Essoriller : définition de essoriller


Essoriller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ESSORILLER, verbe trans.

Couper les oreilles à. Essoriller un chien (Ac.1798-1932).Cyrano. − Que Montfleury s'en aille, Ou bien je l'essorille et le désentripaille! (Rostand, Cyrano,1898, I, 4, p. 33).
P. hyperb., fam. Couper très court les cheveux. Qui vous a ainsi essorillé? (Ac.1798-1932).[Le coiffeur], en essorillant à petits coups de ciseaux les tempes du comte (D'Esparbès, Lég. outil,1903, p. 198).
Rem. La docum. atteste a) L'emploi part. passé employé comme adj. Il [Sigognac] flatta Miraut de la main, gratta le crâne essorillé de Béelzébuth (Gautier, Fracasse, 1863, p. 496). b) Essorillement, subst. masc. Action de couper les oreilles; supplice consistant à couper les oreilles d'un condamné. Cette foule, à laquelle les quatre sergents (...) avaient fait espérer une exécution telle quelle, non pas sans doute une pendaison, mais un fouet, un essorillement (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 164).
Prononc. et Orth. : [esɔ ʀije], (j')essorille [esɔ ʀij]. Pour l'initiale cf. essorer. Noter que Besch. 1845 qui ne transcrit pas essorer transcrit [εss-]. Le verbe est ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1303 essoreiller (Charte ds Du Cange, s.v. auris). Dér. de oreille*; dés. -er; préf. privatif es- du lat. ex-. Fréq. abs. littér. : 5. Bbg. Quem. DDL t. 2 (s.v. essorillement).Thomas (A.) Nouv. Essais 1904, p. 272.

Essoriller : définition du Wiktionnaire

Verbe

essoriller \e.sɔ.ʁi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couper les oreilles.
    • Essoriller un chien.
  2. Mutiler en coupant les oreilles.
    • Antigone, fils d’Aristobule II, qui était devenu roi et grand prêtre des Juifs, fait essoriller son oncle Hyrcan II afin de le rendre définitivement inapte aux fonctions sacerdotales pour lesquelles la Loi exigeait l’intégrité physique.
  3. (Figuré) (Familier) (Vieilli) Couper les cheveux très courts.
    • Qui vous a ainsi essorillé ?
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Essoriller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESSORILLER. v. tr.
Mutiler en coupant les oreilles. Essoriller un chien. Il signifie, figurément et familièrement, Couper les cheveux fort courts. Qui vous a ainsi essorillé?

Essoriller : définition du Littré (1872-1877)

ESSORILLER (è-so-ri-llé, ll mouillées, et non è-sori-yé) v. a.
  • 1Couper ou faire perdre les oreilles.

    Anciennement, couper les oreilles d'un homme en exécution d'un arrêt de justice. Au commencement du règne de Charles VIII, on essorilla Doyac gouverneur d'Anvers, qui avait été l'un des ministres de Louis XI, Mézerai, Charles VIII.

    Il se dit de certains chiens auxquels on coupe les oreilles. Essoriller un chien.

  • 2 Fig. et familièrement. Couper les cheveux fort courts.

HISTORIQUE

XIVe s. Symon condamnez à estre essoriliez et banniz du baillage, Du Cange, auris.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « essoriller »

Étymologie de essoriller - Littré

Berry, essoriller, essouriller, prêter l'oreille ; du lat. ex, sans, et auricula, oreille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de essoriller - Wiktionnaire

(1303) De oreille, qu’on retrouvait dans la forme ancienne essoreiller, avec le préfixe privatif es- et le suffixe -er de formation des verbes du premier groupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essoriller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essoriller esɔrije play_arrow

Conjugaison du verbe « essoriller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe essoriller

Évolution historique de l’usage du mot « essoriller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essoriller »

  • Je pense que t’essoriller ne servira à rien, car tu es un borné chronique. Actu Cameroun, Emprisonnement : Maurice Kamto de nouveau derrière les barreaux ?

Traductions du mot « essoriller »

Langue Traduction
Corse sfreggiare
Basque zimur
Japonais 絞る
Russe выжимать
Portugais torcer
Arabe انتزاع خارج
Chinois 拧出
Allemand auswringen
Italien far fuoriuscire
Espagnol exprimir
Anglais wring out
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires