La langue française

Épithalame

Sommaire

  • Définitions du mot épithalame
  • Étymologie de « épithalame »
  • Phonétique de « épithalame »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épithalame »
  • Citations contenant le mot « épithalame »
  • Traductions du mot « épithalame »

Définitions du mot épithalame

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPITHALAME, subst. masc.

LITT. Poème ou chant composé à l'occasion d'un mariage pour célébrer les nouveaux mariés. Chanter, composer, faire un épithalame; un chant d'épithalame. Vous, Jacques Chardonne, auteur de « L'Épithalame » et du « Chant du Bienheureux », vous saviez exactement ce que vous vouliez de moi (Blanche, Modèles,1928, p. VI):
1. ... le premier moment passé, la bonne vieille ne songea plus qu'à se rappeler les fêtes pompeuses de sa noce. Elle retrouva même dans sa mémoire les chants alternés, d'usage alors, qui se répondaient d'un bout à l'autre de la table nuptiale, et le naïf épithalame qui accompagnait les mariés rentrant après la danse. Nerval, Filles feu,Sylvie, 1854, p. 607.
P. métaph. :
2. L'œuvre du genre humain, c'est de délivrer l'âme; C'est de la dégager du triste épithalame Que lui chante le corps impur; ... Hugo, Légende,t. 5, 1877, p. 906.
Prononc. et Orth. : [epitalam]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1536 (Epithalame pour les nopces du roy d'Escosse [titre] ds Anc. Poésies fr., t. 9, p. 184). Empr. au lat. impérial epithalamion « chant nuptial », gr. ε ̓ π ι θ α λ α ́ μ ι ο ν « id. ». Fréq. abs. littér. : 54.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPITHALAME, subst. masc.

LITT. Poème ou chant composé à l'occasion d'un mariage pour célébrer les nouveaux mariés. Chanter, composer, faire un épithalame; un chant d'épithalame. Vous, Jacques Chardonne, auteur de « L'Épithalame » et du « Chant du Bienheureux », vous saviez exactement ce que vous vouliez de moi (Blanche, Modèles,1928, p. VI):
1. ... le premier moment passé, la bonne vieille ne songea plus qu'à se rappeler les fêtes pompeuses de sa noce. Elle retrouva même dans sa mémoire les chants alternés, d'usage alors, qui se répondaient d'un bout à l'autre de la table nuptiale, et le naïf épithalame qui accompagnait les mariés rentrant après la danse. Nerval, Filles feu,Sylvie, 1854, p. 607.
P. métaph. :
2. L'œuvre du genre humain, c'est de délivrer l'âme; C'est de la dégager du triste épithalame Que lui chante le corps impur; ... Hugo, Légende,t. 5, 1877, p. 906.
Prononc. et Orth. : [epitalam]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1536 (Epithalame pour les nopces du roy d'Escosse [titre] ds Anc. Poésies fr., t. 9, p. 184). Empr. au lat. impérial epithalamion « chant nuptial », gr. ε ̓ π ι θ α λ α ́ μ ι ο ν « id. ». Fréq. abs. littér. : 54.

Wiktionnaire

Nom commun

épithalame \e.pi.ta.lam\ masculin

  1. (Littérature) Poème lyrique composé à l’occasion d’un mariage en l’honneur des nouveaux époux.
    • Les fêtes du mariage ne pouvaient se passer d’un épithalame, Venantius Fortunatus en composa un dans le goût classique, et il le récita devant l’étrange auditoire qui se pressait autour de lui, […]. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Près du chêne pyramidal
      Nous menons les épithalames
      Et nous ne suivons pas Stendhal
      Sur le terrain des vieilles dames.
      — (Théodore de Banville, Lapins)
    • Accueillez la voix qui persiste
      Dans son naïf épithalame,
      Allez, rien n'est meilleur à l'âme
      Que de faire une âme moins triste !
      — (Paul Verlaine, Écoutez la chanson bien douce)
    • Or ça ! fit Ésope II, n’y a-t-il point ici quelque poëte habile pour composer mon épithalame ? — (Paul Féval, Le Bossu, tome VI, p. 17, A. Dürr, Leipzig, 1857)
    • C’était un épithalame de Néron ; et il avait le pouvoir de faire mourir quiconque l’écoutait négligemment. — (Gustave Flaubert, La Tentation de Saint-Antoine)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPITHALAME. n. m.
T. d'Antiquité. Sorte de poème qui se faisait à l'occasion d'un mariage et à la louange des nouveaux mariés.

Littré (1872-1877)

ÉPITHALAME (é-pi-ta-la-m') s. m.
  • 1Petit poëme pour célébrer un mariage ; genre qui nous vient de l'antiquité, où il était particulièrement usité. L'épithalame de Thétis et de Pélée, par Catulle. Quelque épithalame à la glace Dans un petit monde bourgeois, Gresset, Chartreuse. Paris, dont vous allez vous attirer le blâme, Fera votre épitaphe au lieu d'épithalame, Boissy, Deh. tromp. V, 3. Alors le poëte [Milton], resté comme à la porte du berceau [où sont Adam et ève], entonne, à la face du firmament et du pôle chargé d'étoiles, un cantique à l'hymen ; il commence ce magnifique épithalame sans préparation, et par un mouvement inspiré, Chateaubriand, Génie, II, II, 3.

    Fig. Quand, laissant ma voile Fuir au gré de l'air, Penché sur la lame, J'écoute avec l'âme Cet épithalame Que chante la mer, Hugo, Crép. 20.

  • 2Se dit de gravures allégoriques, composées par des dessinateurs hollandais, pour accompagner des vers sur la célébration d'un mariage.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉPITHALAME. Ajoutez : - REM. Selon Vaugelas, p. 37 de l'édit. in-4°, 1704, ce mot est des deux genres, mais plutôt masculin que féminin. Aujourd'hui, il est toujours masculin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épithalame »

Du latin epithalamium (« chant nuptial »), lui même issu du grec ancien ἐπιθαλάμιον epithalamion (sens identique) dérivé de θάλαμος, thalamos (« chambre à coucher, chambre nuptiale »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐπιθαλάμιος, de ἐπὶ, sur, et θάλαμος, lit nuptial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épithalame »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épithalame epitalam

Évolution historique de l’usage du mot « épithalame »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épithalame »

  • Installée à Kirundo, à plus de 230 km de Bujumbura, au nord du pays, Générose Nacumi, auteure de l’épithalame très connu, ‘’Inkoni yera’’, revient sur son enfance, ses œuvres, etc. Elle dénonce une usurpation de ses œuvres et fait un point sur la musique burundaise. Rencontre. , « Nkoni yera », une voix, une femme forte – IWACU
  • D’aucuns vous diront que la différence est de taille. Quant à dire qui sont les meilleures, à chacun son avis. Autrefois, la famille s’apprêtant à célébrer un mariage, c’est-à-dire se préparant à accueillir une mariée en son sein, l’annonce était faite publiquement au moins une semaine à l’avance et se faisait traduire par tout un ensemble de symboliques. Et l’événement ne concerne pas uniquement la famille directe du jeune homme à marier mais l’ensemble de la famille portant le nom donné. En effet, les jeunes femmes de la famille sont mobilisées pour le roulement du couscous à offrir aux invités le jour J . Et pendant que ces jeunes femmes roulent à la main le couscous, les vieilles femmes quant à elles chantent les épithalames (tivuɣarin). En entendant ces chants mettant en valeur le nom et la bravoure de la famille, un passant devine les préparatifs d’une fête. Le rôle des hommes est autre. , Fêtes de Kabylie - Que sont devenus les épithalames de nos grands-mères ? | TAMURT
  • À l’occasion d’une noce d’où le mari s’est enfui, à peine la cérémonie terminée, chacun, en guise d’épithalame – ce chant composé à l’occasion d’un mariage –, va s’employer à remonter le moral de la mariée. Tous ont leur mot à dire sur l’inconstance, les surprises de la vie conjugale, les péripéties inattendues et les amours malheureuses. , À cause des filles.. ? de Pascal Thomas (2018) - UniFrance
  • Il y a à boire et à manger dans ces épithalames amusés. Pour l’amoureux de la langue et de la bonne chère que demeure Pascal Thomas, c’est le signe d’une relative bonne santé. L'Obs, « À cause des filles ..? », Pascal Thomas, on aime ou pas...

Traductions du mot « épithalame »

Langue Traduction
Anglais epithalamus
Espagnol epitálamo
Italien epitalamo
Allemand epithalamus
Chinois 上丘脑
Arabe المهاد
Portugais epitálamo
Russe эпиталамус
Japonais 視床
Basque epithalamus
Corse epitalamus
Source : Google Translate API
Partager