La langue française

Forçage

Sommaire

  • Définitions du mot forçage
  • Étymologie de « forçage »
  • Phonétique de « forçage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « forçage »
  • Citations contenant le mot « forçage »
  • Images d'illustration du mot « forçage »
  • Traductions du mot « forçage »
  • Synonymes de « forçage »

Définitions du mot forçage

Trésor de la Langue Française informatisé

FORÇAGE, subst. masc.

A.− Action d'insérer, de bloquer par une vive pression. Des caissons circulaires de 20 m de diamètre seraient construits à terre puis enfoncés dans le fond par forçage à l'air comprimé (Romanovsky, Mer, source d'én.,1950, p. 100).Au centre du hangar, on voyait (...) des bordelaises déjà terminées, mais cerclées lâches, et qui attendaient le forçage au feu (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1600):
Il ne peut être question ici, pour expliquer le franchissement de la margelle, d'invoquer une sorte de siphon, ou de glissière, ou de lien élastique agissant selon un guidage quelconque. La particule ne suit pas une trajectoire représentable de proche en proche comme celle des molécules d'eau dans un tuyau. Le forçage de la margelle est exclu par la situation dynamique « molaire ». Ruyer, Cybern.,1954, p. 180.
B.− Rare. Effort excessif. M. Peyrony ferme les yeux, les nerfs usés par « commission-exportation », et qui tomberait de forçage s'il lui fallait encore lutter avec les siens (Montherl., Olymp.,1924, p. 243).[L'asthénique] ne peut pas faire cet effort au-delà de ses limites de dépense. Un forçage intempestif l'épuise sans effet (Mounier, Traité caract.,1946, p. 265).
C.− Procédé accélérant la croissance des plantes, le mûrissement des fruits. Si certains légumes sont très anciennement cultivés, (...) [s'ils] sont pour la plupart de vieux habitants de nos terres, les méthodes de les cultiver par le forçage sont vraiment neuves (Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 152).
Au fig. La culture en poêle [allusion à Descartes] tient toujours un peu du forçage; je ne perdais jamais le sentiment du monde extérieur, du réel (Gide, Journal,1927, p. 846).
Prononc. et Orth. : [fɔ ʀsa:ʒ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1174-78 « violence » (E. de Fougères, Manières, éd. J. Kremer, 49) − mil. xves. (ds Gdf.); 2. 1611 « excédent de poids d'une monnaie par rapport à son titre » (Cotgr.); 3. 1873, 1erfévr. hortic. (Revue hortic., no3, p. 60 ds Littré Suppl.). Dér. de forcer*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

forçage \fɔʁ.saʒ\ masculin

  1. Action de forcer.
    • Notre connaissance de l’impact du forçage radiatif [sur le climat] par les émissions des aéronefs est encore en train d’évoluer, mais des observations récentes donnent à penser que cet impact est supérieur aux estimations antérieures. — (Vers une consommation durable des ménages ? Tendances et politiques dans les pays de l’OCDE, Organisation de coopération et de développement économiques, 2002)
    • Une des OD [Opérations discursives] les plus puissantes est le Forçage de Type (type coercion: Pustejovsky 1995), qui transfère une entrée lexicale d’un type sémantique à un autre, au niveau du discours aussi qu’au niveau du système. — (Raffaele Simone, Anna Pompei, Traits verbaux dans les noms et les formes nominalisées du verbe, in Faits de langue : Nominalisations, FDL, pp. 43–58)
  2. (Chasse) Action de forcer (une bête qu’on chasse, qu’on fait courir) : assembler toute la meute de chiens et lui faire courir le gibier.
    • Le forçage d’un cerf.
    • Idéalement, la chasse hivernale devrait être une chasse d’approche mais dans les faits elle tourne pratiquement toujours à la chasse-poursuite, au forçage de l’animal. — (Emmanuel Désveaux, Sous le signe de l’ours : Mythes et temporalité chez les Ojibwa septentrionaux, Éditions de la maison des sciences de l’homme, Paris, 1988)
  3. (Horticulture) Action de forcer le développement d’une plante ou résultat de cette action.
    • Les légumes de primeur sont obtenus par forçage, opération qui consiste à soumettre les plantes à l'action de la chaleur artificielle, dans le but de les faire végéter à contre-saison et de hâter la maturation de leurs produits. — (O. Bussard, Cultures légumières, 1943)
  4. (Programmation informatique) Dans certains langages, action de forcer le type d’une variable.
    • Remarquez que le forçage de type est indispensable, car un pointeur ne peut recevoir un entier. — (Thierry Monteil, Vincent Nicomette, François Pompignac, Saturnino Hernando, Du langage C au C++, Presses universitaires du Mirail, 2009)
  5. (Numismatique) Excédent que peut avoir une pièce au-dessus du poids légal.
    • Ce qu’on appelle forçage par rapport au poids se nomme largesse quand il s’agit du titre.
  6. (Météorologie) Traversée brutale et localisée par un courant atmosphérique d’une masse d’air s’opposant à son mouvement.
    • On pourrait évidemment espérer un échauffement de la couche inférieure qui rétablirait un profil vertical classique et donc favorable à la convection, mais cela est trop rarement le cas. Reste alors un forçage suffisamment puissant pour percer cette couche d’inversion. — (Info Météo)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FORÇAGE. n. m.
T. d'Horticulture. Action de forcer le développement d'une plante ou Résultat de cette action. Le forçage s'obtient principalement par la chaleur ou par des fumures spéciales. En termes de Monnayage, il se dit de l'Excédent que peut avoir une pièce au-dessus du poids légal.

Littré (1872-1877)

FORÇAGE (for-sa-j') s. m.
  • Terme de monnayage. Excédant que peut avoir une pièce au-dessus du poids prescrit par les ordonnances.

    Terme de féodalité. Droit qu'on payait au seigneur pour la construction ou l'entretien de son château, de sa forteresse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FORÇAGE. Ajoutez :
2 Terme d'horticulture. Opération par laquelle on force les végétaux à donner des fruits avant le temps, Revue hortic. 1er fév. 1873, n° 3, p. 60.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FORÇAGE, s. m. (à la Monnoie.) c’est l’excédent que peut avoir une piece au-dessus du poids prescrit par les ordonnances. Lorsque cela arrive par la faute sans doute des ajusteurs ou tailleresse, c’est toûjours au détriment ou perte du directeur. Le forçage est appellé, par l’ordonnance de 1554, largesse : ce mot est assez bien placé, car c’est un don que le directeur fait au public ; il est rare.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « forçage »

Forcer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(vers 1175) Dérivé de forcer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « forçage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
forçage fɔrsaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « forçage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « forçage »

  • Je suis grave déçue pour ma part. Ça sent le forçage et l'hypocrisie. J'ai l'impression qu'il y a des rancœurs voilées de la part de Will et une forme de domination sadique malsaine de la part de Jada. Alors que c'était un couple goal pour moi jusqu'ici. Stars Actu, Jada Pinkett Smith assume sa relation avec le jeune rappeur August Alsina - Stars Actu
  • Le forçage génétique est un des derniers avatars des biotechnologies modernes. Il utilise des techniques connues, comme la transgenèse ou Crispr/Cas9 mais sa finalité est radicalement différente des OGM que nous avons connus jusqu’à présent. Son but est simple : permettre la diffusion d’une caractéristique à la totalité de la descendance. Il s’agit donc d’un projet hégémonique. Inf'OGM, Forçage génétique : vers une désorganisation du (...) - Inf'OGM
  • Le forçage génétique force, non seulement l’organisme, mais aussi toute l’espèce donc aussi son écosystème. Est-il naturel ? Cette question, lourde de présupposés, est mal posée. Après avoir dit les chausses-trappes, décrit ce qui existe et les arguments en faveur d’une réponse positive, nous justifierons un point de vue plus général. On comprendra pourquoi cette question risque d’oblitérer les vraies questions politiques, épistémologiques et économiques du forçage génétique. Inf'OGM, Forçage génétique : naturel ou pas ? - Inf'OGM
  • L’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) s’est récemment penchée sur l’évaluation des risques liés à la technique du forçage génétique [1]. L’évaluation des risques pour l’environnement constitue, entre autre, une formalité nécessaire dans le processus d’autorisation d’OGM au sein de l’Union européenne. La directive actuelle sera-t-elle suffisante pour encadrer des OGM issus du forçage génétique ? Inf'OGM, Le droit européen peut-il encadrer le forçage (...) - Inf'OGM
  • A Pau, la nouvelle pelouse du stade du Hameau, pour sa partie naturelle, a été semée mercredi et est depuis recouverte du bâche dite de forçage afin de favoriser la pousse au maximum. Dans quelque temps, elle sera "consolidée" par des fibres synthétiques dont la livraison est intervenue ce jeudi. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Pau : la nouvelle pelouse du stade du Hameau est semée - La République des Pyrénées.fr
  • C’est une nouvelle étape du génétiquement modifié, potentiellement inquiétante : le forçage génétique vise à modifier le génome d’espèces vivantes de manière définitive et en milieu naturel. Un article de notre partenaire le Journal de l’environnement. www.euractiv.fr, Biodiversité : le trouble jeu du forçage génétique – EURACTIV.fr
  • Arrivé sur les lieux, le conseiller municipal prenait acte du forçage de la porte du local technique destiné aux festivités. "Ils ont détruit pour le plaisir de casser", note-t-il, aucun matériel n’étant stocké dans ce local vide. midilibre.fr, Recrudescence des incivilités post-confinement - midilibre.fr
  • Les tulipes Atlantis, Candlelight et Cheers ou les amaryllis Dunkelrot, White Nymph et Exotica se prêtent aussi très bien au forçage. Les crocus et les narcisses déjà forcés, que l’on peut acheter chez de nombreux jardiniers ou fleuristes, sont particulièrement élégants. , Magazine Lifestyle | Le forçage des bulbes, pour des fleurs en hiver
  • « J’ai comparé les avantages et inconvénients de trois des stratégies que je viens de présenter : le forçage génétique, RIDL (Release of Insects carrying Dominant Lethals) et les insecticides. Ces derniers ont une disponibilité immédiate, sont autorisés et bien acceptés, mais ne fonctionnent pas toujours, et sont nocifs pour l’écosystème et la santé humaine. Les résistances tendent à réduire leur efficacité. Parce qu’ils agissent par des interactions ponctuelles, il faut les appliquer régulièrement pour qu’ils soient efficaces. La technique RIDL doit elle aussi faire l’objet d’un emploi régulier, et suppose des infrastructures pour la production de moustiques. L’utilisation d’organismes génétiquement modifiés (OGM) nécessite d’obtenir des autorisations et demeure mal perçue du public. En revanche, alors que les insecticides sont souvent à spectre large, les moustiques GM permettent de cibler précisément une espèce. A priori, ils n’ont pas d’effet sur la santé. Quant au forçage génétique, son effet est similaire à celui du RIDL mais il y aura en plus un effet durable ; peut-être trop durable en cas d’erreur. Avec une petite quantité de super-moustiques transgéniques, il est possible de répandre le caractère d’intérêt dans une population, mais en cas d’erreur, il est difficile de revenir en arrière. Puisque l’intervention est unique, le coût est faible, et l’échelle spatiale peut être beaucoup plus vaste que pour les autres techniques ». Inf'OGM, Veille juridique Inf’OGM du 1er au 16 juin (...) - Inf'OGM

Images d'illustration du mot « forçage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « forçage »

Langue Traduction
Anglais forcing
Espagnol forzando
Italien forzatura
Allemand erzwingen
Chinois 强迫
Arabe إجبار
Portugais forçando
Russe форсирование
Japonais 強制
Basque behartu
Corse forzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « forçage »

Source : synonymes de forçage sur lebonsynonyme.fr
Partager