La langue française

Génépi

Définitions du mot « génépi »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNÉPI, GÉNIPI, subst. masc.

Variété d'armoise amère et aromatique, aux vertus sudorifiques et stomachiques, qui pousse en haute montagne; p. méton. liqueur préparée à partir de cette plante. On peut mettre en usage les sudorifiques, tels que (...) le génépi (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 153).Le pauvre Claude Anet parvint enfin à mourir le 13 mars 1734. Mais ce ne fut sûrement pas, comme le dit Jean-Jacques, d'être allé en pareille saison « cueillir du génipi au sommet des montagnes ». Le génipi était encore à l'abri sous la neige (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 69).
Prononc. et Orth. : [ʒenepi], [ʒenipi]. Ac. 1878 admet les 2 formes comme l'ensemble des dict. gén. On rencontre genipi ds Ac. Gastr. 1962 (et antérieurement ds Baillon t. 2 1886). La forme genepi sans accent ne se trouve que ds Encyclop. méthod. Méd. t. 6 1793, ds Boiste 1834 et Ac. Compl. 1842. On peut la considérer comme tout à fait vieillie. Étymol. et Hist. 1733 (Lémery, Dict. universel des drogues simples, p. 4). Mot savoyard, prob. empr. au lat. *Dianae spicum (littéralement « épi de Diane »), transposition du gr. α ̓ ρ τ ε μ ι σ ι ́ α (lat. artemisia, v. armoise) « plante d'Artémis [déesse identifiée à Diane chez les Romains]; cf. Dianaria radix, Dianaria herba (TLL s.v. Diana, 136, 74 à 77) attesté en b. lat. comme synon. de artemisia (v. FEW t. 12, p. 174b et 175a). Bbg. Gebhardt (K.). Les Francoprovençalismes de la langue française R. Ling. rom. 1974, t. 38, p. 191 - Gohin 1903, p. 331 - Quem. DDL t. 17.

Wiktionnaire

Nom commun

génépi \ʒe.ne.pi\ masculin

  1. Nom vernaculaire de plusieurs espèces d’armoises des régions montagneuses dont certaines sont utilisées comme plantes médicinales.
    • Dans une course qu’Anet avait fait au haut des montagnes pour aller chercher du génépi, plante rare qui ne croît que sur les Alpes, et dont M. Grossi avait besoin, ce pauvre garçon s’échauffa tellement qu’il gagna une pleurésie dont le génépi ne put le sauver, quoiqu’il y soit, dit-on, spécifique ; [...] — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre V)
  2. Liqueur obtenue par macération alcoolique du génépi.
    • En digestif, on proposa du génépi et de la gentiane.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GÉNÉPI (jé-né-pi ou jé-ni-pi) s. m.
  • Armoise médicale, tonique et sudorifique qu'on trouve dans les Alpes ; on en distingue deux espèces, le génépi noir, artemisia spicata, Jacq., et le génépi blanc, artemisia mutellina, Vill.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GÉNÉPI. Ajoutez : Ce pauvre garçon [Anet] s'échauffa tellement qu'il gagna une pleurésie, dont le génépi ne put le sauver, quoiqu'il y soit, dit-on, spécifique, Rousseau, Confes. V.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « génépi »

Du francoprovençal savoyard zhènépi, jnépi. Certains proposent comme origine l’expression latine Dianae spicum qui signifie « l’épi de Diane ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « génépi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
génépi ʒenepi

Traductions du mot « génépi »

Langue Traduction
Anglais génépi
Espagnol génépi
Italien génépi
Allemand génépi
Chinois 热内皮
Arabe جينبي
Portugais génépi
Russe женепи
Japonais ジェネピ
Basque génépi
Corse génépi
Source : Google Translate API

Génépi

Retour au sommaire ➦

Partager