La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « froid de gueux »

Froid de gueux

Définitions de « froid de gueux »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

froid de gueux \fʁwa.d(ə).ɡø\ masculin

  1. (Familier) (Vieilli) Froid intense.
    • Nous sommes encore dans toute la fièvre de l'installation. Il fait un froid de gueux. Enfin, je suis parvenu à trouver un trou où nous ne serons pas trop mal, nous et le chien. — (Émile Zola, « Lettre à Marius Roux , de Bordeaux, 27 décembre 1870 », dans Correspondance : Les lettres et les arts, Paris : Bibliothèque Charpentier, 1908, p. 78)
    • Froid de loup, de voleur et de gueux […] Si aucune source concrète ne fait état de l’origine des expressions « froids de voleur et de gueux », on précisera que celles-ci ont dû provenir d’une longue tradition orale et finalement signifier des froids vifs et pénibles. — (Alice Develey, Cinq expressions glaçantes sur lefigaro.fr, 8 février 2017)
    • Il faisait un froid de gueux. Dans la ville, sous un ciel plus que sombre les rares passants se pressaient de rentrer au plus tôt chez eux ou à leur travail, pour ceux qui en avaient. — (A. M. Ivankov-Diaz, Moi, Jean Thomas Collot, fils de gueux, Lyon : L'encre et le grattoir, 2017, page 126)
    • Il faisait froid, un froid de gueux à donner l'onglée. Mais le promeneur avait chaud. Son cœur était une braise palpitante. — (Hervé Jubert, Blanche et le vampire de Paris, éd. Albin Michel /Wiz, 2007, prélude)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « froid de gueux »

 Composé de froid et de gueux
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « froid de gueux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
froid de gueux frwa dœ gø

Citations contenant le mot « froid de gueux »

  • Affrontant le froid de gueux d’un matin de janvier, on la retrouve rue de la Fidélité, attablée à l’Hôtel Grand Amour. De passage à Paris à un mois de la sortie de son second disque, Flora nous regarde forcément dans les yeux, avant d’inverser aussitôt les rôles. Les Inrocks, Fisbach : “Je ne cherche pas à être aimée” - Les Inrocks
  • Pour les vivants, il y fait un froid de gueux en cette fin février, un vent glacé tourbillonnant dansle petit cimetière entre les gros bâtiments ecclésiastiques. Je n’avais pas voulu suivre le cliché d’une Lorraine froide que ma mère répétait toujours, et mal m’en a pris, j’étais venu de la douceur bordelaise sans précautions particulières, saisissant dans ma chair que le climat continental est bien une réalité et non pas un avertissement maternel un peu usé par sa répétition. Dans la basilique où j’étais entré pour me réchauffer un panneau disait : « Merci aux pèlerins, vos dons seront utilisés pour le chauffage », montrant que la sainte église, dans sa grande sagesse, voyait bien le problème. La Croix, Le plus ancien lecteur de « La Croix »
  • "Il y a de nombreuses expressions pour dire qu’il fait froid : un froid de loup, un froid de tous les diables, un froid de gueux, faire frisquet, etc. Concernant le froid de canard, la logique voudrait que l’expression coïncide avec la période de la chasse aux canards, mais comme elle commence en août, ça ne fonctionne pas. Europe 1, Pourquoi dit-on un "froid de canard" ?

Images d'illustration du mot « froid de gueux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Froid de gueux

Retour au sommaire ➦

Partager