La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fuligule milouin »

Fuligule milouin

Définitions de « fuligule milouin »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

fuligule milouin \fy.li.ɡyl mi.lwɛ̃\ masculin

  1. (Ornithologie) Espèce d’oiseau palmipède de la famille des anatidés, canard plongeur, migrateur dans la zone nord de son habitat (Eurasie) dont le mâle a un plumage nuptial au dos paraissant blanc, encadré de noir à la poitrine et à l’arrière, le cou et la tête d’un brun rouge éclatant, etc.
    • Le milouin vole bien malgré ses ailes courtes, mais il préfère plonger en cas de danger.
    • Le fuligule milouin est un anatidé de taille moyenne qui mesure environ 46 cm. — (Michel Vallance, Faune sauvage de France: biologie, habitats et gestion, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fuligule milouin »

 Composé de fuligule et de milouin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fuligule milouin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fuligule milouin fyligyl milwɛ̃

Citations contenant le mot « fuligule milouin »

  • Le mâle du fuligule milouin de cette espèce se reconnaît facilement avec sa tête brun roux, sa poitrine noire et son corps gris. La femelle, plus discrète en couleurs, affiche un plumage gris et brun. Il est régulier de les voir ensemble, permettant ainsi une identification facile des deux sexes. Le milouin est visible en Lorraine à toutes saisons, bien qu’il soit moins commun en période de reproduction. En hiver, de grandes bandes de centaines d’oiseaux peuvent être observées sur nos étangs. Il se nourrit en plongeant au fond des étangs, de végétation aquatique, d’insectes et de mollusques. , Moselle-Sud | Environnement. Plumes d’hiver sur les étangs : le fuligule milouin
  • Plus au nord du département, aux abords lagunaires de Salses les observateurs confirment au printemps dernier l’installation de trois nouvelles espèces nicheuses. Un couple de canard Fuligule milouin a été observé avec trois jeunes, ainsi que deux espèces de laridés : la Mouette rieuse et la Mouette mélanocéphale, (habituellement observées qu’en hiver), malheureusement leur couvaison s’est soldée par un échec. lindependant.fr, Ces nouveaux oiseaux qui s'installent en Roussillon - lindependant.fr
  • Le Fuligule milouin est essentiellement migratrice mais des populations de l’Ouest de l’Europe sont résidentes ou partiellement migratrices. Les populations de Scandinavie, du Danemark, de l’Allemagne du Nord, de Pologne et des pays Baltes migrent à l’ouest et au sud-ouest pour hiverner en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, en Irlande, en France et au nord-ouest de l’Afrique. Chasse Passion, Fuligule milouin - Chasse Passion
  • Tout d’abord très dense, le brouillard s’est peu à peu levé et nous avons pu découvrir : Grande Aigrette et Aigrette garzette, Héron cendré, Vanneau huppé et Pluvier doré, canards sarcelle d’hiver, colvert, souchet, siffleur, Fuligule morillon et Fuligule milouin, Foulque macroule, Bécasseau variable et Mouette rieuse, Grèbe huppé (et en vol, pour beaucoup, ce fut une première !), Grand Cormoran, Bécassine des marais… Et, au fil des pas :  Bergeronnette grise, Pipit farlouse, Linotte mélodieuse, Chardonneret élégant, Rougegorge familier, Grive musicienne, Mésange charbonnière, Tarier pâtre, etc. , Retour sur le week-end de comptage Wetlands 2022 - LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) - Agir pour la biodiversité
  • Quelques critères évidents permettent une facile reconnaissance : à tout âge, il a une silhouette massive, un bec large et un crâne arrondi. Le mâle fuligule milouinan possède une tête, une poitrine et un arrière du corps noirs contrastant particulièrement avec le dessus gris, le ventre et les flancs blancs. La femelle est brun terne avec un large anneau blanc à la base du bec. Quelques discrètes taches blanches sont présentes à proximité du bec. Les juvéniles se caractérisent par une absence de blanc à la tête, ce qui entraîne parfois la confusion avec le fuligule morillon. Chasse Passion, Fuligule milouinan - Chasse Passion
  • Cyril Marmoex : 202 espèces d’oiseaux ont en fait été recensées dans la réserve, dont 66 sont irrégulières. 56 espèces sont nicheuses, dont la Lusciniole à moustaches, le Héron pourpré et le Fuligule milouin, 32 espèces viennent seulement s’alimenter durant la période de reproduction, dont les Sternes hansel et naine, le Crabier chevelu et le Guêpier d’Europe. On peut aussi ajouter 42 espèces migratrices. Enfin, 15 espèces sont hivernantes, dont la Rémiz penduline, le Bruant des roseaux de la sous-espèce nominale schoeniclus et le Canard chipeau. Ornithomedia.com, Les oiseaux, les projets et la gestion de la réserve de l'Estagnol (Hérault) : Cyril Marmoex nous en dit plus | Ornithomedia.com

Fuligule milouin

Retour au sommaire ➦

Partager