La langue française

Éviscérer

Définitions du mot « éviscérer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVISCÉRER, verbe trans.

TECHNOL. Retirer les viscères d'un animal mort pour en assurer la conservation. Les sardines sont étêtées et éviscérées à la main puis salées (Industr. conserves,1950, p. 20).
P. métaph. Aucun son. Elle constate que l'instrument [le piano] est éviscéré (Claudel, Jet de pierre,1949, p. 1295).
Rem. Lar. Lang. fr. et Quillet 1965 attestent le subst. fém. éviscération. Opération chirurgicale au cours de laquelle on extrait temporairement la masse intestinale.
Prononc. : [eviseʀe], (il)éviscère [evisε:ʀ]. Étymol. et Hist. Ca 1330 (G. de Digulleville, Pélerinage vie humaine, 9466 ds T.-L.) − xvies. ds Hug.; repris début xixes. Dér. de viscère*; préf. é-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe

éviscérer \e.vi.se.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlever les viscères de.
    • En effet, la coutume funéraire des Chinchorro voulait que les morts fussent dépecés puis éviscérés ; on ne conservait des défunts que les os et quelques gros ligaments. — (Philippe Charlier, Médecin des morts, 2006 ISBN 9782213627229)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « éviscérer »

Du latin eviscerare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éviscérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éviscérer evissere

Évolution historique de l’usage du mot « éviscérer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éviscérer »

  • Pour autant, c’est ce service que le président a décidé d’éviscérer en lui bloquant l’accès au financement d’urgence prévu dans le cadre de la pandémie, et en nommant à la tête de cette agence Louis DeJoy, un des donateurs principaux à sa campagne. C’est ce lien crucial que le président a décidé de rompre en exigeant que le prix du transport des paquets soit quadruplé et que les consommateurs paient l’intégralité du coût que représente la livraison du courrier dans les zones rurales éloignées. C’est d’ailleurs le président lui-même qui, chaque fois qu’on lui mentionne l’agence postale (USPS), s’emporte presque immédiatement contre Jeff Bezos (propriétaire d’Amazon et du Washington Post), établissant donc le lien entre ses attaques contre l’USPS et sa vendetta personnelle contre sa némésis. Le Devoir, Comme une lettre à la poste | Le Devoir
  • C’est en ce sens, nous dit Gori, que l’effondrement – au sens d’éviscérer un animal – a déjà eu lieu, l’effondrement de nos catégories de pensée et de notre rapport au temps, du lien entre passé, présent et futur. On en veut pour preuve que les actuels discours de l’effondrement oublient qu’il y eût bien des effondrements par le passé ! Il suffit de penser à l’île de Pâques ! Ce qui est en train de s’effondrer nous dit Gori, ce n’est pas LE monde mais NOTRE civilisation, celle de la "rationalité technico-formelle" qu’il a disséquée depuis plus de dix années. Plus précisément encore, c’est la notion de "progrès" qui est sur la sellette. Ou plutôt, le "progressisme" raillé avec tellement de talent par François Bégaudeau dans son livre sur la "bêtise" de la "bourgeoisie cool". Le "progressisme" version Macron si l’on veut. Roland Gori revient, à la suite d’historiens comme François Jarrige, sur les ambivalences du "progrès", et, comme eux, estime qu’il convient de faire le départ de ses lueurs et de ses parts d’ombre. Marianne, "Une occasion de renouer avec la 'dignité de penser'" : pourquoi il faut lire avec attention le psychologue Roland Gori | Marianne
  • Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser ce jeune homme à éventrer et éviscérer son frère aîné, ce dimanche 22 décembre 2019, à la Cité Sanou, aux II Plateaux, à Cocody ? Pour l’instant, nous n’en savons pas grand-chose. Mais une chose est certaine, à 00h25, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) a été alerté pour un blessé dans cette cité. , Cocody II Plateaux (Cité Sanou) : Un homme éventré et éviscéré par son petit frère lors d’une bagarre - Linfodrome
  • ♦ Il est impératif d’éviscérer le cervidé rapidement pour éviter qu’il chauffe. Le Journal de Montréal, Maximiser la tendreté | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « éviscérer »

Langue Traduction
Anglais eviscerate
Espagnol destripar
Italien eviscerate
Allemand ausweiden
Chinois 剔骨的
Arabe نزع الأحشاء
Portugais eviscerar
Russe eviscerate
Japonais 内臓
Basque eviscerate
Corse eviscerate
Source : Google Translate API

Synonymes de « éviscérer »

Source : synonymes de éviscérer sur lebonsynonyme.fr

Éviscérer

Retour au sommaire ➦

Partager