La langue française

Esterlin

Définitions du mot « esterlin »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTERLIN, subst. masc.

A.− Ancien poids utilisé par les orfèvres et qui équivalait à la vingtième partie de l'once, soit environ 1,5 g actuel. Il y a cent soixante esterlins au marc (Ac.1798-1878).
Rem. On rencontre en ce sens ds la docum. la forme estellin. Deux statues (...) pesant ensemble dix-sept marcs d'or et quinze estellins (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 460).
B.− Ancienne monnaie d'origine anglaise qui eut cours dans divers pays du continent européen et plus particulièrement en France, au Moyen Âge. Je te donne mon patrimoine temporel qui n'est que d'un bâton, un bliaud de laine et trois esterlins (Arnoux, Suite var.,1925, p. 130).
En appos. Pour un montant de cinq mille marcs esterlins (Druon, Louve Fr.,1959, p. 292).
Prononc. et Orth. : [εstε ʀlε ̃]. Ds Ac. 1762-1878. Nouv. Lar. ill. donne la var., estelin [εstəlε ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 esterlin « monnaie d'argent valant quatre deniers » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 6851); ca 1200 estellin (Raimbert de Paris, Ogier le Danois, 992 ds T.-L.); 2. 1260 « poids d'orfèvre » (E. Boileau, Métiers, 75, ibid.). Terme correspondant à sterling* et au lat. médiév. esterlingus, sterlingus attesté dep. le xiies. (cf. Latham, s.v. sterlingus et Du Cange, s.v. esterlingus), dont l'orig. est obscure (cf. FEW t. 17, p. 229a). La finale de l'angl. et des formes du lat. médiév. fait penser à une suffixation germ., mais celle-ci pourrait n'être qu'une réfection analogique. L'explication anc., exposée par Du Cange, à partir de Osterlingi, E(a)sterlingi désignant une peuplade de Saxons dont la monnaie se serait répandue dans les relations commerciales, s'accorde mal avec la suprématie de la forme sterling dans le domaine ags. Il faut aussi mentionner l'hyp. d'un type vieil angl. *steorling dér. de steorra « étoile » fondée sur le fait que les plus vieilles pièces normandes portaient une étoile (NED). Bbg. Baldinger (K.). Lexikalische Auswirkungen der englischen Herrschaft in Südwestfrankreich. In : [Mél. Flasdieck (H.)]. Heidelberg, 1960, pp. 42-45. − Belz (G.). Die Münzbezeichnungen in der altfranzösischen Literatur. Strasbourg, 1914, pp. 25-27.

Wiktionnaire

Nom commun

esterlin \ɛs.tɛʁ.lɛ̃\ masculin

  1. (Histoire) Monnaie d’argent ayant circulé en France capétienne et en Angleterre, y compris sur les vastes possessions françaises des Plantagenets, rois d’Angleterre, (Normandie, Anjou, Saintonge, Poitou, Aquitaine, Guyenne) et demeurée monnaie anglaise, après son interdiction en France par Saint Louis, qui avait réintroduit la monnaie d’or sur le territoire du royaume de France.
    • D’abord monnaie du royaume d’Angleterre, l’esterlin l’emporte même en Ecosse sur la monnaie écossaise, mais il n'est pas moins la monnaie la plus abondante dans les domaines continentaux du Plantagenêt. — (Jean Favier, Les Plantagenêts, 2004)
  2. Poids dont se servaient les orfèvres et qui valait environ 1,5 gramme.
    • Il y a cent soixante esterlins au marc.

Nom commun

esterlin \Prononciation ?\ masculin

  1. Esterlin (monnaie).
  2. Esterlin (poids).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESTERLIN (è-stèr-lin) s. m.
  • Nom d'une ancienne monnaie.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nul orfevre ne peut ouvrer à Paris d'argent, que il ne soit aussi bon comme esterlins ou meilleur, De Laborde, Émaux, p. 307.

XVe s. Et firent ces vins là ravaller les vins quatre deniers esterlins au galon, Froissart, II, III, 54.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « esterlin »

Voy. STERLING.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIIe siècle) Du latin médiéval esterlingus d’origine obscure. Il pourrait, selon Du Cange, provenir du mot E(a)sterlingi (« gens de l'Est »), qui désignait les marchands de la ligue hanséatique venant faire des affaires à Londres au XIIe siècle ou une peuplade saxonne dont la monnaie se serait répandue dans les relations commerciales. Cette explication s’accorde mal avec la suprématie de la forme sterling dans le domaine anglo-saxon. Il faut aussi mentionner l’hypothèse d’un type anglo-saxon *steorling, dérivé de steorra (« étoile » → voir star) fondée sur le fait que les plus vieilles pièces normandes portaient une étoile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Vers 1165) estrelins (pluriel)[1]. Vers 1170 esterlin (Roman de Rou, Érec et Énide). Voir ci-dessus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « esterlin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esterlin ɛstɛrlɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « esterlin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esterlin »

  • L’entrée, gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, a été fixée à 12 euros pour le dimanche (chope comprise) et à 18 euros pour le week-end (chope comprise). Pour la première année, des préventes sont disponibles au syndicat d’initiative de Theux. Dans l’enceinte du château, seul l’esterlin vous permettra de ripailler. 1 esterlin vaut 2,20 €. Plusieurs bureaux de change sont disséminés sur le site de la Foire. sudinfo.be, La 24e Foire Médiévale de Franchimont attend plus de 25.000 personnes (vidéo)

Traductions du mot « esterlin »

Langue Traduction
Anglais esterlin
Espagnol esterlina
Italien esterlin
Allemand esterlin
Chinois 酯蛋白
Arabe استرلين
Portugais esterlin
Russe esterlin
Japonais エステリン
Basque esterlin
Corse esterlin
Source : Google Translate API

Esterlin

Retour au sommaire ➦

Partager