La langue française

Francophile

Définitions du mot « francophile »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRANCOPHILE, adj. et subst.

A.− Adj. et subst. (Celui, celle) qui aime la France, les Français et ce qui s'y rapporte. Des députés francophiles (Tharaud, Envoyé archange,1939, p. 154).
B.− Adj. [En parlant d'un inanimé] Relatif à ce sentiment favorable, qui en est imprégné. Ce discours outrecuidant (...) aurait, selon Rumelles, (...) amené un revirement francophile dans l'esprit de tous les membres du cabinet (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 519).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɑ ̃kɔfil]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1591 (In titre : A. M[aillard], le Francophile ds Quem. DDL t. 13); à nouveau 1834 (Boiste). Composé des élém. franco-* et -phile*. Fréq. abs. littér. : 2.
DÉR.
Francophilie, subst. fém.Amour, sympathie à l'égard de la France, des Français, de ce qui s'y rapporte. Ne trouvant pas de termes suffisants pour exposer sa francophilie (Barrès, Cahiers,t. 12, 1919-20, p. 292). [fʀ ɑ ̃kɔfili]. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1919-20 (Barrès, loc. cit.); composé des élém. franco* et -philie (-phile*, -ie*). Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

francophile \fʁɑ̃.kɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui aime la France, sa culture, son histoire et/ou son peuple.
    • Toilette du bataillon. Le barbier passe pour particulièrement francophile. Tout le monde va se raser chez lui. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • […] dans une rue proche de la Madeleine, où je la rencontrai en compagnie d’un diplomate balkanique, « grand francophile » à chapeau melon et élégance étriquée. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 90.)
    • Enfin, en dépit de la prédominance du répertoire allemand, les fonctionnaires d’outre-Rhin ainsi que les militaires de la garnison stationnée à Strasbourg ne compensent guère l'absence de la bourgeoisie alsacienne francophile. — (Myriam Geyer, La vie musicale à Strasbourg sous l'empire allemand, 1871-1918, Ecole nationale des Chartes/Société savante d'Alsace, 1999, p. 131)
    • Cette comparaison entre francophilie tchèque et polonophilie française nous paraît judicieuse et le caractère démagogique des manifestations francophiles sera souvent dénoncé. — (Stéphane Reznikow, Francophilie et identité tchèque, 1848-1914, Editions Champion, 2002, p. 235)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRANCOPHILE. adj. des deux genres
. Qui aime la France et les choses de France.

Étymologie de « francophile »

Du préfixe franco-, avec le suffixe -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « francophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
francophile frɑ̃kɔfil

Évolution historique de l’usage du mot « francophile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « francophile »

  • Grande figure des échanges culturels entre la République tchèque et la France, le poète, traducteur, écrivain et essayiste tchèque Petr Král, qui a passé une partie de sa vie en France, est décédé à Prague mercredi. Il était âgé de 78 ans. Grand francophile, poète bilingue, Petr Král s’était réfugié à Paris en 1968 après l’écrasement du Printemps de Prague. Depuis 2006, il vivait néanmoins de nouveau dans son pays d’origine. Pour rendre hommage à Petr Král, nous vous proposons de réécouter ou de relire le portrait que nous avions diffusé en novembre dernier, peu après qu’il se soit vu remettre le Grand Prix de la Francophonie par l’Académie française. Radio Prague International, Grand francophile, le poète tchèque Petr Král est mort | Radio Prague International
  • En abrogeant la directive ministérielle sur l’inscription des élèves aux programmes d'enseignement en français langue première, l’intention du ministère de l’Éducation est de mettre en place un système moins contraignant, en phase avec les requêtes de la Commission scolaire francophone des TNO (CSFTNO). La création d’une catégorie d’admission « francophile » et la mise en place d’un système d’inscription à la yukonaise donnant plus d’autorité aux écoles dans les admissions sont toutes les deux envisagées. C’est ce que laisse entendre le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, R. J. Simpson, dans un entretien accordé à Radio Taïga, le 3 juillet. « Je ne souhaite plus avoir le dernier mot », lance-t-il, en référence à la directive ministérielle récemment mise au rancart selon laquelle l’autorisation (ou le refus) des admissions d’élèves non-ayants droits doit être entérinée par le ministre. Cette façon de faire, unique au pays, a fait l’objet de critiques. On reproche au processus sa lenteur et la rigidité avec laquelle les critères d’admission sont appliqués. Dans le passé, des élèves dont l’inscription au programme français était soutenue par la commission scolaire francophone se sont vus refuser l’admission ministérielle. Des procédures en révision judiciaire ont été intentées. Six d’entre elles étaient encore entendues en audiences virtuelles de la Cour en juin. En février, le ministre Simpson révélait que le GTNO avait engagé plus de 200 000 $ en procédures judiciaires liées à la directive depuis son adoption en 2016. En 2019, la Cour suprême des TNO avait ordonné la reprise du processus pour l’admission d’un élève hors critère. Le juge indiquait que la ministre de l’époque — l’actuelle première ministre Caroline Cochrane — n’avait pas sérieusement envisagé d’employer sa « discrétion ministérielle » pour permettre l’inscription. « Je ne pense pas que ce genre de question — quel enfant peut aller à quelle école? — doive aboutir sur le bureau du ministre, commente R. J. Simpson. Et c’est pour cette raison que nous allons passer d’une directive ministérielle à un règlement [de la Loi sur l’éducation]. Il n’y aura plus de discrétion ministérielle. Nous souhaitons que les gens soient fixés quant aux règles en place. Je suis heureux de paver la voie à des modèles plus près de ce qui se fait ailleurs au pays. » , L'Aquilon - L'hebdomadaire francophone du Grand Nord canadien
  • Régent de facto du royaume, le prince Charles est à l'image de sa mère, francophile et francophone. Je l'avais rencontré lors du banquet offert le 26 mars 2008 par Elizabeth II au président et à Mme Sarkozy au château de Windsor. Le Point, 18 juin : Macron à Londres, le prince Charles aux avant-postes - Le Point

Traductions du mot « francophile »

Langue Traduction
Anglais francophile
Espagnol francófilo
Italien francofilo
Allemand frankophil
Chinois 亲法兰克人
Arabe فرنكوفيل
Portugais francófilo
Russe франкофил
Japonais フランコフィル
Basque francophile
Corse francofilo
Source : Google Translate API

Synonymes de « francophile »

Source : synonymes de francophile sur lebonsynonyme.fr

Francophile

Retour au sommaire ➦

Partager