La langue française

Éperlan

Sommaire

  • Définitions du mot éperlan
  • Étymologie de « éperlan »
  • Phonétique de « éperlan »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éperlan »
  • Citations contenant le mot « éperlan »
  • Traductions du mot « éperlan »

Définitions du mot « éperlan »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPERLAN, subst. masc.

Poisson de la famille des Salmonidés, de forme allongée et de petite taille, dont l'espèce la plus commune, remarquable par ses couleurs nacrées et son crâne presque transparent, est un aliment délicat et apprécié. Brochette, friture d'éperlan. M. Ouvrard finit de s'approvisionner chez MmeVeuve Maintenant où il prit des boîtes d'éperlans diaphanes et plusieurs langoustes vives (Hamp, Marée,1908, p. 63).
Prononc. et Orth. : [epε ʀlɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1300 aspellens (Viandier valaisan, éd. P. Aebischer, p. 98); xives. espellens plur. (Traité de cuisine, ms. B. N. lat. 7131 ds Bataille de Caresme et de Charnage, éd. G. Lozinski, p. 186); 1316 esperluz (Fauvel, éd. A. Langfo̊rs, app., 404); ca 1380 esperlan (J. Lefèvre, La Vieille, 52 ds T.-L.). Empr. au m. néerl.spierlinc (Verdam). Fréq. abs. littér. : 23. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 231.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPERLAN, subst. masc.

Poisson de la famille des Salmonidés, de forme allongée et de petite taille, dont l'espèce la plus commune, remarquable par ses couleurs nacrées et son crâne presque transparent, est un aliment délicat et apprécié. Brochette, friture d'éperlan. M. Ouvrard finit de s'approvisionner chez MmeVeuve Maintenant où il prit des boîtes d'éperlans diaphanes et plusieurs langoustes vives (Hamp, Marée,1908, p. 63).
Prononc. et Orth. : [epε ʀlɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1300 aspellens (Viandier valaisan, éd. P. Aebischer, p. 98); xives. espellens plur. (Traité de cuisine, ms. B. N. lat. 7131 ds Bataille de Caresme et de Charnage, éd. G. Lozinski, p. 186); 1316 esperluz (Fauvel, éd. A. Langfo̊rs, app., 404); ca 1380 esperlan (J. Lefèvre, La Vieille, 52 ds T.-L.). Empr. au m. néerl.spierlinc (Verdam). Fréq. abs. littér. : 23. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 231.

Wiktionnaire

Nom commun

éperlan \e.pɛʁ.lɑ̃\ masculin

  1. Petit poisson de mer qui a des couleurs nacrées fort brillantes.
    • Des éperlans frits.
    • Une brochette d’éperlans.
    • des paniers d’éperlans, de petits paniers propres, jolis comme des paniers de fraises, qui laissaient échapper une odeur puissante de violette. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPERLAN. n. m.
Petit poisson de mer qui a des couleurs nacrées fort brillantes. Des éperlans frits. Une brochette d'éperlans.

Littré (1872-1877)

ÉPERLAN (é-pèr-lan) s. m.
  • Petit poisson de mer qui a des couleurs nacrées fort brillantes ; dit aussi éperlan commun, éperlan de rivière (l'osmère éperlan). Une friture d'éperlans. L'éperlan tout frais et sortant de l'eau sent la violette, ce qui a été nié à tort.

    Avaler l'éperlan sans l'éplucher, manger goulûment. Or entre tous ceux-là qui se mirent à table, Il ne s'en trouva point qui ne fût remarquable, Et qui, sans éplucher, n'avalât l'éperlan, Régnier, Sat. x.

    Éperlan de mer, variété d'éperlan qui se tient constamment dans l'eau salée autour des terres magellaniques.

    Éperlan bâtard, se dit parfois de petits poissons, tels que les ablettes, dont on se sert pour amorcer les lignes.

    Éperlan franc, petit poisson qu'on pêche à l'embouchure de la Loire, et qui ressemble un peu à la sardine de moyenne grosseur.

HISTORIQUE

XIVe s. Espellens, au poivre aigu fet de gingembre et de canele, Bibl. des chartes, 5e série, t. I, p. 223.

XVIe s. Merlans, esperlans, aigrefins, turbots, Paré, XXIV, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éperlan »

(XIIIe siècle) espellens (pluriel). Emprunté au moyen néerlandais spierlinc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Allem. Spierling, éperlan.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éperlan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éperlan epɛrlɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « éperlan »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éperlan »

  • «Il arrive en biologie qu’il se produise des phénomènes particuliers. Mais nous avons aussi un ensemble de facteurs qui peuvent expliquer des choses. Ça serait prétentieux de penser que c’est uniquement le fait des frayères à éperlans. C’est aussi le résultat de la mise en place de la Corporation Lactivité pêche (CLAP), la science, l’ouverture de la pêche en rivière et aussi un modèle de gestion souple adapté au milieu qui permet d’ajuster la réglementation quand c’est nécessaire», affirme le professeur. Le Soleil, La ouananiche au rendez-vous, comme à la belle époque | Le fil des régions | Actualités | Le Soleil - Québec
  • Pendant ce temps, à l’autre bout de l’axe, aux antipodes, les grands travaux s’étendent et se poursuivent, qu’on finira un jour ou l’autre par confondre avec les chantiers de fouille qui les précédèrent. « Qui voit loin, voit tôt », vieil adage. Le processus du reste a déjà commencé. À mille lieues des faubourgs, bien après les murailles et les dernières redoutes de l’empire, hors même la bulle locale de cent années-lumière où trône la Voie lactée et au-delà du groupe de galaxies qui la comprend, au-delà encore du superamas Vierge-Hydre-Centaure dans lequel celui-ci occupe, faut-il le redire, une position rien moins que centrale, le Colosse continue son incompréhensible expansion. Tout ce que le monde compte de scrutateurs et de filateurs se tient prêt à bondir aux moindres déformations de la courbure. Rivés aux télécommandes, ils paraissent d’autant plus tendus que les infinitésimales variations qu’ils reçoivent leur parviennent à travers des distances irreprésentables, d’objets qui non seulement semblent vouloir échapper à leur emprise, mais dont la vitesse de fuite, contre toute attente, augmente à proportion de l’éloignement. Allez savoir… Une seule chose est sûre dans cet univers à la dérive : à l’instar du son, qui change de fréquence à mesure qu’il se déplace par rapport à l’auditeur, un signal lumineux passe au rouge ou au bleu selon que l’émetteur s’écarte ou se rapproche. Le bleu est rare ici, le rouge domine. Mais qu’en déduire ? Faut-il se résigner à l’idée que les attractions spectaculaires qui firent la renommée du lieu, tout au long de ce temps long où l’administration centrale accumula les archives, que toute cette imagerie de grands combats, de luttes à mort sont à terme condamnées à disparaître ? Et le Cygne, le Toucan à s’éteindre, avec la Mouche et le Serpent, la Girafe et le Petit Cheval ? Et l’époustouflant complexe de superamas dit « Poissons-Baleine » ? Que restera-t-il de cette structure macrocosmique dans laquelle tout récemment encore le monde sublunaire a été englobé, lorsque les lunettes n’auront plus dans leur viseur qu’une sorte de halo, une vague aura rappelant les anciens crépuscules ? Cependant n’anticipons pas : tout cela n’est encore que fiction. Pour l’heure, l’assaut est lancé vers l’agglomération nouvelle. Les miroirs au fluorure de magnésium, la septième et toute dernière génération d’objectifs fureteurs, tracent en direction d’un mur de dix mille milliards de milliards de kilomètres à tout casser d’enchevêtrement filamenteux, en formation permanente et toujours en catastrophe, avec force ruissellements de gaz et de poussières, effondrements et densités, vides intersidéraux et maelstroms. On parle d’une course contre la montre, de défi à relever. Certains proposent de passer le film à l’envers : si le cosmos se dilate, avancent-ils, s’il s’effiloche, ne serait-ce pas pour la raison qu’il est parti d’une maille unique, serrée à l’extrême ? D’un seul point jusqu’auquel il suffirait de rembobiner ? D’une tête d’épingle, d’un chas d’aiguille à partir duquel dévider le grand récit des mondes ? C’est alors qu’on reparle de l’éperlan, de l’esturgeon et de la grande alose, et de la lamproie fluviatile, ces énergumènes qui en leur temps (j’oubliais la truite de mer et le saumon royal), remontaient les fleuves après un séjour au large, à seule fin de s’épouser à l’endroit de leur naissance, loin des estuaires. Les anadromes qu’on les appelait. Retour amont, toujours… Et avec quelle ardeur… L’orient des sources… Les pulsars… Les trous noirs… La dure montaison se poursuit. Or les obstacles n’en sont pas sitôt surmontés, et moyennant d’extravagantes contorsions sur toute la longueur du parcours, que d’autres se dressent derrière ceux qu’on croyait indépassables : le Grand Mur Austral, les Grands Murs de Sloan et de Boss, et le Grand Mur d’Hercule-Couronne boréale, le plus éloigné dans l’espace-temps et par-là même le plus jeune de tous — pour un temps du moins car le dernier rempart en date, dans l’attente cela va sans dire du prochain bond en avant, vient d’être repéré par les spectrographes dans une pliure du Sextant, constellation aussi pâle que fruste. C’est pourtant un amas plein de vigueur juvénile : un million de milliards de fois la masse du Soleil — la fleur de l’âge du Colosse. Toute affaire cessante, et dans la liesse communicative, on le pare, on lui cherche un nom. Ce sera celui porté jadis par un des rejetons de la progéniture redoutable d’Ouranos et de Gaïa, divinités élémentaires au-delà desquelles nul ne put jamais risquer un œil sans le voir se dissoudre. Club de Mediapart, COLOSSE | Le Club de Mediapart
  • Martin-Olivier Saucier saisit une chaudière blanche remplie de son butin de la journée et verse son contenu directement sur la glace. Il en tombe une cinquantaine d’éperlans. «Aujourd’hui, c’est la première journée depuis le début de la saison qu’on arrive à faire nos quotas», affirme, le sourire aux lèvres, le directeur de l’Association de pêche sur glace de la rivière du Loup. Du haut de ses 21 ans, Martin-Olivier représente, pour la plupart des pêcheurs réunis sur la rivière glacée, la relève de ce loisir hivernal. infodimanche.com, Taquiner l’éperlan…et ses voisins | infodimanche.com
  • Actuellement, plus de 200 personnes, vendeurs comme acheteurs, sont visées par cette intervention historique qui était toujours en branle jeudi et qui pourrait se poursuivre la semaine prochaine dans la région. Les principales infractions qui leur sont reprochées sont la vente et l’achat d’éperlans arc-en-ciel capturés à la pêche sportive, le surplus de prises d’éperlans arc-en-ciel et la possession illégale de poissons. S’ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d’amendes pouvant atteindre au total plus de 500 000 $.  infodimanche.com, Braconnage : plus de 40 000 éperlans vendus illégalement | infodimanche.com
  • «Des opérations sont menées régulièrement un peu partout en province, mais celle-ci en est une d'envergure», a confirmé en avant-midi, Sylvain Carrier, porte-parole pour le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Le réseau de braconnage s’adonnait à la vente et à l’achat d’éperlans arc-en-ciel dans la région du Bas-Saint-Laurent, mais principalement à Trois-Pistoles et L’Isle-Verte.» infodimanche.com, Un important réseau de braconnage de l'éperlan démantelé | infodimanche.com
  • La pêche à l'éperlan sur la glace est toujours aussi populaire sur la baie de Caraquet au Nouveau-Brunswick. Radio-Canada.ca, Des pêcheurs terminent l'année en beauté avec des éperlans au bout de la ligne | Radio-Canada.ca
  • Les travaux de recherche réalisés au cours des dernières années ont principalement porté sur l’éperlan. Cela a conduit à l’aménagement des pyramides à éperlan pour augmenter la survie des oeufs et le nombre d’éperlans, qui sont à la base de l’alimentation de la ouananiche et, en partie, du doré jaune. La présente étude vise sensiblement le même objectif, lequel consiste à déterminer la capacité biologique le long du littoral. Le Quotidien, Les opérations de prélèvement reprennent dans le lac Saint-Jean | Actualités | Le Quotidien - Chicoutimi
  • Secrets de pêcheYvon Bouchard n’hésite pas à partager ses techniques de pêche. « Je pêche la ouananiche au “downriger” entre 15 et 20 pieds (5 et 7m), avec des cuillères ondulantes (des trôles) chromées, longues et minces avec un grappin sans appât. Elles se comportent comme un éperlan blessé qui nage de manière erratique comme quand une ouananiche le mord en l’attaquant avant de le bouffer », explique-t-il. Le Quotidien, Le lac Saint-Jean, un des plus beaux lacs de pêche au Canada | Roger Blackburn | Chroniques | Le Quotidien - Chicoutimi
  • Comme l’éperlan sera bientôt au rendez-vous sous la banquise en face de Rimouski, l’Association des Pêcheurs d’Éperlans de la Rivière Rimouski (APERR), prépare la prochaine saison et appelle ses membres et les amateurs, à leur assemblée générale annuelle du lundi 9 décembre, à 19 h, au local A-202 du Colisée Sun Life de Rimouski. Journal le soir, Les pêcheurs d'éperlans sur la banquise appelés à préparer la saison 2019-2020 | journal le soir
  • J’entendais cette semaine dans les médias qu’un bon nombre d’agents de la faune étaient à l’œuvre depuis plus de deux ans pour appréhender quelques pêcheurs à l’éperlan de L’Isle-Verte et Trois-Pistoles. Pêche à la ligne, un à deux éperlans à la fois. Il y a un mois, les mêmes médias parlaient de quelque 2 000 loups-marins qui passaient près d’un mois dans ce même secteur. Pensons qu’une seule de ces bêtes consomme en quelques semaines plus de poissons que ces pêcheurs distribuent à des personnes dans l’impossibilité d’aller pêcher elles-mêmes les quelques repas qu’elles s’offrent, un petit luxe pendant environ un mois dans l’année. Peut-être le seul petit luxe alimentaire que ces personnes peuvent s’offrir. À ces médias, j’aimerais demander un peu plus de compassion pour ces personnes qui peuvent partager ce petit plaisir unique dans ce temps de l’année et qui ne nuit certainement aucunement à l’espace comme certains veulent le laisser croire. Ces personnes ne sont pas des criminels. Elles apportent un peu de bonheur. infodimanche.com, Réaction au braconnage de l’éperlan arc-en-ciel | infodimanche.com

Traductions du mot « éperlan »

Langue Traduction
Anglais smelt
Espagnol eperlano
Italien sperlano
Allemand stint
Chinois 冶炼
Arabe الهف
Portugais cheirar
Russe корюшка
Japonais ワカサギ
Basque usaindu
Corse odorava
Source : Google Translate API
Partager