjour dans les chaumes jusqu'à 8 ou 9 heures du matin (Vidron, Chasse,1945, p. 32).
Prononc. et Orth. : [gɑ ɳa:ʒ] et [gaɳa:ʒ] Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1155 guaainage « produit de la terre, revenu » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 7945); 2. a) ca 1165 « terre de labour » (Benoit de Ste-Maure, Troie, 12973 ds T.-L.); b) 1387-89 vén. « champ où le gibier va prendre sa nourriture » (Gaston Phébus, Livre de chasse, éd. G. Tilander, 30, 63, p. 158); c) 1561 « pâturage » (J. Du Fouilloux, Adolescence, 176, éd. G. Tilander, p. 172). Dér. de gagner*; suff. -age*.

Wiktionnaire

Nom commun

gagnage \ɡa.ɲaʒ\ masculin

  1. (Vieilli) Pâturage, pâtis où vont paître les bestiaux.
  2. (Par extension) Nourriture que les lièvres, les faisans et autre gibier viennent, sortant du bois, prendre dans les champs avoisinants.
  3. (Par extension) Endroit où vont s’alimenter les oiseaux.
  4. (Histoire) Part des moissonneurs sur la récolte, pour salaire du travail.
    • …on les loue à tant par arpent de récolte, ou pour le prix total de toute la moisson : l’usage commun est de les nourrir & de les coucher, & de leur laisser prendre ce qu’ils appellent leur gagnage. — (L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
  5. (Au pluriel) (Vieilli) Produit des terres emblavées.

Nom commun

gagnage \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de gaaignage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GAGNAGE. n. m.
Pâturage où vont paître les bestiaux. Il se dit, par extension, de la Nourriture que les lièvres, les faisans et autre gibier viennent, sortant du bois, prendre dans les champs avoisinants.

Littré (1872-1877)

GAGNAGE (ga-gna-j') s. m.
  • Pâtis, pâturage où vont paître les troupeaux. Les troupeaux que la faim a chassés des bocages à pas lents et craintifs entrent dans les gagnages, Racan, Berg. Alcidor, I, 1.

    Champs ensemencés. Les pigeons s'en vont aux gagnages, Du Cange, gaignagium.

    Terme de chasse. On dit que les bêtes vont au gagnage, quand elles vont chercher leur nourriture à certaines heures, dans les terres semées de grains ou chargées d'herbe.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il a une terre trouvée, Qui de tous biens est estourée ; Car il n'y avoit que gagnaiges, Et prés, rivieres et boscaiges, Du Cange, gagnagium. Et prendoit proies ès paysans et tourbloit le pays qu'on n'i semoit ne ahanoit nient, ne faisoit nul gaegnage [récolte] tant comme la terre de la marche duroit et encore autre, Chr. de Rains, p. 73.

XIVe s. Les meilleurs ouvriers sayeurs de bleds et autres gaignages durant les moissons ne peuvent prendre n'avoir que deux sols six deniers, Ordonn. des rois, t. II, p. 367.

XVIe s. On met sa terre en gagnage [à profit, on en tire parti, en la faisant cultiver] par baux à rente, cens ou fief, Loysel, 505. Il sçavoit par sur tous laisser courre et lancer, Bien demesler d'un cerf les ruses et la feinte, …Les gangnages, la nuict, le lict et le coucher, Ronsard, 210. Dedans faisoit sa bauge une beste sauvage Qui jamais autre part ne cherchoit son gaignage, Ronsard, 670. Aussi faut il sçavoir qu'il y a difference entre gaignages et taillis ; les gaignages se prennent pour champs et jardins là où sont semez les bleds et potages ; et si un cerf faisoit sa nuit dedans ces champs, le veneur doit dire qu'il a fait son viandis dedans les gaignages, Fouilloux, Vénerie, f° 36, dans LACURNE. Bon gaignage fait bon potage, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GAGNAGE. Ajoutez :
2 Nom du prélèvement, en Picardie, de la 10e botte, en Artois de la 11e, auquel ont droit les moissonneurs, après avoir coupé et lié les céréales, Véret, Agronomie pratique, Amiens, 1875, p. 357.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GAGNAGE, s. m. (Jurisprud.) dans plusieurs coûtumes signifie les fruits de la terre ; quelquefois les gagnages sont pris pour les terres mêmes dont on perçoit les fruits. Voyez le gloss. de M. de Lauriere, au mot Gagnage. (A)

Gagnages, s. m. (Venerie.) ce sont les endroits chargés de grains où les cerfs vont faire leurs viandis.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gagnage »

Gagner, dans le sens de paître ; picard, gagnage, gain ; Berry, gâgnage, gangnage ; prov. gazanhatge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de gagner avec le suffixe -age → voir gaaigner et gaaignage pour le sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gagnage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gagnage gaɲaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « gagnage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gagnage »

  • « Les prairies temporaires ont permis de rouvrir certaines zones clôturées en offrant ainsi des zones de gagnage supplémentaires, tout en favorisant la circulation du gibier sur le territoire. De plus, ces actions ont un effet bénéfique sur la biodiversité en ayant un impact positif sur une multitude d’espèces (oiseaux, insectes,…), explique Stéphane Maître, technicien cynégétique, à la Fédération départementale des chasseurs de la Côte-d’Or.Le subventionnement pour ces deux mesures (CIPAN et prairies temporaires), effectué à 100 % par les chasseurs (FDC 21/GIC/Société de chasse), s’élève à 25 000 euros. Les parties prenantes souhaitent que ces deux opérations conçues « en bonne intelligence » fassent boule de neige dans l’intérêt général. , Côte d'Or | Chasseurs et agriculteurs aux petits soins pour la faune sauvage
  • Une compétition de longue date oppose corneilles et pies. La corneille est généralement très agressive vis-à-vis de la pie, qu’elle chasse des sites de gagnage. Des observations détaillées ont montré que les pies restent plus longtemps dans les prairies où il n’y a pas de corneilles que dans les prairies occupées. D’autre part, la corneille mène une vie infernale aux pies en train de se reproduire, volant les matériaux du nid et allant jusqu’à kidnapper oeufs et poussins. Ainsi, 4 % seulement des pies ayant une corneille dans leur voisinage arrivent à mener à bien une nichée ! La pie en est réduite à construire son nid dans des buissons très denses ou le plus haut possible dans les arbres, là où la flexibilité des branchettes rend l’approche des corneilles difficile. Metro, La pie, ange ou démon ? | Metro
  • Ces oiseaux vont au gagnage dans les terres ;Comme d'autre espèce protéger le cormoran qui fait des ravages dans les piscicultures(le fric) ;On donne un droit de chasse une ou deux fois par an ;La méthode porte ses fruits;Il y a cas faire pareil et il y en aura moins au lieux de dépenser pour rien des fauconniers des cages des ultras son et j'en passe;Comme les renard une battue quand t'il gagne les terres prélèvement encadré par l 'office national des eaux et forêts. midilibre.fr, Lunel : choucas, étourneaux, corneilles, pigeons, la guerre est déclarée - midilibre.fr
  • Le chevreuil a quitté son gagnage favori pour se réfugier dans le sous-bois et la chouette chevêche a retrouvé son tronc d’arbre creux pour y passer la journée. Le soleil est encore bas sur la ligne d’horizon et une nouvelle journée commence autour du petit lac de Vézoles. Déjà, des éclats de voix se font entendre et rompent le silence de l’aurore. midilibre.fr, Hauts-cantons de l'Hérault : sur les sentiers de la passion - midilibre.fr
  • Voilà un an, le 13 septembre 2018, le laboratoire bruxellois où avaient été acheminés les deux sangliers du bois de Buzenol, l’un retrouvé mort dans un « gagnage » et l’autre abattu par un agent DNF qui avait trouvé son comportement bizarre, étaient officiellement déclarés positifs, frappés par la peste porcine africaine (PPA). Le Soir Plus, Peste porcine: des zones de flou autour de l’origine de l’épidémie - Le Soir Plus

Traductions du mot « gagnage »

Langue Traduction
Anglais gaining
Espagnol ganando
Italien guadagnando
Allemand gewinnung
Chinois 获得
Arabe كسب
Portugais ganhando
Russe получение
Japonais 得る
Basque irabazten
Corse guadagnà
Source : Google Translate API

Synonymes de « gagnage »

Source : synonymes de gagnage sur lebonsynonyme.fr
Partager