La langue française

Fédéraliste

Sommaire

  • Définitions du mot fédéraliste
  • Étymologie de « fédéraliste »
  • Phonétique de « fédéraliste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fédéraliste »
  • Citations contenant le mot « fédéraliste »
  • Traductions du mot « fédéraliste »
  • Synonymes de « fédéraliste »

Définitions du mot « fédéraliste »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉDÉRALISTE, adj. et subst.

Favorable au fédéralisme.
A.− POLITIQUE
1. Qui est favorable au système politique du fédéralisme. Il s'agissait de faire « sentir que le parti fédéraliste était le parti national et que le parti national perdrait les trois quarts de ses forces s'il ne devenait pas un parti fédéraliste (...) » (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 19).Le courant d'idées fédéralistes et anti-autoritaires qui a produit la Commune (Camus, Homme rév.,1951, p. 283).
Emploi subst. Partisan du fédéralisme. Barrès affecté comme un enfant par un article où Bernard Lazare, à l'Écho de Paris, insinue qu'il est un fédéraliste genre réactionnaire (Renard, Journal,1895, p. 299).Le front des fédéralistes allemands (Barrès, Cahiers,t. 13, 1922, p. 201).
2. En partic., HIST. (Qui était) partisan de la décentralisation de la France, lors de la Révolution de 1789. Mon jeune compagnon était très fédéraliste; il regrettait que les alliés n'eussent point, en brûlant Paris, détruit la centralisation (Michelet, Journal,1830, p. 76).Les prisonniers que le sort avait réunis dans ce cachot étaient ou royalistes ou fédéralistes (France, Dieux ont soif,1912, p. 236):
De son côté, la Commune de Paris (les Montagnards), appelait les Girondins fédéralistes, les accusant de vouloir établir en France un système fédératif semblable à celui de la Suisse. Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 772.
B.− P. anal. Qui est favorable au système économique du fédéralisme. Un doctrinarisme fédéraliste qui n'abaisse les obstacles au commerce à l'intérieur que pour les reporter à la périphérie (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 139).
Prononc. et Orth. : [fedeʀalist]. Ds Ac. 1878, 1932. Étymol. et Hist. 1792 (Réimpression de l'Ancien Moniteur t. 13, 710 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 137). Dér. de fédéral*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 36.

Wiktionnaire

Nom commun

fédéraliste \fe.de.ʁa.list\ masculin et féminin identiques

  1. Partisan du fédéralisme.
  2. (En particulier) Partisan de l'autonomie partielle d'un territoire, au sein d’une fédération de régions ou d'États.
    • Les autonomistes ou fédéralistes bretons vont jusqu'à prétendre, au contraire, que la Bretagne est mal traitée, mal desservie, mal outillée, maintenue de parti pris, en état de pauvreté. De telles outrances, il serait superflu de les discuter. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Adjectif

fédéraliste \fe.de.ʁa.list\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport au fédéralisme.
    • C'est à ces sentiments nettement latins et fédéralistes tout ensemble de l’École de Marseille qu'il faut rattacher la manifestation à laquelle se livrèrent quelques Félibres, qui, par une déclaration solennelle, publiée le 22 février 1892, se déclaraient partisans de l’autonomie et de la fédération des provinces françaises ; […]. — (Émile Ripert, Le Félibrige, Armand Collin, 1924, page 142)
    • Et que répond M. Dion à ceux qui soupçonnent le camp fédéraliste de ne pas révéler le seuil d'acceptation de l'indépendance pour pouvoir le rehausser après coup et s'assurer ainsi de la victoire? — (Le Devoir, 9-10 décembre 2006)
    • Combattu par les sunnites, le projet fédéraliste soumis aux Irakiens pourrait accélérer l'éclatement du pays. — (L'Express, 13 octobre 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÉDÉRALISTE. adj. des deux genres
. Qui a rapport au fédéralisme. Les doctrines fédéralistes. Tendances fédéralistes. Mouvement fédéraliste. Substantivement, Un fédéraliste, Un partisan du fédéralisme.

Littré (1872-1877)

FÉDÉRALISTE (fé-dé-ra-li-st') adj.
  • Qui a rapport au fédéralisme.

    S. m. Partisan du fédéralisme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fédéraliste »

De fédéral et -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fédéraliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fédéraliste federalist

Évolution historique de l’usage du mot « fédéraliste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fédéraliste »

  • Je préfère les girondins fédéralistes et provinciaux aux jacobins centralisateurs et coupeurs de têtes. De Michel Onfray / 26 février 2015
  • L’ensemble répand un parfum fédéraliste, qui conduit même les plus européistes à évoquer un « moment hamiltonien » de la construction européenne, en référence au constitutionnaliste américain Alexander Hamilton, qui organisa, en 1790, la première mutualisation des dettes entre Etats fédérés. Mais nous ne faisons pas les « Etats-Unis d’Europe », n’en déplaise au grand Hugo qui forgea l’expression. Le compromis qui sortira des dures négociations lancées par le sommet européen du 19 juin n’aura pas la radicalité des projets fédéralistes ni l’ampleur d’un stabilisateur automatique qu’enseigne la théorie économique. Les négociations impliqueront 27 exécutifs, puis 27 parlements nationaux (sans compter les assemblées régionales) pour la ratification, ainsi que le Parlement européen. Autant de lieux de décisions qui peuvent transformer la négociation en embrouillamini, au risque d’édulcorer l’idée initiale. Le Monde.fr, « Un grand emprunt européen au parfum fédéraliste »
  • Après avoir mis en place un plan d'urgence pouvant théoriquement engager jusqu'à 540 milliards d'euros, la Commission a ajouté un « plan de relance » de 750 milliards d'euros. Ce plan a été favorisé par Angela Merkel parce qu'il a pour principale vertu d'aider à stabiliser la zone euro en évitant un décrochage de l'Italie. Ce mérite doit être salué et cet objectif soutenu dans son principe. Je souhaite, cependant, que toute la vérité soit dite aux Français : certains profitent de ce plan pour faire basculer l'Union européenne dans le fédéralisme. Rien ne sert d'avancer masqué : chacun a le droit d'être fédéraliste, mais pour relancer nos économies on n'est pas obligé d'être fédéraliste ! Ce plan suscite bien des interrogations sur lesquelles les responsables politiques de bonne volonté ont le devoir de se pencher et d'alerter les Français plutôt que d'avancer tête baissée. À commencer par une question : d'où viennent ces 750 milliards d'euros ? Ils ne tombent pas du ciel. L'Europe ne dispose pas d'argent caché. Ces montants seront intégralement empruntés et, qu'ils soient ensuite versés sous forme de subventions ou de prêts aux États, chacun doit être bien conscient que nous et nos enfants devrons à un moment les rembourser ! Le Point, Plan de relance : « Une marche forcée vers un fédéralisme fiscal européen ! » - Le Point
  • Dans le contexte de la confrontation idéologique entre progressistes et conservateurs au sein de l'Union européenne, le parti Droit et Justice (PiS), au pouvoir en Pologne, a lancé une réflexion pour opposer une alternative à la vision fédéraliste du président français Emmanuel Macron. Professeur d'histoire romaine à l'ULB émigré à Varsovie, le Belge David Engels a travaillé dans cette optique sur le préambule d'une constitution pour une confédération de nations européennes (1) qui a été présenté, à l'initiative de l'eurodéputé Zdzislaw Krasnodebski, au groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE) au sein du Parlement européen (le 6e en nombre de députés (61) co... Site-LeVif-FR, Une alternative à la vision fédéraliste de l'Europe, ou le retour de la tradition chrétienne - Europe - LeVif
  • Ce projet n’en reste pas moins dans l’historiographie fédéraliste un acte majeur du Parlement européen, qui apparaît comme un second moment constituant dans l’histoire de l’intégration européenne (après le projet avorté de l’Assemblée ad hoc de 1952-1953 pour la création de la Communauté politique européenne). Le Taurillon, Le Club du Crocodile : Une coalition pour un Parlement constituant - Le Taurillon
  • Mais sa position fédéraliste sur l’intégration à la zone euro provoque des tensions avec les États membres du Nord, et le nombre important de ministres de centre droit au sein de l’Eurogroupe réduit ses chances. www.euractiv.fr, Calviño et Donohoe au coude à coude dans la course à l’Eurogroupe – EURACTIV.fr
  • Soldat, pacifiste, marchand de grain, intellectuel et auteur, cadre du mouvement breton dans l’entre-deux-guerre, délégué au congrès de La Haye en 1948... Itinéraire et idées d’un militant fédéraliste aux prémices de la construction européenne. Le Taurillon, Goulven Mazéas, du social fédéralisme à la naissance du Mouvement européen - Le Taurillon
  • J. l-C. : Concrètement, si cette proposition est entérinée, il s’agirait là d’une percée fédéraliste. L’Europe pourrait vivre son « moment hamiltonien ». À mon sens, comme le prix Nobel d’économie de 2011, l’Américain Thomas Sargent l’a dit avant moi, il y a un parallélisme évident entre la situation de l’Union européenne aujourd’hui et celle de la fédération des États-Unis d’Amérique au moment de sa naissance, en 1790, où Alexander Hamilton a poussé les États à mettre leurs dettes en commun. La Croix, La création d’une dette européenne serait « une percée fédéraliste »
  • En revanche, M. Jawar a rejoint le Congrès fédéraliste oromo (OFC), parti d'opposition, et a démissionné de son poste de directeur général de la chaîne de télévision OMN. BBC News Afrique, Jawar Mohammed : Le magnat éthiopien des médias s'en prend à Abiy Ahmed - BBC News Afrique
  • Selon Matthias Egger, le système fédéraliste complique la collecte uniforme des données. En outre, l’OFSP doit rattraper son retard dans le domaine de la numérisation. En ce moment, cela va si loin que personne ne sait exactement si les mesures prises pour tracer l’épidémie (Contact-Tracing) fonctionnent réellement dans les cantons. lematin.ch/, Pandémie: Les données sur le coronavirus ne remontent pas assez vite - Suisse - lematin.ch
  • L’agenda économique et politique est également très chargé jusqu’à la fin de l’année. Le premier temps fort est attendu dès la semaine prochaine. Un sommet réunira physiquement les dirigeants de l’Union européenne à Bruxelles le vendredi 17 et le samedi 18 juillet. Les responsables des 27 pays de l’Union tenteront de trouver un accord sur la mise en place du vaste plan de relance de 750 milliards d’euros, dont le principe a été acté fin mai. L’enjeu financier est colossal. Si le sommet se solde par un accord, il poserait les jalons d’une Europe plus intégrée et plus fédéraliste qu’aujourd’hui, ce qui devrait être apprécié en Bourse. Le plan de relance européen est un savant cocktail de subventions et de prêts, dont l’essentiel doit être mutualisé. Une partie de ces sommes serait ainsi - et pour la première fois - empruntée au nom de l’Union européenne sur les marchés, brisant le tabou de la dette commune. Le sommet doit également débattre d’une série de sujets, et notamment du budget de l’Union européenne pour la période 2021-2027. «Les dossiers sur la table sont très nombreux et s’il est difficile d’envisager un succès total des négociations, il y aura nécessairement des avancées, ce qui devrait stimuler les marchés», espère Wilfrid Galand. BOURSE, Les prochains mois s’annoncent chargés sur les marchés
  • Décrit comme un "régionaliste", le candidat à la présidence de la FGTB indique avant tout qu'il n'est pas un "anti-fédéraliste". "Le régionalisme, c'est s'assurer que la politique économique est en phase avec les besoins spécifiques d'une région par rapport à une autre. Tout régionaliser dans le pays comme le préconise la N-VA, y compris la sécurité sociale et le droit du travail, ce n'est pas acceptable pour nous." , Thierry Bodson seul candidat à la présidence de la FGTB - RTC Télé Liège
  • Qui détient réellement le pouvoir aux États-Unis actuellement est loin d’être une question anodine. Par-delà les critiques sur la gestion erratique de la pandémie de Covid-19 par Donald Trump et le virus qui frappe le pays plus que nulle part ailleurs dans le monde, la question de la séparation des pouvoirs n’arrête pas de polluer le débat politique américain. Paradoxe de l’histoire, la question du fédéralisme se pose dans les mêmes termes à un pays qui connut sa première grande crise institutionnelle à l’occasion.... de l’épidémie de fièvre jaune qui frappa la capitale d’alors, Philadelphie, en 1793 et bouleversa la pensée de Thomas Jefferson. Le futur président des États-Unis embrassa la cause anti-fédéraliste et milita pour le renforcement des pouvoirs des États au détriment du pouvoir central. Le fédéralisme américain est né avant la Constitution, mais la crise des coronavirus le met à l’épreuve d’une manière jamais connue auparavant. Le Figaro.fr, Olivier Piton: «L’Amérique malade de son fédéralisme»
  • Au moment de la Révolution tranquille, cette conscience se manifeste par deux voies : la montée du sentiment souverainiste et l’engagement pour un fédéralisme réformé dans le sens des demandes du Québec. Les fédéralistes inconditionnels, à l’époque, n’avaient pas la cote. Même au Canada anglais, l’esprit de la réforme recevait souvent un accueil favorable. Le Devoir, Fédéralisme théorique | Le Devoir
  • Avec cette situation, on retrouve un débat inhérent à l’Union Européenne entre deux conceptions de l’Europe : une vision attribuant davantage de prérogatives à l’Union et s’apparentant à une conception plus fédéraliste de l’Europe, face à une vision davantage basée sur la souveraineté des Etats. Face à des Etats, comme la France, qui est plus encline à transférer davantage de sa souveraineté à l’UE, la Pologne elle, y est plutôt opposée. D’après Jérôme Heurtaux, maître de conférences en Science Politique et Directeur du CEFRES de Prague, « la Pologne possède une réticence à l’idée d’une souveraineté européenne spécifique qu’ils n’arrivent pas à concevoir dans une articulation pérenne et suffisante avec la souveraineté nationale. Ils sont davantage sur une conception gaullienne de l’Europe, une Europe d’Etats-Nations. ». Une conception gaullienne qui rappelle notamment l’épisode de la crise de la chaise vide entre 1965 et 1966, où la France décida de “boycotter” les institutions européennes. Le Journal International, La Pologne est-elle vraiment eurosceptique? - Le Journal International
  • La crise du COVID-19 a complètement mis à bas les certitudes d’hier : le Pacte de stabilité a volé en éclats, au moins pour le temps de la crise, la plupart des Etats d’Europe est plongée dans un long confinement qui aura des conséquences économiques et sociales majeures. La solidarité et le dialogue international sont nécessaires pour traiter cette pandémie efficacement alors que l’échelon national n’est plus suffisant pour faire face aux crises. Comment une Union européenne plus intégrée peut-elle répondre aux crises sanitaire, économique et sociale ? Comment l’Union peut aller plus loin pour être plus efface en choisissant réellement et pleinement l’option fédéraliste ? Le Taurillon, Une Europe plus fédérale après la crise du coronavirus ? - Le Taurillon
  • Sans un sursaut fédéraliste, l’UE manquera le train des grands bouleversements du XXIème siècle. L’évolution du contexte international impose aux pays européens de mutualiser de larges pans de leur souveraineté. Le climat et l’énergie peuvent ainsi être une première étape vers la formation d’un état fédéral européen, à condition que les états nationaux et leurs citoyens comprennent que cette mutation se fera dans leur profond intérêt. Le Taurillon, Le Green Deal peut-il relancer le fédéralisme européen ? - Le Taurillon
  • Fédéchoses est fier de présenter ce nouveau numéro organisé autour du thème de la crise de la démocratie et qui rassemble d’anciens articles (un essai publié dans Il Federalista publié en 1967) et des tribunes récentes. Nous, comme fédéralistes, avons déjà une analyse solide de la crise de la démocratie, quand les États ne sont plus capables d’influencer et de gérer la réalité socio-économique d’un monde globalisé. Nous offrons également des solutions pour « reprendre le contrôle » et renforcer une démocratie vivante et participative, du local au global. Le Taurillon, « Fédéchoses » publie son nouveau numéro consacré à la crise de la démocratie - Le Taurillon
  • Ne nous trompons pas. Dominique Anglade appartenait à l’aile ultrafédéraliste du parti de François Legault, et l’a quitté parce qu’elle le jugeait « trop radical » en matière d’identité et d’immigration. On parle ici d’un parti qui a interdit les signes religieux ostentatoires chez les employés de l’État en situation d’autorité et qui s’est contenté de réduire artificiellement les seuils d’immigration pendant deux ans. Radicales, ces mesurettes ? Qu’on nous permette de sourire.  Le Journal de Montréal, Dominique Anglade, cheffe du parti fédéraliste | JDM
  • Ainsi, les autorités cantonales pourraient rendre le port de masque obligatoire dans les transports publics, confirme Alain Berset: «Oui, ils le peuvent. C’est à nouveau légal pour eux de prendre ce genre de décision. Nous revenons à notre système fédéraliste, Alain Berset: «Nous pouvons lever presque toutes les restrictions dès le 22 juin» - Heidi.news
  • À travers ce plan de relance, j'entrevois la volonté d'avancer sur un fédéralisme budgétaire pour ensuite installer un fédéralisme politique. Ce plan de relance européen masque un agenda fédéraliste. Le Point, « Quand Macron dit "il faut se réinventer, moi le premier", c'est un aveu d'échec » - Le Point
  • C’est chaque fois pareil. Mes amis fédéralistes qui répètent ce slogan éculé: «Le Québec a dit non deux fois à l’indépendance!»           Le Journal de Québec, Les fédéralistes et l’éternelle mémoire sélective! | JDQ
  • Les experts ne manquent pas pour exprimer leur inquiétude face aux tensions apparentes entre les différents niveaux des exécutifs. D'autres ont critiqué la lenteur et la lourdeur du système fédéraliste et de la recherche d'un consensus. SWI swissinfo.ch, Comment le virus met à l'épreuve le système politique suisse - SWI swissinfo.ch
  • Après que les présidents de l’Europa-Union (section allemande du mouvement fédéraliste européen) et de l’Union des Fédéralistes Européens ont été incapables de défendre un thème central de leurs associations, Lars Becker, Daniel Matteo et David Schrock ont publié un pamphlet. Ils ont tous les trois occupé des postes importants au sein des Jeunes Européens Allemagne. Le Taurillon, Des contradictions du mouvement fédéraliste - Le Taurillon
  • Christian Tumi : Les origines de la crise, la première chose c'est le mauvais gouvernement. Les gens ne participent pas au gouvernement de leur pays. Le système qui peut nous aider, c'est soit la décentralisation ou un système fédéraliste. Parce que, dans les deux cas, c'est la base qui tente de résoudre le problème, pas le système centralisé que nous avons maintenant, pas le système jacobin. Nous copions ce qui s'est passé en France.  DW.COM, ″Il faut une décentralisation ou un système fédéraliste au Cameroun″ | Interviews exclusives DW | DW | 02.10.2019
  • Cette fédéraliste convaincue cofonde en 2010 avec Daniel Cohn-Bendit et Guy Verhofstadt une association de députés européens, d'universitaires et de personnalités politiques, le groupe Spinelli, qui milite pour le fédéralisme européen. Challenges, Sylvie Goulard, ancienne ministre, centriste, fédéraliste - Challenges
  • La méconnaissance de la philosophie fédérale engendre une défiance notamment dans la vie politique française. Il y a en effet au moins autant de fédéralismes que de fédéralistes. Sans rentrer dans des détails techniques, il est cependant possible de dégager les principes fondamentaux qui constituent le plus petit dénominateur commun. Le Taurillon, Qu’est-ce que le fédéralisme européen ? - Le Taurillon
  •  «Je sais que certains adversaires aiment bien agiter l’épouvantail des fédéralistes à Québec solidaire, (mais) moi, j’en ai jamais rencontrés», a répété samedi le co-porte-parole du parti, Gabriel Nadeau-Dubois.        Le Journal de Québec, Nadeau-Dubois n’a «jamais rencontré» de fédéralistes à QS | JDQ
  • Il faut aussi souligner que les ODD s’attaquent à la plupart des priorités des citoyens européens, comme par exemple la croissance économique, la lutte contre le chômage des jeunes, la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement, ou encore la sécurité sociale. Élément essentiel aux yeux des défenseurs d’une Europe fédérale (dont je fais partie), l’Agenda 2030 représente une vision politique autour de laquelle le mouvement fédéraliste pourrait s’unir et rassembler de larges pans de citoyens européens, qui y verraient une réponse à leurs préoccupations, sans mettre l’accent sur les sujets qui les divisent. Le Journal International, Agenda 2030 : espoirs et écueils pour l'UE et le fédéralisme européen - Le Journal International
  • Les convergences entre les deux auteurs n’en sont que plus frappantes : désir de ne confisquer ni leur être ni leur pouvoir aux individus souverains ; prépondérance du droit, délimitation nette et explicite des compétences... Tout cela les différencie nettement de pseudo fédéralistes comme Barrès ou Maurras, dont le régionalisme n’est qu’un retour au provincialisme d’Ancien régime. Le Taurillon, Les deux sources majeures de la pensée fédéraliste - Le Taurillon
  • La question de la dérive des compétences représente un exemple parfait pour démontrer que l’objectif principal du fédéralisme européen et la motivation de ses partisans ne sont pas de donner plus de pouvoirs à l’UE. En effet, la dérive des compétences entraine une coordination accrue au niveau européen et, d’une certaine manière, un pouvoir plus important accordé aux institutions de l’UE. Or, un fédéraliste attaché à la théorie devrait s’alarmer face à un tel phénomène. Le Taurillon, « Grignotage de compétences » : le fédéralisme, ce n'est pas plus d'Europe par tous les moyens possibles - Le Taurillon
  • Pour simplifier à l’extrême, il existe trois stratégies pour la zone euro : l’approche minimaliste qui reviendrait aux monnaies nationales, en gardant peut-être l’Europe comme une zone de libre-échange et en conservant quelques institutions ayant fait une différence comme le droit communautaire de la concurrence ; l’actuelle, qui repose sur le traité de Maastricht de 1992 et la mise à jour de son pacte budgétaire en 2012 ; et enfin la version plus ambitieuse du fédéralisme. Ma préférence va clairement à la version fédéraliste, mais je ne suis pas du tout convaincu que les Européens soient disposés à prendre les mesures nécessaires pour garantir son succès. Le Monde.fr, Pour un fédéralisme européen
  • Et pour une raison bien simple: «le Bloc québécois est maintenant devenu un autre parti fédéraliste», dit-il. TVA Nouvelles, «Le Bloc québécois est devenu un autre parti fédéraliste» | TVA Nouvelles
  • En face d’eux, des caciques du pouvoir, s’ils ne défendent pas l’option fédéraliste, avancent cependant l’idée que l’heure est venue de réfléchir au périmètre à donner à la décentralisation prévue par la Constitution de 1996. Le sultan Mbombo Njoya, membre du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) et réputé proche de Paul Biya, a notamment affirmé qu’il faudrait « définir les contours d’une décentralisation poussée » et accélérer sa mise en œuvre « dans les six mois qui suivent le dialogue ». JeuneAfrique.com, Cameroun : la question du fédéralisme s’invite au dialogue national – Jeune Afrique
  • Le modèle fédéraliste suisse actuel est issu de la guerre inter-confessionnelle, dite du Sonderbund, entre catholiques et protestants en 1847. À une période de conflits où le risque de sécession était prédominant, le fédéralisme a alors permis de le contourner en apportant une solution d’union à la résolution du conflit. Il initie alors une séparation entre les pouvoirs militaires et diplomatiques au niveau fédéral. L’égalité est établie entre tous les cantons et une large souveraineté leur est offerte. Leur droit de sécession leur est retiré et la fin des alliances entre les cantons souverains est ainsi déclarée. De plus, des symboles communs sont institués. En parallèle, le pouvoir étatique est réparti entre la Confédération, les cantons et les communes. L’objectif est ainsi de vivre la diversité dans l’unité. Deux outils majeurs du fédéralisme suisse favorisent cet équilibre entre tous : l’initiative et le référendum. Ce processus permet la réadaptation constante, comme lors de la création du canton du Jura par exemple. La Suisse bénéficie de ce fait d’un statut qui encourage la diversité culturelle et linguistique qui constituent un obstacle aux manipulations. Cette organisation du pays facilite la proximité entre l’électeur et le candidat élu, ce qui permet une meilleure représentation de la population. Enfin, cette répartition du pouvoir aux mains de diverses personnes, permise par le fédéralisme empêche le monopole de l’autorité, l’unilatéralisme et évite la propagande. , Le fédéralisme en Bosnie-Herzégovine sur le modèle suisse - BH Info
  • Je fais partie de ceux qui pensent que le système européen ne sera pas tellement modifié dans l’avenir car je ne vois pas quel genre de nouveau traité on pourrait rédiger. De toute façon, un traité dans un sens plus fédéraliste ne passerait pas. Il y a toujours des gens qui plaident pour le fédéralisme mais aucun parti politique ne défend cela en Europe. Pendant la crise, on a bien vu que les gens se tournaient vers leurs gouvernements nationaux. D’autre part, je ne pense pas qu’il faille attaquer l’Europe sur l’épisode du Covid. Elle n’a pas de compétence sanitaire et il n’y a pas de raison de le déplorer. Au nom de quoi confierait-on à un commissaire X ou Y le soin de décider si les écoles d’Aquitaine doivent être fermées ? On peut imaginer la création d’un stock de matériel de sécurité et favoriser la collaboration entre les grands hôpitaux, qui existent déjà. Comme Jacques Delors, je pense que l’on doit faire au niveau européen ce que l’on n’est pas capable de faire en dessous. Mais on ne va jamais faire entrer dans le moule tous les peuples d’Europe ! La comparaison historique avec les Etats Unis d’Amérique est idiote. Quand les Américains ont créé les USA, ils ont rassemblé des Américains qui parlaient la même langue. Media 7, Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires Etrangères : "Le principal handicap de la France, c’est son pessimisme"
  • Il y eut d’abord le fédéralisme idéaliste de l’immédiat après-guerre. L’Union des fédéralistes européens se réunit à Montreux en 1947 sous l’impulsion de Denis de Rougemont et l’année suivante, le Mouvement européen est créé au congrès de La Haye. Le premier président en est Winston Churchill et l'un des participants se nomme François Mitterrand. Slate.fr, L'Europe est déjà fédéraliste | Slate.fr
  • Au Québec, on le sait, s’ajoute la particularité que nous avons été historiquement un peuple opprimé, et que le Québec a du mal à se penser à la fois comme colonisé et colonisateur. Le fait d’admettre l’existence d’un racisme systémique nous ferait perdre le monopole de l’opprimé, que certains semblent vouloir conserver jalousement. Ou encore, que sais-je, cet aveu détournerait le débat du vrai coupable : l’impérialisme anglais. Certains nationalistes vont jusqu’à accuser les antiracistes de faire le jeu des fédéralistes et du multiculturalisme canadiens. Comment se sortir de cette impasse? Ricochet, Sortir du déni | Ricochet
  • Dans cette ambiance de désunion s’affrontent un courant unitaire favorable à un gouvernement central fort avec une dépendance des Etats et un courant pluraliste (fédéraliste ou confédéral) désireux de sauvegarder l’indépendance et la souveraineté des Etats. Le Taurillon, Alexander Hamilton - L'aspect de structure du fédéralisme - Le Taurillon
  • Une valse fédéraliste à trois temps en quelque sorte, où le tournis finit par arriver en bout de course, ou alors l’incarnation d’une procession d’Echternach, symbole d’une construction européenne qui avance à reculons. Après l’annonce d’une proposition plutôt fédéraliste, le plan intergouvernemental prime dans une position d’attentisme. On annonce une armée européenne impossible à mettre en œuvre sans réelle scission d’avec l’OTAN et sans réelle autonomie stratégique, de même qu’on créé un organe intergouvernemental pour la sécurité des Européens. Quid également des propositions économiques et migratoires dont on peine à voir la mise en œuvre être effective malgré les beaux discours en la matière. Le Taurillon, Angela Merkel deviendrait-elle fédéraliste ? - Le Taurillon
  • Dans un système fédéral renforcé, le niveau central (dans le contexte européen, la Commission) devrait pouvoir exercer un pouvoir coercitif permettant de mettre fin aux violations des principes fondamentaux de la communauté. Le recours à l’article 7 du traité sur l’Union européenne (TUE), qui constitue le cadre juridique “nucléaire” actuellement en vigueur dans l’UE, nécessite par exemple l’unanimité des États membres. Par conséquent, sur cette question, ce sont les États membres eux-mêmes qui sont par essence les garants des valeurs fondamentales de l’UE, et aucun niveau de gouvernance plus élevé ne permet de contrebalancer leur pouvoir. Il faudrait de l’ambition pour pouvoir contrer l’ambition en Europe, c’est pourquoi une réforme des traités en accord avec les principes fédéralistes serait nécessaire Le Taurillon, Le fédéralisme : une alternative aux populistes - Le Taurillon
  • La Féodalité a pu être présentée comme une ébauche ou une préfiguration du fédéralisme avec sa pluralité de pouvoirs emboîtés et superposés, son aspiration confuse au principe de subsidiarité, remontant jusqu’à « l’Empereur », seigneur temporel universel quasi mythique, et au Pape suzerain spirituel de la Terre, avec ses liens interpersonnels de fidélité active et ses conflits tempérés par la « Paix de Dieu ». Ce système était cependant fondé sur des rapports de domination du fort au faible, rapports bien éloignés du principe fédéraliste d’association ou de coopération entre égaux. Avec une prédominance du guerrier et de la violence, un morcellement infini entraînant la dissolution de tout Etat et pouvant rapidement basculer dans une sorte de jungle, avec certains « seigneurs brigands » ou rapaces, des conflits incessants, ce qui favorisera les prétentions de grands feudataires ou de princes à l’ imperium qu’ils appelleront « souveraineté » ou puissance souveraine (Jean Bodin). Ainsi le Roi de France se déclarant « empereur en son royaume » . Le Taurillon, Les références historiques du fédéralisme - Le Taurillon
  • A l’occasion de la dernière session plénière du Parlement européen, les membres du groupe Spinelli, qui réunit les députés européens fédéralistes, organisaient leur première réunion. L’occasion de présenter le rôle de ce groupe, sa raison d’être et ses objectifs pour la nouvelle mandature aux députés intéressés. Le Taurillon, Réforme de l'Union : Le groupe Spinelli dans les starting blocks - Le Taurillon
  • (Québec) Les Québécois fédéralistes n’ont pas à voter pour Québec solidaire, a rappelé mardi le leader parlementaire du parti, Gabriel Nadeau-Dubois.   La Presse, Les fédéralistes n’ont pas à voter pour QS, rappelle Nadeau-Dubois
  • Ce dimanche 17 mai, il a voulu édifier ses internautes sur les termes fondamentaux du système fédéraliste : fédéralisme communautaire, citoyenneté ethnique et la citoyenneté résidentielle. Le Bled Parle : Actualité Cameroun info - journal Cameroun en ligne, Cameroun : Dieudonné Essomba décrypte le concept de fédéralisme
  • La Suisse n’est pas, contrairement à la France, un Etat centralisé où le président annonce ses décisions au Journal télévisé de 20 heures. Elle s’en distingue par plusieurs aspects importants en cas de crise. Elle a une structure fédéraliste, ce qui signifie qu’il faut impliquer les cantons. Et son gouvernement intègre les principales forces politiques, ce qui signifie qu’il faut fédérer des positions souvent diamétralement opposées. Le Temps, Comment le Conseil fédéral prépare les Suisses à la rupture - Le Temps
  • A la suite de la décolonisation du monde Arabe s’est constituée sous la houlette de Nasser un véritable fédéralisme panarabe. En effet l’homme qui fut président de l’Égypte de 1956 à 1970 créa une véritable philosophie, ce qu’on appelle aujourd’hui le nassérisme. Cette philosophie qui était socialiste, laïque et fédéraliste (puisqu’elle visait à regrouper dans un même État tout le monde arabe) a conduit à plusieurs expériences malheureuses puisque jamais abouties. Le Taurillon, Le fédéralisme est un article d'exportation - Le Taurillon
  • Un point rassemble les Italiens. Ils n’aiment pas l’Europe actuelle. Les populistes et les souverainistes veulent récupérer une improbable souveraineté nationale. De notre côté, nous disons que nous n’avons pas eu le courage d’aller de l’avant. Nous sommes restés au milieu du gué et n’avons pas réalisé une Europe fédéraliste. Nous en payons les conséquences avec la montée du populisme. Le Temps, Pier Ferdinando Casini: «Une Europe fédéraliste comme rempart au populisme» - Le Temps
  • Bonjour, déjà merci pour cette définition, ensuite j’aimerais bien savoir si quelqu’un sait-il quel parti français (pour les européennes) est le plus fédéraliste ? Merci d’avance, leurs programmes politiques sont tous troubles et assommants .. Le Taurillon, Quel fédéralisme pour l'Union européenne ? - Le Taurillon
  • Pourtant, Buzot, considéré comme le plus fédéraliste des Girondins, défendit le principe de l’unité et de l’indivisibilité de la nation dès les premiers jours de la République et déclarait le 25 septembre 1792 : « proscrivons le gouvernement fédératif, pour n’avoir qu’une République unique ». Brissot lui-même, identifié comme le chef de ce courant, s’était insurgé dès 1791 contre les hypothèses fédéralistes. Club de Mediapart, Le mythe du fédéralisme girondin | Le Club de Mediapart
  • Cette affaire avait fait vaciller la zone euro et montré que, malgré le chemin fédéraliste emprunté depuis le traité de Maastricht en 1992, une juridiction nationale pouvait remettre en cause la politique menée à l’échelle européenne. La Cour constitutionnelle allemande avait brandi la menace suprême: la fin de la participation de la Bundesbank, la Banque centrale allemande, au financement des plans d’aide de la BCE. Un tel scénario aurait tout simplement rendu impossible la poursuite du soutien économique de la BCE, qui aurait alors été privée de la puissance de la première économie d’Europe. , Non, l’euro n’explosera pas, l’Allemagne fait la paix avec la BCE - Sputnik France
  • Ils veulent que leur ligne éditoriale demeure fédéraliste tout en ayant un statut d’organisme de charité. Le Journal de Montréal, La Presse, fédéraliste à tout prix ! | JDM
  • «Je ne suis plus indépendantiste», a fait savoir la députée fédérale Maria Mourani la semaine dernière. Les médias ont tout de suite titré: «Mourani devenue fédéraliste», comme si l'idée fédérale se résumait à l'anti-séparatisme. Or, le fédéralisme est une philosophie politique beaucoup plus riche que l'opposition au projet indépendantiste. La Presse, Devenir fédéraliste
  • Le Royaume-Uni signe le traité de Nice de bon coeur : avec l'élargissement de l'Europe vers l'Est, celui-ci « dilue » l'Europe à des pays aux convictions économiques très libérales et attachés à l'idée d'une « Europe-marché ». Il impose sa vision intergouvernementale et non fédéraliste de l'Union européenne. Les Echos, Royaume-Uni, Europe : une vie commune tumultueuse | Les Echos
  • Plus vieux parti politique américain, il se définit comme “anti-fédéraliste” : représentant les citoyens ordinaires et contre l’élite urbaine. "Le terme “démocrate” semble davantage attaché à la participation populaire, à la démocratie représentative. Le terme “républicain” est quant à lui centré sur une forme de gouvernement où il n’y a pas de monarques. Mais ce n’est pas très clair pour définir un parti politique…", explicite Nicole Bacharan.         France Culture, À l’origine du parti démocrate : un parti esclavagiste
  • L’adjoint à l’urbanisme, à l’intercommunalité et au commerce sera présent sur une liste aux élections européennes. Lassé de la politique française, il a choisi le Parti fédéraliste européen, « ni de droite ni de gauche ». La Voix du Nord, Quiévrechain Jean-Pierre Donnet, candidat sur la liste du Parti fédéraliste européen
  • Portrait d’Altiero Spinelli, fédéraliste italien moins bien connu que les autres « Pères de l’Europe ». Toute sa vie, il aura défendu un idéal démocratique et fédéraliste en Europe. Malgré une grande influence sur la construction européenne, pourrait-il se reconnaître dans l’Union européenne d’aujourd’hui ? Le Taurillon, Les pères fondateurs de la construction européenne : Altiero Spinelli - Le Taurillon
  • Mais pour surmonter la crise, il fallait gouverner pour de bon. Seul le gouvernement fédéral pouvait le faire en augmentant ses pouvoirs. La victoire de Roosevelt sur la Cour harmonisa la structure constitutionnelle des États- Unis aux exigences du développement économique. Les changements étaient profonds. Théoriquement, c’était la fin du fédéralisme. Les États, privés d’autonomie financière, perdaient l’autonomie politique. Mais, pratiquement, le poids du passé atténuait ces transformations. Les deux partis étaient encore des fédérations de partis locaux. Alimenté par la tradition fédéraliste, le système des partis qui avait freiné jadis la tendance centrifuge, freina la tendance centripète. Si bien que les citoyens voyaient encore dans leur État un moyen d’agir sur leur vie, celle de leur famille et celle de leur ville. Le Taurillon, La décadence du fédéralisme aux Etats-Unis - Le Taurillon
  • Le fédéralisme est au cœur, ou devrait être au cœur de toute réflexion sur l’Europe. On peut affirmer que les fédéralistes sont aujourd’hui les vrais militants européens. Le Taurillon, « Au coeur de l'Europe : le Fédéralisme. » - Le Taurillon
  • Comme théoricien de la politique et du droit, Kant est fédéraliste. Kant est le seul à avoir élaboré une conception fédéraliste du développement dialectique de l’histoire vers l’affirmation universelle de la paix, de la liberté, de l’égalité et de la raison. Le Taurillon, Emmanuel Kant - L’Aspect de valeur du fédéralisme - Le Taurillon
  • Je ne connais pas André Pratte personnellement. Je ne l’ai jamais rencontré. Toutefois, j’ai eu affaire à lui à deux reprises, par courriel, pour des raisons professionnelles et, chaque fois, l’homme a été accueillant et diligent. Je le précise parce que ce n’est pas évident. Je suis identifié au camp souverainiste et Pratte est fédéraliste. Éditorialiste en chef de La Presse de 2001 à 2015, Pratte a souvent ferraillé contre le projet indépendantiste. Aussi les partisans de cette option ont-ils développé une aversion envers lui. Le Devoir, Le sénateur dépité | Le Devoir
  • FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour Jérôme Besnard, la solution au problème corse n'est pas girondine mais fédéraliste. Le mouvement initié par Gilles Simeoni doit inciter l'État à repenser l'organisation territoriale française, tout en se remémorant son histoire commune avec la Corse. Le Figaro.fr, Corse : pour un fédéralisme à la française
  • C’est tout d’abord une question de bien-être individuel. Les droits fondamentaux sont par nature de portée universelle, inhérents à la condition de l’être humain. La garantie des droits ne peut donc pas être tributaire de l’exigence fédéraliste de respect des cultures et des particularismes locaux et nationaux. En somme, le principe de souveraineté ne peut en aucun cas justifier qu’un Gouvernement méconnaisse les droits naturels et immuables qui appartiennent à chacun de ses ressortissants. Peut-on admettre qu’à l’échelle d’une région ou d’un Etat, un dirigeant consente au travail des enfants, aux violences faites aux femmes ou encore aux humiliations infligées aux minorités ? Assurément non. S’il existe bien un point commun entre tous les habitants de la planète de Terre, c’est le droit au respect de la dignité de chacun. Le Taurillon, Discours d’un député en session plénière de l’Assemblée parlementaire des Nations Unies - Le Taurillon
  • Dans ce contexte, il est intéressant de se souvenir que la Suisse fut une étape importante pour la construction du mouvement fédéraliste européen. Sous l’impulsion notamment du philosophe neuchâtelois Denis de Rougemont, une importante conférence réunissant les leaders de ce courant fut convoquée à Montreux en 1947. Le Temps, Face à la crise en Catalogne, l’heure du fédéralisme européen? - Le Temps
  • En tant que souverainiste, j’ai peine à comprendre les motivations de mes compatriotes fédéralistes. Comment, en effet, peut-on continuer à adhérer au projet fédéral canadien après le rapatriement de la Constitution de 1981-1982 sans la signature du Québec, les atteintes à la Charte de la langue française imposées par des décisions de la Cour suprême, les échecs des accords du lac Meech et de Charlottetown, le plan B de Jean Chrétien, le scandale des commandites et les manoeuvres référendaires fédérales de 1995 ? Je dois malgré tout constater, comme le note le politologue Jean-François Caron, « qu’une majorité de Québécois ont encore aujourd’hui un sentiment d’appartenance envers la société politique canadienne ». Ils doivent bien avoir leurs raisons. Le Devoir, Comment peut-on être fédéraliste au Québec? | Le Devoir
  • Henri Grouès est né à Lyon le 5 août 1912 et s’est éteint à Paris le 22 janvier 2007, à l’âge de 94 ans. Clin d’œil de l’histoire… il a longtemps vécu, jeune, au 26 de la rue Sala (Lyon 2e) où les fédéralistes (d’abord La Fédération puis, après sa fusion au début des années 1970 avec le Mouvement fédéraliste européen, l’UEF régionale… et Fédéchoses / Presse fédéraliste ou d’autres associations comme le Conseil des communes et des régions d’Europe - CCRE), ont eu leurs sièges durant des décennies. Le Taurillon, L’Abbé Pierre, fédéraliste européen et mondial - Le Taurillon
  • Répondre de façon convaincante à ces pressions centrifuges suppose de refonder la pensée fédéraliste en la mariant clairement avec l’impératif de souveraineté. Contrairement au postulat de nombre d’européanistes, le fédéralisme européen ne peut être de nature différente des fédéralismes développés au niveau national. Les discours vantant l’originalité et l’efficacité intrinsèques de cette construction européenne hybride ne sont plus audibles face aux défis que rencontrent aujourd’hui les Européens. Il est donc crucial de l’affirmer haut et fort : le fédéralisme ne signifie pas l’abolition de la souveraineté, mais simplement la répartition de compétences entre un niveau de gouvernement fédéral et des entités fédérées – que celles-ci reposent sur un fondement linguistique, culturel ou territorial. Dans une telle configuration, le gouvernement fédéral reste seul détenteur de la souveraineté. Ce qui se traduit notamment par la possession des fonctions régaliennes. Contrepoints, Union européenne : il faut réconcilier fédéralisme et souveraineté | Contrepoints
  • François De Smet, député fédéral et président du parti francophone DéFI (démocrate fédéraliste indépendant), s’interroge à la veille du début du déconfinement en Belgique, ce lundi 4 mai. L’épidémie a au moins permis de suspendre temporairement la crise politique. La Voix du Nord, Belgique : «Le déconfinement n’est pas du tout gagné d’avance»
  • À moins d’un mois des élections fédérales du 20 octobre, notre rédaction vous propose depuis une semaine une série de dix débats dans la Matinale RTN. Entre 7h30 et 8h, deux candidats s’affrontent sur deux enjeux importants de la prochaine législature. Pour la sixième confrontation ce lundi, il a été question des relations entre la Suisse et l’Union européenne, ainsi que des transports avec le membre du Parti fédéraliste européen Jean-Luc Pieren, candidat au Conseil national et aux États, et Dimitri Paratte, candidat Solidarités au Conseil national et aux États. /mts , Débat fédérales : Jean-Luc Pieren et Dimitri Paratte - RTN votre radio régionale
  • Pour l'économiste Patrick Artus, interrogé par Toute l'Europe, la "rupture" qu'a représenté la création de l'euro n'a pas été comprise. Ne croyant pas au grand soir fédéraliste, le directeur des études de Natixis propose plutôt des "petits pas" par projet pour permettre davantage de solidarité entre les Etats membres. Toute l'Europe.eu, Patrick Artus : "le fédéralisme n'est pas le projet européen" - Traités - Toute l'Europe
  • Habitué à avoir les coudées franches à la FGTB wallonne, ce régionaliste, mais pas "antifédéraliste", aura dès maintenant pour tâche de réaliser la synthèse des différentes composantes du syndicat. Entre des ailes flamande et francophone qui divergent fréquemment sur la ligne à adopter, mais aussi des centrales et régionales aux approches et méthodes différentes, le natif de la Cité Ardente aura probablement fort à faire.  L'Echo, Thierry Bodson, un régionaliste en route vers un destin fédéral | L'Echo

Traductions du mot « fédéraliste »

Langue Traduction
Anglais federalist
Espagnol federalista
Italien federalista
Allemand föderalist
Chinois 联邦主义者
Arabe الفيدرالية
Portugais federalista
Russe федералист
Japonais 連邦主義者
Basque federalista
Corse federalistu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fédéraliste »

Source : synonymes de fédéraliste sur lebonsynonyme.fr
Partager