La langue française

Esponton

Définitions du mot « esponton »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESPONTON, subst. masc.

Arme d'hast, demi-pique utilisée du xvieau xixesiècle par les bas-officiers d'infanterie et par les marins lors de l'abordage des vaisseaux. Tous les yeux cherchaient le tsar qui, en uniforme de capitaine, l'esponton sur l'épaule, marchait avec le régiment de la Marine (Mérimée, Hist. règne Pierre le G.,1864-68, p. 686).
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le sens, p. anal. « Partie inférieure d'un barreau de grille, amincie et arrondie en fuseau ».
Prononc. et Orth. : [εspɔ ̃tɔ ̃]. Ds Ac. 1718-1878. Étymol. et Hist. 1. 1593 sponton « demi-pique » ([Mathaud, secrétaire de Brantôme], Discours ds Brantôme, Œuvres complètes, éd. L. Lalanne, t. X, p. 116); 1659 esponton (N. Duez, Seconde partie du dict. ital. et fr.); 2. 1864 technol. (Littré). Empr. à l'ital. spontone « id. », attesté dep. le xiiies. (spuntone d'apr. Vidos, p. 376), dér., à l'aide du préf. s- (v. Rohlfs t. 3, § 1012) de puntone « pique », dér. de punta (pointe*). Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Hope 1971, pp. 191-192. − Vidos 1939, pp. 376-377. − Wind 1928, p. 128.

Wiktionnaire

Nom commun

esponton \ɛs.pɔ̃.tɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Armement) Demi-pique dont les officiers subalternes d’infanterie étaient armés.
    • Lorsque le Roi passe à la tête de l'infanterie qui est en bataille, les officiers sont répartis dans tout le front du bataillon, tenant l'esponton de la main droite à côté d'eux, la main à hauteur de l'oeil. — (Jacques-Francois-Maxime de Chastenet de Marquis Puységur, Art de la guerre, Volume 1, F.-H. Scheurleer, 1749, p. 61)
  2. (Armement) Arme d'abordage des marins.
  3. (Serrurerie) Partie inférieure arrondie en fuseau et couronnée d'un cordon, d'un barreau de grille.
    • On appelle Grilles à Esponton celles auxquelles l'extrémité des barres, au lieu d'être en pointe ou en flamme ondoyante, est terminée par des fers de piques. — (Henri Louis Duhamel du Monceau, Art du serrurier, Desaint & Saillant, 1767, p. 295)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESPONTON (è-spon-ton) s. m.
  • 1Demi-pique que portaient autrefois les officiers d'infanterie, et dont on se sert sur les vaisseaux pour l'abordage. L'épée au côté, l'esponton à la main, Voltaire, Cand. 14.
  • 2 Terme de serrurerie. Partie basse d'un barreau de grille, qui est arrondie en diminuant comme un fuseau.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESPONTON, voyez Sponton.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « esponton »

Bourguig. se tenir comme un éponton, se tenir droit et ébahi ; espagn. esponton ; ital. spontone, spuntone ; de l'ital. puntone, pointe, de punto, piqûre, du latin punctum (voy. POINDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien spuntone.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « esponton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esponton ɛspɔ̃tɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « esponton »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esponton »

  • Ceux qui avaient organisé l'édition 2015 ont dû se charger de celle de 2020. De leur côté, le banneret et le capétan, celui qui porte l'esponton, sont élus à vie. Il n’y a pas de règles écrites mais la responsabilité reste souvent au sein de la même famille, détaille Emmanuel Reynard. Lui a repris la bannière des mains de son père, qui l'avait eue de son grand-père. , A Savièse, la Fête-Dieu plus forte que le coronavirus - RFJ votre radio régionale
  • Après des tentatives qui ont duré des mois, il a réussi à percer la paroi séparant sa cellule de la cellule voisine, patiemment, avec ce qu’il appelle son "esponton" et ce 31 octobre, un peu avant minuit, il réussit à passer à côté, chez le père Balbi, et à en ouvrir le plafond. Les deux hommes soulèvent l’une des plaques de plomb et grimpent sur le toit qui est très pentu ! Le père Balbi, dans la manœuvre, perd un sac qui va finir dans le canal en contrebas. Finalement, les deux compères se cramponnent à l’arête du toit et, cette fois, le père Balbi perd son chapeau ! C’est un peu un boulet, ce père Balbi. Enfin, ils parviennent à se glisser dans un grenier donc hors de la prison : une porte, deux portes, un grand escalier et les voilà dans un salon ! Ils réussissent à forcer le volet d’une des fenêtres : à eux la place Saint-Marc, à eux la liberté ! C’est le début de nouvelles aventures de Casanova. Europe 1, 31 octobre 1756 : l’évasion de Giacomo Casanova de la prison des Plombs à Venise

Traductions du mot « esponton »

Langue Traduction
Anglais esponton
Espagnol esponton
Italien esponton
Allemand esponton
Chinois 埃斯蓬顿
Arabe اسبنتون
Portugais esponton
Russe esponton
Japonais esponton
Basque esponton
Corse sponton
Source : Google Translate API

Synonymes de « esponton »

Source : synonymes de esponton sur lebonsynonyme.fr

Esponton

Retour au sommaire ➦

Partager