Éternuer : définition de éternuer


Éternuer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTERNUER, verbe intrans.

A.− [En parlant d'un être animé, gén. hum.]
1. Usuel. Expirer brusquement et bruyamment par le nez et par la bouche sous l'effet d'une contraction involontaire du muscle respiratoire déterminée par une irritation de la muqueuse nasale. Éternuer fort, violemment, sans discontinuer.
a) [Le suj. désigne un être animé, gén. hum.] Une vieille « camerera mayor » (...) lui révéla le secret de ne pas éternuer, en se pinçant le cartilage extérieur du nez (Goncourt, Journal,1860, p. 725).Mais à cet instant, il éternua. − Que Dieu te bénisse! pensa Lyonnette (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 211).Hi! hi! atchoum! atchoum! Il éternue et s'essuie le nez sur les cheveux de Quatorze (Claudel, Violaine,1892, III, p. 525):
1. L'hérédité, les croisements ont donné une force insurmontable à de mauvaises habitudes, à des réflexes vicieux. Une personne éternue et râle parce qu'elle passe près d'un rosier; une autre a une éruption à l'odeur de la peinture fraîche... Proust, Prisonn.,1922, p. 156.
Rare. Éternuer à qqc.Il se rappela le temps où il était tout petit, quand il se perdait dans le gazon, éternuant aux herbes qui lui piquaient le museau (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 229).
b) Expr. factitive. [Le suj. désigne la substance, la cause qui provoque l'éternuement] Cet endroit maudit qui nous a tant fait éternuer et moucher (Sand, Corresp., t. 4, 1861, p. 255).Le sable y fait éternuer [à Tombouctou] comme du poivre (Morand, Paris-Tombouctou,1929, p. 109).
c) [Dans un syntagme figé] Poudre à éternuer. Substance poivrée destinée à faire éternuer. Tu te rappelles quand (...) on a soufflé de la poudre à éternuer dans le nez des voyageurs qui n'ont pas arrêté jusqu'à l'Étoile (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 178).
2. Arg. [Le suj. désigne un être hum.] Éternuer dans le panier, dans le sac, dans le son. Être guillotiné; mourir. Prends garde qu'après avoir fait éternuer les autres dans le sac, je ne t'y fasse éternuer à ton tour (Balzac, Œuvres div.,t. 1, 1830, p. 508).J'éternuerai dans le son et on me conduira ensuite au Champ de navets [Beauvillier, Mémoire (dans le Figaro du 4 août 1873)] (Sain.Lang. par.1920, p. 221).Celui qui parle ainsi, s'écria-t-il, est un f... aristocrate, que j'aurais plaisir à voir éternuer dans le panier de Samson (France, Dieux ont soif,1912, p. 254).
B.− P. anal., emploi trans., rare
1. [Le suj., être animé ou assimilé, chasse par le nez et par la bouche autre chose que de l'air] Le Léviathan qui éternue le feu et fait bouillir l'abîme comme l'eau d'un pot (Chateaubr., Fragm. Génie,1800, p. 235).
Au fig. ou p. métaph. Vous ne savez pas ce qu'est l'odeur de la tombe pour ces incrédules. Ils y éternuent leurs vices, et ils se voient bien dépouillés (Balzac, Lettres Étr.,t. 2, 1850, p. 365).Le phonographe enrhumé qui éternuait sa romance (Arnoux, Écoute,1923, p. 154).
2. P. plaisant. [Le suj. désigne une pers.]
a) [En incise] Dire (quelque chose) comme en éternuant. Pas du tout, éternua-t-il, en rebondissant comme une pelote élastique, Nisco! (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 235).
b) Fam. et imagé. Éternuer un nom (en parlant d'un nom difficile à prononcer, gén. étranger). Prononcer un nom avec tant de difficulté qu'on croit entendre éternuer (d'apr. Delvau, 1883, France 1907). Attesté ds la plupart des dict. du xixes. ainsi que ds Lar. 20e.
3. P. raillerie. [Le suj. désigne un être hum.] Produire une chose comme en éternuant. Quelqu'un a dit : La Fontaine poussait des fables. Tallemant portait des anecdotes, Pétrarque distillait des sonnets, Piron éternuait des épigrammes (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 7, 1863-69, p. 409):
2. Alors redoublèrent prose, vers, satires, vaudevilles, couplets, caricatures, la pluie devint grêle (...). Il y eut des duels de plume et des duels d'épée. Les combattants s'exaspérèrent par le combat, la moutarde leur monta au nez, et une année durant, comme dit Piron, ils éternuèrent des épigrammes. Hugo, Corresp.,1845, p. 623.
Prononc. et Orth. : [etε ʀnɥe], (j')éternue [etε ʀny]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xies. esternuder (Raschi, Gloses, 58 ds T.-L.); 1176-81 esternuer (Chr. de Troyes, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 4577). Du lat. de l'époque impériale sternutare « éternuer souvent », fréquentatif du class. sternuere « éternuer ». Fréq. abs. littér. : 174. Bbg. Mellot (J.). L'Éternuement. Vie Lang. 1967, pp. 259-261. − Sain. Lang. par. 1920, p. 221.

Éternuer : définition du Wiktionnaire

Verbe

éternuer \e.tɛʁ.nɥe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Expirer violemment, avec un mouvement convulsif des muscles, à la fois par le nez et par la bouche.
    • Il éternue souvent.
    • Nous ne restons pas très longtemps parce que la poussière nous fait bientôt éternuer et pique nos yeux. — (J. M. G. Le Clézio, Le Chercheur d'or, Gallimard, 1985)
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Mais c’est tout un orchestre et chacun sa partition
      Il y a les canards qui cancanent, des hérons qui glottorent, les poules d’eau qui coucassent et leurs cousines les foulques éternuent, les moineaux chuchètent tandis que les mésanges zinzinulent et les hirondelles gazouillent. Heureusement les carpes sont muettes […].
      — (Horus, « Vivaldi en excursion : Canal Louvain-Dyle », le vendredi 15/06/2007, sur le site Bord à Bord Fluvial : Voir et savoir le fluvial (http:/bab.viabloga.com))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éternuer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTERNUER. v. intr.
Expirer violemment, avec un mouvement convulsif des muscles, à la fois par le nez et par la bouche. Il éternue souvent. Cette poudre, cette fumée fait éternuer.

Éternuer : définition du Littré (1872-1877)

ÉTERNUER (é-tèr-nu-é), j'éternuais, nous éternuions, vous éternuiez ; que j'éternue, que nous éternuions, que vous éternuiez v. n.
  • 1Faire un éternument. Ne fût-ce que pour l'heur d'avoir qui vous salue D'un, Dieu vous soit en aide, alors qu'on éternue, Molière, Sgan. 2. Il [le riche, le puissant] crache fort loin et éternue fort haut, La Bruyère, VI. Il [le pauvre, le faible] crache presque sur soi, et il attend qu'il soit seul pour éternuer, ou, si cela lui arrive, c'est à l'insu de la compagnie, La Bruyère, ib. On vous salue, quand vous éternuez, pour vous marquer, dit Aristote, qu'on honore votre cerveau, le siége du bon sens et de l'esprit, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. IV, p. 276, dans POUGENS. Que direz-vous, monsieur le zélé, à ce malheureux qui bâille et dort tout éveillé, et à l'autre qui depuis trois heures éternue à se faire sauter le crâne et jaillir la cervelle ? que leur direz-vous ? - Ce que je leur dirai ? - Oui ! - Eh ! parbleu ! je dirai à celui qui éternue, Dieu vous bénisse, et va te coucher à celui qui bâille, Beaumarchais, Barbier, III, 5.

    Substantivement. Tous les marchers, toussers, éternuers sont différents, Pascal, dans COUSIN.

  • 2Activement, par plaisanterie. Il m'a éternué son bonjour, il m'a dit bonjour en éternuant.

    Éternuer un mot, un nom, se dit quelquefois, par plaisanterie, d'un mot où il y a beaucoup de consonnes sifflantes, et particulièrement des noms polonais ou russes.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il esternue et se demaine. Moult estoit li rois en grant paine, Ren. 19689.

XVe s. Le quel Perrin en oyant vespres, par contrainte de nature, esternua une fois bien haut, dont il se hontoya, Du Cange, pudoratus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éternuer »

Étymologie de éternuer - Littré

Berry, étourner ; bourguig. étarnué, wallon, stierni ; provenç. estornudar, stornudar, estrunidar ; catal. esternudar ; espagn. estornudar, ital. starnutare ; du latin sternutare, fréquentatif de sternuere, qui se rapproche beaucoup du grec πτάρνυσθαι.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éternuer - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Faisait esternuder en ancien français ; du latin sternutare (« éternuer souvent »), fréquentatif de sternuere (« éternuer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éternuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éternuer etɛrnye play_arrow

Conjugaison du verbe « éternuer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe éternuer

Évolution historique de l’usage du mot « éternuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éternuer »

  • Avec l’arrivée du printemps et des pollens, les crises d’éternuements sont fréquentes. Mais selon les personnes, l’éternuement est plus ou moins contrôlé, plus ou moins discret ou au contraire intense. Des chercheurs de Chicago se sont penchés sur ce mécanisme naturel. Et il semblerait que derrière notre façon d’éternuer se cache un peu de notre personnalité. ladepeche.fr, Et si notre façon d’éternuer reflétait notre personnalité… - ladepeche.fr
  • Le 16 mars 2020, le Bénin a annoncé son premier cas de contamination. Le 6 avril 2020, notre pays a enregistré son premier cas de décès. Pour se prémunir du nouveau coronavirus, des mesures sont recommandées dans tous les pays du monde. Il s’agit des « gestes barrières » : Se laver très régulièrement les mains (avec du savon ou du gel hydroalcoolique) ; tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ; utiliser des mouchoirs à usage unique puis les jeter immédiatement ; saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ; conserver au moins un mètre de distance avec les autres personnes, porter un masque lorsqu’on doit se retrouver dans un espace en contact avec d’autres personnes. Matin Libre, Covid-19: Notre peuple périra par notre inconscience et notre insouciance individuelle et collective – Matin Libre
  • On a bien hâte d'éternuer, pour le coup! , Lorsque Naoki Urasawa éternue…
  • L'éternuement a une fonction simple : nettoyer le nez de tous les intrus qui s'y trouvent.  En plus de chasser les particules indésirables, l'expiration brutale d'air redynamise tout le système de circulation du mucus, chargé de piéger les poussières et de les éliminer. Donc laissez-vous éternuer , en toute sécurité !  RTL.fr, Pourquoi se retenir d'éternuer peut-être dangereux pour la santé
  • Il est recommandé d’éternuer dans son coude et non dans sa main pour éviter que les microbes se transmettent à d’autres personnes de manière directe (en serrant la main) ou indirecte (en touchant un objet notamment). LeLynx.fr, 5 gestes à adopter pour éviter les virus | LeLynx.fr
  • Au cours d'un vol entre le Colorado et le New Jersey aux Etats-Unis, un voyageur s'est mis à éternuer et à tousser. Un groupe de passagers a pris peur jusqu'à soupçonner leur voisin d'être porteur du coronavirus. Redoutant une contamination, ces passagers ont tellement protesté que l'équipage d'United Arlines a fini par se dérouter et poser l'avion à Denver. Les autorités sanitaires ont examiné le passager suspect. Il souffrait de simples allergies. L'homme a pu rester à bord et l'avion a repris son trajet après cette escale imprévue. ladepeche.fr, Hantise du coronavirus : le top 5 des réactions les plus disproportionnées - ladepeche.fr
  • Lorsqu'une substance irritante s'aventure dans notre nez, on a tendance à éternuer. La puissance d'une expiration d'air si brusque varie d'un individu à l'autre. Alors, quelle est la vitesse d'un éternuement ? Futura, Quelle est la vitesse d'un éternuement ?
  • Le Covid-19 se transmet par l’intermédiaire de gouttelettes émises lors d’une toux ou d’un éternuement. Pour éviter sa propagation, le gouvernement a recommandé la mise en place de gestes barrières comme tousser et éternuer dans son coude, se moucher dans des mouchoirs à usage unique, ou se laver régulièrement les mains. Femme Actuelle, Coronavirus : 6 erreurs à éviter quand on porte un masque pour se protéger : Femme Actuelle Le MAG
  • Le Britannique David Cameron ne devrait pas se retenir d'éternuer, à en croire des chercheurs auteurs d'une étude sur le sujet. LExpress.fr, Mieux vaut laisser échapper un éternuement que de le réprimer - L'Express
  • En définitive, éternuer est très bon pour la santé. Ça part à 200 km/h : c'est pourquoi, en cas de virus, il vaut mieux éternuer dans sa manche que dans sa main. L'éternuement permet d'activer un système de ventilation et de purification. L'expiration brutale de l'air donne un coup de fouet aux mucus nasal, qui est chargé d'éliminer les bactéries , les virus et toute la pollution urbaine que l'on a dans le nez. C'est un système de nettoyage automatique qui se met en place. Il ne faut donc pas hésiter à éternuer quand on en a envie. On se fait beaucoup de bien. RTL.fr, Pourquoi éternuer est bon pour la santé ?
  • La prochaine fois que vous éternuerez, prêtez-y attention : vous verrez, vos yeux se ferment à chaque fois ou presque. Mais pourquoi ? A-t-on trouvé une explication ?  Futura, Pourquoi ne peut-on pas ouvrir les yeux en éternuant ?
  • Des spécialistes du sommeil essayent d’expliquer les raisons qui nous empêchent d’éternuer la nuit. Santé Magazine, Pouvons-nous éternuer dans notre sommeil ? | Santé Magazine
  • Une semaine de traitements aux antibiotiques et d’alimentation par une sonde naso-gastrique plus tard, les symptômes du patient se sont heureusement résorbés. Désormais capable d’avaler des aliments solides, il est renvoyé chez lui avec la consigne explicite de ne plus jamais se retenir d’éternuer à l’avenir. Québec Science, Les dangers de l'éternuement - Québec Science
  • Depuis quelques jours (voire semaines pour certains), de nombreux Belges ont adapté leur comportement individuel et social en raison du coronavirus. Selon une étude européenne réalisée par l'association de défense des consommateurs Test-Achats, 90% des Belges ont accepté des changements tels que se laver les mains davantage et minutieusement, se dire bonjour à distance ou éternuer dans son coude. "Je me lave souvent les mains, j'essaie de faire ce qu'on me dit de faire", dit une jeune passante interrogée à ce sujet par nos reporters Julien Modave et David Muller. "A chaque fois que je vais dans un lieu public, je me lave les mains systématiquement", dit une autre jeune fille. "Tout ce que j'ai changé, c'est le lavage des mains, précise une autre. Pour le reste, je dis bonjour aux gens de la même façon, sauf à ceux qui me demandent de rester à distance". RTL Info, Se laver les mains, se saluer de loin, éternuer dans son coude: 90% des Belges ont changé leur comportement suite au coronavirus (vidéo) - RTL Info
  • (Toronto) Vous avez envie d’éternuer, vous sentez un petit chat dans votre gorge et vous vous inquiétez ? S’agit-il d’allergies saisonnières ou est-ce le début d’une infection à la COVID-19 ? La Presse, Est-ce une allergie ou la COVID-19? Vaut mieux prendre des précautions
  • Le maire de Marcq-en-Baroeul, dans le département du Nord, a pris un arrêté municipal interdisant aux habitants de cracher sur la voie publique mais aussi d'y abandonner des masques ou des gants ou encore d'éternuer sans se couvrir le visage, sous peine d'une amende de 68 euros. ladepeche.fr, Coronavirus : un maire du nord de la France interdit les crachats dans la rue et d'éternuer sans se couvrir le visage - ladepeche.fr
  • Enfin, l'été arrive, avec lui le soleil, et pour certaines personnes, les éternuements, aussi ! Un rayon de soleil dans le visage et vous voilà déjà en train d'éternuer, tandis que vos proches, eux, ne tressaillent pas. Environ une personne sur quatre en serait victime. Comment expliquer une telle injustice ? LCI s'est penché sur la question.  LCI, Pourquoi éternue-t-on quand il y a trop de soleil ? | LCI
  • Pour le Docteur Alan Hirsch, une personne extravertie et démonstrative a plus de chance d'éternuer de manière "explosive", alors qu'une personne plus introvertie, qui est plus timide, essayera davantage de se retenir lorsqu'elle sent qu'un éternuement est en train de monter, ce qui entraînera un son comparable à celui d'une "petite souris". Femme Actuelle, Pourquoi on n'éternue pas tous de la même façon ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Quelle que soit la cause, l’éternuement représente un moyen très efficace de propagation des virus. Saviez-vous qu’il est en mesure de propager des microbes sur un à… six mètres, à la vitesse de 50 kilomètres à l’heure ! Voilà pourquoi, il est recommandé d’éternuer dans le pli de son coude, plutôt que dans ses mains. Ou de se couvrir la bouche avec un mouchoir ou un tissu. Destination Santé, Pourquoi éternue-t-on ? - A la une - Destination Santé
  • Lorsqu’ils lèvent leurs yeux vers le soleil, certaines personnes peuvent commencer à éternuer. Cela pourrait paraître anodin, mais la raison reste entourée de mystère et il n’y a toujours pas d’explication convaincante pour ce phénomène. Maroc Local et Nouvelles du Monde, Fixer le soleil des yeux, fait éternuer certaines personnes - Maroc Local et Nouvelles du Monde
  • Selon une croyance populaire japonaise, éternuer deux fois plutôt qu'une signifie que quelqu'un vous dénigre dans votre dos. Pour les scientifiques, l'explication est plus prosaïque : on éternuerait deux fois parce que le premier éternuement n'a pas entièrement rempli sa fonction. D'où l'enchaînement d'un deuxième, voire d'un troisième ou même d'un quatrième ! Science-et-vie.com, Pourquoi éternue-t-on si souvent deux fois de suite ? - Science & Vie
  • Ne privilégiez plus vos mains pour éternuer ou tousser, mais votre coude ou du tissu ! Lavage des mains en 6 étapes pendant 30 secondes, mouchoirs à usage unique : voici le comportement à adopter pour se protéger des virus de l’hiver SudOuest.fr, Virus : quels gestes à adopter pour se protéger ?
  • Pour déterminer les risques d'une infection chez les humains, les chercheurs ont réalisé plusieurs expériences en laboratoire sur des furets, des animaux couramment utilisés lors des recherches sur la grippe car leurs symptômes sont proches de ceux des humains. Les furets sont en effet capables, comme l'homme, de tousser, d'éternuer et d'avoir de la fièvre. Les chercheurs ont constaté que : , Virus G4 de la grippe porcine : c'est quoi, symptômes, risques
  • Si votre chat se met à éternuer et/ou à tousser, il est important de savoir si cela est dû à une irritation quelconque ou à une pathologie plus grave. De la brindille coincée dans le nez à l’œdème pulmonaire, il y a un monde ! D’une manière générale, il faut consulter un vétérinaire si les symptômes ne passent pas après trois jours. Mais d’autres signaux associés, des saignements de nez ou une perte d’appétit, doivent vous pousser à amener l’animal chez le vétérinaire en urgence. Doctissimo, Mon chat tousse ou éternue - Toux chez le chat - Doctissimo
  • Des images aussi rares que surprenantes. Des scientifiques ont filmé, dans les fonds marins au large de la Californie (Etats-Unis), une éponge en train…d’éternuer. CNEWS, Vidéo : des scientifiques filment une éponge de mer en train d'éternuer | CNEWS
  • Selon les chercheurs, «éternuer en bloquant à la fois les narines et la bouche est dangereux. Ce réflexe doit être évité, car il peut entraîner de nombreuses complications telles que la perforation de la membrane tympanique et même une rupture d’un anévrisme cérébral.» Ainsi, si «la perforation de cette zone dérive souvent d’un traumatisme, d’une chirurgie ou d’une infection», les perforations spontanées sont, elles, très «rares». , En se retenant d’éternuer, un homme se déchire la gorge  
  • On a entendu aux infos qu’il fallait éternuer dans la Manche, mon père a dit que ça faisait une sacré trotte. Le matin suivant on est partis. Francheinfo, Il voyage de Toulouse à Cherbourg pour éternuer dans la Manche
  • Dimanche 8 mars, un vol United Airlines, qui devait relier le comté d’Eagle, dans le Colorado, à Newark sur la côte est des Etats-Unis, a fait une escalade imprévue à Denver. En effet, plusieurs passagers ont pris peur lorsqu'un de leur voisin s'est mis à tousser et à éternuer, le soupçonnant d'être porteur du coronavirus. Ils se sont alors mis à protester et ont forcé l'avion à atterrir d'urgence. ladepeche.fr, Coronavirus : un passager éternue, ses voisins paniquent et exigent que l'avion se pose en urgence - ladepeche.fr
  • Selon un spécialiste d’Alzheimer, il ne faut pas se retenir d’éternuer si on veut retarder l’apparition de la maladie… Mais éternuer, c’est aussi parfois risqué. La Croix, Faut-il éternuer ou non ?
  • Craignant d’éternuer, la Terre a cessé de tourner et ne sait plus comment recommencer.   Le Journal de Montréal, Marcel! t’es là? | Le Journal de Montréal
  • Nous sommes au travail ou dans un transport public, et nous avons envie d’éternuer, mais nous avons honte car tout le monde peut nous entendre http://www.lebuteur.com, Bien-être : Que se passe-t-il quand on se retient d’éternuer ?
  • Les mesures barrières telles que le fait d'éternuer dans son coude ou les gestes de distanciation sociale comme le renoncement aux embrassades et le mètre d'éloignement sont de moins en moins respectées, s'inquiète Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. Les Echos, EN DIRECT - Coronavirus : plus de 12 millions de cas dans le monde | Les Echos
  • Pourquoi le poivre nous titille-t-il le nez au point de nous faire éternuer ? Tout d’abord, il faut savoir que l’éternuement est un réflexe qui se déclenche lorsque les terminaisons nerveuses à l’intérieur de la muqueuse nasale sont stimulées. Alors, qu’est ce qui provoque cette stimulation ? , Magazine Santé | Pourquoi le poivre fait éternuer
  • Si l’« éternueuse », peut-être contagieuse, avait été obligée de porter le masque, personne n’aurait risqué d’être infecté par elle. Parler, souffler, tousser ou éternuer sont tous des vecteurs potentiels d’infection du virus. Le Journal de Montréal, Inexplicable et irresponsable | Le Journal de Montréal
  • En temps de pandémie, éternuer peut-être mal vu, il nous faut même apprendre à éternuer avec discrétion. Mais, tiens, d'où vient-il ce mot ? , Eternuement
  • Eh bien non, on ne peut pas éternuer tout en étant endormi. Parce que certains de nos muscles sont alors désactivés. Notre cycle circadien, qui permet de caler notre rythme biologique sur l'alternance jour/ nuit, déclenche en effet des sécrétions d'hormones et de neurotransmetteurs plus ou moins élevées en fonction du temps et de notre activité. Et celles-ci diminuent drastiquement lorsqu'on dort profondément. Or, ces  neurotransmetteurs permettent à certains muscles de fonctionner. Science-et-vie.com, Éternuer pendant son sommeil, c'est possible ? - Science & Vie
  • La superstition est à la base de tout ce protocole. Pour certaines cultures, éternuer entre midi et minuit signifie bonne chance. JAPANFM, Votre guide de l’étiquette mondiale des éternuements: les protocoles de base au Japon, aux Tonga au Brésil et en Pologne – JAPANFM
  • Cette simulation démontre comment les éternuements se propagent dans l'air et pourquoi il vaut mieux éternuer dans son coude. (via @SciencesMag) pic.twitter.com/Fb1MjGEcSB ladepeche.fr, Coronavirus : la transmission du virus plus importante dans l'air ? Des chercheurs interpellent l'OMS - ladepeche.fr
  • Compte tenu de l’épidémie de Covid 19, le HCSP préconise l’utilisation des différents moyens de rafraichissement, collectifs ou individuels, en respectant les mesures barrières pour éviter toute transmission du virus (lavage régulier des mains, tousser ou éternuer dans son coude, éviter les embrassades, utilisation de mouchoirs à usage unique, port du masque...). , La lutte contre la Covid-19 s’adapte à la canicule  
  • Les mesures barrières telles que le fait d'éternuer dans son coude ou les gestes de distanciation sociale comme le renoncement aux embrassades et le mètre d'éloignement sont de moins en moins respectés, a-t-il remarqué. « Au risque de paraître un peu niais, ce que je ne suis pas, je vais réinsister » : « Il ne faut pas croire qu'on va rester sur cet équilibre tranquille », « le risque de reprise de l'épidémie existe avant la fin de cet été », a alerté le professeur de médecine. Les Echos, Coronavirus : le masque est trop peu porté en France, avertit le conseil scientifique | Les Echos
  • Ces cas, dont la liste est loin d‘être exhaustive, montrent jusqu‘à quel point l’Afrique bien que moins impactée sur le plan sanitaire, commence déjà à éternuer, voire tousser… Sur le plan politique. Africanews, Coronavirus : éternuements, toussotements et malaises politiques en Afrique | Africanews
  • Plaisirs physiques et douleurs physiques. D'abord et surtout les plaisirs sexuels, mais aussi celui de manger et de boire, de rester nu dans un bain chaud, de gratter un endroit qui démange, d'éternuer et de péter, de passer une heure de plus au lit, de lever le visage vers le soleil par un doux après-midi de fin de printemps ou de début d'été et de sentir la chaleur s'installer sur ta peau. De Paul Auster / Chronique d'hiver
  • La popularité, c'est d'éternuer à l'écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : A vos souhaits. De Léon Zitrone
  • L'art du comédien consiste à empêcher les gens d'éternuer. De Sir Ralph Richardson

Traductions du mot « éternuer »

Langue Traduction
Corse sulisciare
Basque beldurtzeko
Japonais くしゃみします
Russe чтобы чихать
Portugais espirrar
Arabe للعطس
Chinois 打喷嚏
Allemand nießen
Italien starnutire
Espagnol estornudar
Anglais to sneeze
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires