La langue française

Épilobe

Sommaire

  • Définitions du mot épilobe
  • Étymologie de « épilobe »
  • Phonétique de « épilobe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épilobe »
  • Citations contenant le mot « épilobe »
  • Images d'illustration du mot « épilobe »
  • Traductions du mot « épilobe »

Définitions du mot épilobe

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPILOBE, subst. masc.

BOT. Plante vivace répandue dans les lieux humides des régions tempérées et froides, ayant pour variété principale l'épilobe à épi/à feuilles étroites caractérisé par sa haute taille, ses grandes fleurs rose violacé disposées en longue grappe. Synon. laurier de Saint Antoine, osier fleuri.Le plantain déroulait sa dentelle au bord des eaux dormantes, que l'épilobe étoilait de ses fleurs violettes (France, Balth.,Ab., 1889, p. 189).Les branches des arbustes (...) ne cédant la rive qu'aux grands épilobes ou lauriers de Saint-Antoine (Gide, Si le grain,1924, p. 396).
Prononc. : [epilɔb]. Étymol. et Hist. 1786 (Encyclop. méthod. Bot. t. 2). Empr. au lat. sc. épilobium (1770, Linné, Syst. nat. regn. veg., p. 264); composé du gr. ε ̓ π ι ́ « sur » et de λ ο β λ ο ́ ς « lobe, bout d'oreille ». Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

épilobe \e.pi.lɔb\ masculin

  1. (Botanique) Genre de plantes herbacées aux fleurs à quatre pétales, de la famille des onagracées ou des œnothéracées.
    • Les papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent d’épilobes :
- écaille chinée, callimorphe, écaille rouge, Euplagia quadripunctaria (Arctiidae).
- grand sphinx de la vigne, grand pourceau, Deilephila elpenor,
- petit sphinx de la vigne, petit pourceau, Deilephila porcellus,
- sphinx de l’épilobe, sphinx de l’œnothère, Proserpinus proserpina,
- sphinx phoenix, sphinx du taro, Hippotion celerio,
- sphinx vespertilio, sphinx chauve-souris, Hyles vespertilio (Sphingidae).
  1. (En particulier) (Par ellipse) Épilobe en épi.
    • Il y avait là de hauts épilobes dans une clairière de quelques mètres carrés. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Une autre histoire, moins dénuée de sens, m’attendait au sommet de la colline où un carré envahi par les épilobes, les asclépiades et les vernonies, […]. — (Vladimir Nabokov, Feu pâle, 1962, Gallimard, p. 163)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « épilobe »

Du grec ancien ἐπί-, de ἐπί, epi (« sur, par dessus, au-dessus ») et λοβός lobos (« lobe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épilobe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épilobe epilɔb

Évolution historique de l’usage du mot « épilobe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épilobe »

  • L'épilobe (Epilobium) pousse dans les sous-bois, les lisières de forêts, les clairières des forêts d'altitude. On en compte une trentaine d'espèces en Europe mais ce sont surtout deux épilobes vivaces qui sont intéressantes : Binette & Jardin, Epilobe (Epilobium) aux vertus phytothérapiques et culinaires
  • «Je suis complètement impératoire!» Il faudra s’y faire. Avant, on était «viande ou poisson», maintenant que la culture de soi via les plantes sauvages prend du galon, on est «argousier ou cynorhodon». Et, à ce jeu de la meilleure protection, l’impératoire, spécialement vénérée dans le val d’Anniviers, est canon. Cette belle et grande plante dont les fleurs blanches font ombrelles, combat les bronchites, les troubles digestifs, l’arthrose et les contusions. Mieux, on peut mâcher sa racine en cas de maux de dents… Alchémille, épilobe, droséra, mais aussi gentianes et edelweiss: dans ses Plantes médicinales et plantes toxiques des Alpes (Ed. Favre, 2019), le docteur en chimie Kurt Hostettmann nous apprend comment joindre à l’agréable de la randonnée l’utile de la cueillette. Le Temps, Les plantes de montagne, le bel atout santé - Le Temps
  • « L’épilobe est une plante aux vertus apaisantes et réparatrices, à tiges robustes et aux fleurs fragiles ». Catherine Vialle décrit ainsi la maison d’édition qu’elle a créée à Villenave-d’Ornon… SudOuest.fr, Les jolies pousses d’Épilobe
  • L'épilobe s'avéra effectivement efficace pour lutter contre l'adénome de la prostate, limitant le nombre de mictions, renforçant le jet urinaire et le débit, par le même mécanisme que celui des médicaments synthétiques actuels (inhibition de la 5-alpha réductase, l'enzyme responsable de l'hypertrophie). Les principes actifs de la plante sont essentiellement présents dans les tanins, qui sont solubles dans l'eau. D'où son efficacité sous forme de tisane (par exemple 20 jours par mois). Il existe plusieurs variétés d'épilobes, et celles recommandées sont les épilobes à petites fleurs (Epilobium parviflorum Schreb), car elles contiennent autant de principes actifs, mais moins de tanins, qui pourraient à la longue être irritants pour l'estomac. Certaines recherches laissent présager l'utilité de l'épilobe contre les cellules cancéreuses de la prostate, mais cela reste à confirmer. Le Point, Les plantes amies de la prostate - Le Point

Images d'illustration du mot « épilobe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « épilobe »

Langue Traduction
Anglais fireweed
Espagnol fireweed
Italien fireweed
Allemand weidenröschen
Chinois 杂草
Arabe فايرويد
Portugais erva de fogo
Russe кипрея
Japonais ファイアウィード
Basque fireweed
Corse fireweed
Source : Google Translate API
Partager