La langue française

Famé

Définitions du mot « famé »

Trésor de la Langue Française informatisé

FAMÉ, ÉE, adj.

Qui jouit d'une certaine réputation.
A.− [Précédé des adv. bien ou mieux]
1. [En parlant de pers.] :
1. George. Je saurais être pauvre, et je m'en ferais gloire. Rodolphe. Ce n'est pas impossible, et je veux bien le croire. Mais combien en est-il, parmi les mieux famés, Que l'on verrait encor dignes d'être estimés... Ponsard, Honneur et argent,1853, I, 3, p. 14.
2. [En parlant d'un lieu] Le café où elle servait n'était pas, m'a-t-on dit des plus sûrs ni des mieux famés (Bernanos, Crime,1935, p. 773).V. aussi achalandage ex. 1.
B.− [Précédé de l'adv. mal]
1. [En parlant d'une pers.] Voilà la fée mal famée, qu'un gnome, son ami, a séduite et délaissée sur un roc d'émeraudes dans une île de la mer (Quinet, Ahasvérus,1833, 3ejournée, p. 248).La déclaration de Tomaso Bianchi m'était à bon droit suspecte, venant d'un homme aussi mal famé (Mérimée, Colomba,1840, p. 112).
2. [En parlant d'un lieu] Fréquenté par des gens peu recommandables. D'abord, votre place n'est pas chez lui, sa maison est mal famée, il loue à des personnes (Zola, Bonh. dames,1833, p. 584).Une banlieue vilaine et mal famée (Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 38):
2. Le sombre Algide et ses forêts, encore aujourd'hui si mal famées, étaient le théâtre des brigandages et des guerres éternelles des Èques et des Romains. Michelet, Hist. romaine,t. 1, 1831, p. 113.
Prononc. et Orth. : [fame]. Ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. Ca 1450 (Mistere Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 45712, t. VI, p. 58). Dér. avec suff. * de l'a. fr. fame « bruit, renommée, réputation » (ca 1160 Enéas, J.-J. Salverda de Grave, 1539) empr. au lat. class. fama de même sens. Fréq. abs. littér. : 68.

Wiktionnaire

Adjectif

famé \fa.me\

  1. Réputé, reconnu. Ne se dit que joint aux adverbes bien, mal : bien famé, mal famé, qui a une bonne, une mauvaise réputation.
    • Tout est perdu, tant que vos agents ne seront que des protégés ou des hommes mal famés. — (Abbé Raynal, Historique phil., IV, 33)
    • Quand un fou s’attaque aux noms les mieux famés. — (François Ponsard, Charlotte Corday, Acte III, scène 1ère, Calmann Lévy éditeur, Paris, 1890, page 271)
    • Au fond de ma cour, j'suis renommé [...] pour avoir le cœur mal famé. — (Georges Brassens, Au bois de mon cœur, 1957)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAMÉ, ÉE. adj.
Voyez MALFAMÉ.

Littré (1872-1877)

FAMÉ (fa-mé, mée) adj.
  • Il ne se dit que joint aux adverbes bien, mal : bien famé, mal famé, qui a une bonne, une mauvaise réputation. Tout est perdu, tant que vos agents ne seront que des protégés ou des hommes mal famés, Raynal, Hist. phil. IV, 33.

HISTORIQUE

XVIe s. Lors un vieillart, personne très famée, Marot, J. p. 156, dans LACURNE. Lesquelz estoyent gens honnorables et bien famez, Rabelais, Pant III, 32.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FAMÉ. - REM. On l'a dit sans adverbe au sens de : très connu… Se saisiraient de quelques-uns de leurs chefs famés par leur anticivisme, Babœuf, Pièces, I, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « famé »

(Date à préciser) De l’ancien français fame, du latin fama, « bruit, renommée ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fâme. Famé n'a pas d'accent parce que l'a n'y est pas long ; et il ne l'est pas, parce que la syllabe qui suit n'est pas muette. Il arrive souvent que cette circonstance abrège la syllabe antécédente ; il faut rectifier en ce sens la remarque mise à DIFFAMER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « famé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
famé fame

Évolution historique de l’usage du mot « famé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « famé »

  • le centre-ville de Montpellier est minéral, bruyant, sale et mal famé, maintenant c'est devenu un vrai coupe-gorge où on risque de se faire saigner à chaque coin de rue, je préfère donc rester tranquille chez moi pour regarder un beau coucher de soleil, en sirotant un bon cocktail au bord de ma piscine. Bien content d'avoir déménagé du centre-ville ! midilibre.fr, Festives, sous tension, insolites : la face cachée des nuits montpelliéraines - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « famé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « famé »

Langue Traduction
Anglais famous
Espagnol famoso
Italien famoso
Allemand berühmt
Chinois 著名
Arabe مشهور
Portugais famoso
Russe известный
Japonais 有名な
Basque ospetsua
Corse famosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « famé »

Source : synonymes de famé sur lebonsynonyme.fr

Famé

Retour au sommaire ➦

Partager