La langue française

Fagoté

Sommaire

  • Définitions du mot fagoté
  • Étymologie de « fagoté »
  • Phonétique de « fagoté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fagoté »
  • Citations contenant le mot « fagoté »
  • Traductions du mot « fagoté »
  • Synonymes de « fagoté »
  • Antonymes de « fagoté »

Définitions du mot fagoté

Trésor de la Langue Française informatisé

FAGOTER, verbe trans.

A.− Mettre en fagots. On a coupé ce bois taillis, il n'y a plus qu'à le fagoter (Ac.1835-1932).
Emploi abs. Le matin du vendredi où Grange et sa femme devaient aller chercher Pauline, le valet s'en fut fagoter de bonne heure. Dans le bois, près d'une fontaine, il se vit abordé par un homme (Pourrat, Gaspard,1922, p. 26).
B.− Au fig., péj., fam. Composer, disposer à la hâte et sans art. Le roi était le cardinal de Richelieu; moi, j'étais Conrart ou Malleville aidant Armand à fagoter ce beau vers : La cane s'humectait de la bourbe de l'eau (Chateaubr., Mém.,t. 3, 1848, p. 193).
En partic. Habiller avec mauvais goût. Synon. accoutrer, affubler.Elle a une vieille couturière bossue qui la fagote n'importe comment (Simenon, Vac. Maigret,1948, p. 75).
Emploi pronom. réfl. S'habiller mal :
Il s'en prenait au domino de satin noir. Avait-on jamais vu une femme se fagoter de la sorte! On ne lui voyait pas même le cou. Il l'avait prise pour un garçon... Zola, Curée,1872, p. 459.
Rem. On rencontre ds la docum. fagoté, ée, part. passé en emploi adj. Qui est habillé sans soin. Être mal fagoté. Bizarres, fagotées [les Japonaises], ridicules tant qu'on voudra; mais communes, presque jamais (Loti, Exilée, 1893, p. 238). Non, je suis trop mal fagotée pour aller dans un endroit assez chic (J. Lévy, Gosses Paris, 1898, p. 29).
Prononc. et Orth. : [fagɔte]. Ds Ac. dep. 1694. Attestations isolées de la forme fagotter qui est ds Ac. 1694 (cf. aussi Balzac, Paysans, 1844, p. 45). Étymol. et Hist. 1. 1260 « mettre en fagots » (E. Boileau, Métiers, 244 ds T.-L.); 2. 1580 fam. « composer quelque chose à la hâte » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, 1. I, chap. 40, p. 287 : fagoter gentiment une belle missive); 3. 1585 éd. « habiller sans recherche » en partic. fagotté part. passé adj. (N. du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 1, p. 211). Dér. de fagot*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 65. Bbg. Spitzer (L.). Frz. habiller, prov. vol, frz. billet. Z. fr. Spr. Lit. 1919, t. 45, p. 369.

Wiktionnaire

Adjectif

fagoté \fa.ɡɔ.te\ masculin

  1. Être rangé, emballé en fagots.
    • Les tranches de rôti étaient accompagnées de haricots verts fagotés...
  2. (Figuré) (Familier) Être mal habillé, mal accoutré...
    • Sur cette plate-forme se tenait accroupi, en faisant des grimaces, en brochant des babines, un singe fagoté en troubadour, et retenu par une chaîne assez longue qui lui permettait de décrire un cercle assez étendu dont le pieu était le centre. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • La toute petite fille était une gaminette de trois ou quatre ans à peine, très crasseuse et très déguenillée, aussi large que haute, et fagotée on ne sait comment, à la je m'en moque. — (Le Journal de Françoise, 1904, vol.3-4, page 651)

Forme de verbe

fagoté \fa.ɡɔ.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe fagoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAGOTER. v. tr.
Mettre en fagots. On a coupé ce bois taillis, il n'y a plus qu'à le fagoter. Il signifie, figurément et familièrement, Habiller mal et avec un mauvais goût. Peut-on fagoter un enfant de la sorte! Cette femme se fagote ridiculement. Comme vous voilà fagoté!

Littré (1872-1877)

FAGOTÉ (fa-go-té, tée) part. passé.
  • 1Mis en fagots. Du bois fagoté.
  • 2 Fig. Fait de pièces diverses et grossièrement comme un fagot. Le Catholicon [sorte de dictionnaire] de Joannes de Janua fagoté des recueils de Papias et de ceux d'Ugotion, Préf. du dict. de Furetière.
  • 3 Familièrement. Vêtu, arrangé comme un fagot. Eût-elle en vrai magot tout le corps fagoté…, Corneille, le Ment. I, 4. Vous voilà fagoté d'une plaisante sorte ! Molière, l'Ét. IV, 1. Talma était fagoté on ne peut pas plus mal ; des draperies si lourdes et si embarrassantes qu'il ne pouvait faire un pas, Courier, Lett. II, 136.

    Cela est mal fagoté, cela est fait sans talent ou sans goût.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fagoté »

→ voir fagoter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fagoté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fagoté fagɔte

Évolution historique de l’usage du mot « fagoté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fagoté »

  • La retraite prématurée du champion de Stockholm stoppera net l'idylle commune. 14 petits matches, en quatre petites années. Loin, très loin des rivalités orgiaques de notre temps. Rafael Nadal et Novak Djokovic ont bataillé à 55 reprises. Quatre fois plus. Sauf que la valeur d'une relation ne tient pas aux chiffres, mais à son intensité. Dans ce domaine, Borg et McEnroe ont du répondant. De leur histoire commune, on a fait des livres, des documentaires et même un film de fiction, en 2017. Rarissime pour du tennis, ce sport si mal fagoté pour le grand écran. Eurosport, Les Grands Récits : Borg - McEnroe, chef-d'œuvre dans un jardin anglais - Les grands récits 2018 - Tennis - Eurosport
  • 1985. Daniel Snider débarque dans la chambre du Sénat avec les derniers vêtements propres de son placard – un jean et un débardeur bon marché – fier d’être aussi mal fagoté devant les sénateurs, comme il le révélera quelques années plus tard au magazine Rolling Stone. Lunettes de soleil vissées sur le nez, presque aveuglé par sa crinière blonde en pétard, le rockeur fait crépiter les flashs des photographes. Son air je-m’en-foutiste rend son discours encore plus inattendu: “Bonjour, ou bonsoir, je ne sais pas trop ce qu’il faut dire à cette heure-ci… Je m’appelle Daniel Snider, j’ai 30 ans, je suis marié, j’ai un enfant de trois ans élevé dans la plus pure tradition chrétienne. Croyez-le ou non mais je ne bois pas, je ne fume pas et je ne me drogue pas. Je compose et j’interprète des morceaux de musique pour le groupe Twisted Sister classé dans le genre heavy metal.” Lorsque le musicien achève son monologue, les spectateurs assistent à un échange historique entre Daniel Snider et le président de l’Assemblée : Numéro Magazine, Parental Advisory: censure et contenu choc
  • «Avérer vrai», «actuellement en cours», «mal fagoté»... La langue française est truffée de tautologies et redondances inutiles. Le Figaro vous propose de leur faire la chasse. Le Figaro.fr, Ces pléonasmes à ne plus jamais dire
  • En ce temps-là, il n’était qu’un des Mallet. Mal fagoté avec les pantalons usés par ses trois frères. Mal coiffé et pas très propre. De ces mômes dont on se moque à la récré et que les instituteurs n’arrivent pas à aimer. De ces gamins défouloirs, élevés à coups de "Fous-z’y une trempe", sans raison. midilibre.fr, Jean-Christophe Mallet : "Je suis né en 2009, après 30 ans d’alcoolisme et de toxicomanie" - midilibre.fr

Traductions du mot « fagoté »

Langue Traduction
Anglais bundled up
Espagnol arropar
Italien infagottato
Allemand gebündelt
Chinois 捆绑
Arabe ضعها في مجموعة
Portugais empacotado
Russe в комплекте
Japonais 同梱
Basque bilduta
Corse accunciatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fagoté »

Source : synonymes de fagoté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fagoté »

Partager