La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faire-savoir »

Faire-savoir

Définitions de « faire-savoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

Faire-savoir, subst. masc. inv.Le /faire-savoir/ qui présidait à la communication devenait un faire persuasif ayant, à l'autre bout de la chaîne, un faire interprétatif correspondant et opposé. Le changement de perspective ainsi obtenu se résumait en ceci que persuader, s'il reste encore en partie un faire-savoir, est surtout, et en premier lieu, un faire-croire (A.-J. Greimas, Du Sens, t. 2, 1983, p. 115).

Wiktionnaire

Nom commun - français

faire-savoir \fɛʁ.sa.vwaʁ\ masculin au singulier uniquement

  1. (Tous domaines) Diffusion efficace d’informations sur les performances et les réalisations d’une entité ou d’un secteur d’activité dans un but de promotion, de vulgarisation ou de notoriété.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

France Terme

Diffusion efficace d'informations sur les performances et les réalisations d'une entité ou d'un secteur d'activité dans un but de promotion, de vulgarisation ou de notoriété.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « faire-savoir »

Mot composé de faire et de savoir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faire-savoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faire-savoir fɛrœsavwar

Citations contenant le mot « faire-savoir »

  • Qu'il est beau, qu'il est sale de savoir ! Georges Bataille, L'Abbé C., Éditions de Minuit
  • L'amour se résigne à ne pas savoir. Michel Deguy, Biefs, Gallimard
  • Savoir ce que tout le monde sait, c'est ne rien savoir. Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, Mercure de France
  • Savoir aimer, c'est ne pas aimer. Aimer, c'est ne pas savoir. Marcel Jouhandeau, Algèbre des valeurs morales, Gallimard
  • Savoir par cœur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, I, 26
  • Il est bien plus beau de savoir quelque chose de tout que de savoir tout d'une chose ; cette universalité est la plus belle. Blaise Pascal, Pensées, 37 Pensées
  • Sur toute chose qu'on puisse savoir. Jean Pic de La Mirandole en italien Giovanni Pico Della Mirandola, 
  • Ô humains, celui-là, parmi vous, est le plus savant, qui sait, comme Socrate, qu'en fin de compte, son savoir est nul. Platon, Apologie de Socrate, 23b (traduction M. Croiset) Le BanquetLe Sophiste
  • La concierge est la trompette du faire-savoir. De Max Jacob / Le cabinet noir , 
  • La réussite, c’est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir. De Jean Nohain , 
  • Qu'il est beau, qu'il est sale de savoir ! Georges Bataille, L'Abbé C., Éditions de Minuit
  • L'amour se résigne à ne pas savoir. Michel Deguy, Biefs, Gallimard
  • Savoir ce que tout le monde sait, c'est ne rien savoir. Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, Mercure de France
  • Savoir aimer, c'est ne pas aimer. Aimer, c'est ne pas savoir. Marcel Jouhandeau, Algèbre des valeurs morales, Gallimard
  • Savoir par cœur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, I, 26

Traductions du mot « faire-savoir »

Langue Traduction
Anglais know-how
Espagnol hacer saber
Italien sapere
Allemand wissen
Chinois 知道
Arabe لتعرف
Portugais saber
Russe знать
Japonais 知るために
Basque jakin
Corse sapè
Source : Google Translate API

Synonymes de « faire-savoir »

Source : synonymes de faire-savoir sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot faire-savoir au Scrabble ?

Nombre de points du mot faire-savoir au scrabble : 17 points

Faire-savoir

Retour au sommaire ➦

Partager