La langue française

Environnementalisme

Définitions du mot « environnementalisme »

Wiktionnaire

Nom commun

environnementalisme \ɑ̃.vi.ʁɔ.n(ə).mɑ̃.ta.lism\ masculin

  1. Courant d’idées politique qui vise à préserver la nature de l’action humaine.
    • Les scientifiques explorateurs et les administrateurs des colonies — qui ont joué un rôle actif dans la naissance d’un environnementalisme moderne — étaient également les observateurs attentifs des conséquences sociales de la colonisation et des formes que prenaient l’occidentalisation du monde biologique. — (Estienne Rodary, Christian Castellanet et Georges Rossi, Conservation de la nature et développement, Karthala, 2003, page 13)
    • L’environnementalisme procède ainsi d’une généalogie apolitique de l’écologie comportant ses figures telles celles du promeneur sollitaire et son panthéon de penseurs dont Jean-Jacques Rousseau, Pierre Poivre, John Muir, Henry David Thoreau, Aldo Leopold ou Arne Næss. — (Malcolm Ferdinand, L’Écologie décoloniale, 2019, page 19)
  2. (Psychologie) Étude des interrelations entre l’individu et son environnement physique et social.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « environnementalisme »

(Siècle à préciser) Dérivé de environnemental avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « environnementalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
environnementalisme ɑ̃virɔnœmɑ̃talism

Évolution historique de l’usage du mot « environnementalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « environnementalisme »

  • Il ne s’agit surtout pas ici de pointer du doigt ce média en particulier qui est par ailleurs l’un des rares à essayer de traiter avec complexité et profondeur les questions de société, mais de souligner à quel point une telle présentation peut biaiser la réflexion sur le sujet. En effet, cet extrait mélange allègrement ce que les chercheurs qui travaillent sur la question appellent «environnementalisme» et ce qu’ils appellent «écologie politique». Libération.fr, En finir avec la confusion entre écologie et environnementalisme - Libération
  • L’étude montre que, partout dans le monde, on se mobilise à partir de la base et dans toutes les catégories de revenu pour une utilisation plus durable et socialement équitable de l’environnement. Elle révèle également que l’environnementalisme populaire est une force porteuse de durabilité équitable. La lettre économique et politique de PACA, PARIS : Militantisme écologiste à haut risque - La lettre économique et politique de PACA
  • Virginie Martin : Les « thèmes » écologiques recoupent des réalités politiques bien divers. Il est donc nécessaire, selon moi, de ne pas confondre préoccupations environnementales et écologie politique. L’écologie politique a une visée systémique, elle est supposée s’intéresser aux causes pour offrir un point de vue collectif. L’écologie politique n’est pas l’environnementalisme ambiant. L’écologie telle que les gauches la prennent en charge, est une écologie qui ne se passe pas de questionnements sociétaux plus généraux et notamment ceux de l’émancipation ; les travaux de André Gorz sont très clairs sur le sujet.  Atlantico.fr, Ce nouveau leadership vert de la gauche qui ressemble à un mirage | Atlantico.fr
  • Les liens entre xénophobie et environnementalisme de droite ne sont on le voit pas nouveaux. Aux États-Unis, les souches de l’écofascisme remontent aux balbutiements du mouvement environnemental, alors rejoint par des racialistes comme Madison Grant. Dans les années 1920, cet avocat américain défendait la préservation de la flore native, notamment des séquoias de Californie, tout en diabolisant les immigrants non blancs. The Conversation, Le retour de l’écofascisme
  • Baba Yaga mélange le théâtre, le cinéma, l’interactivité, l’IA et l’animation en une expérience unique qui explore les thèmes de l’autonomisation et de l’environnementalisme. En fin de compte, chaque décision que vous prenez est importante… même si l’humanité et la nature peuvent vivre en équilibre. Betanews.fr, Daisy Ridley jouera dans Baba Yaga, un court-métrage de réalité virtuelle - / Film - Betanews.fr
  • Tentés par la caricature, préférant le "on a toujours fait comme ça" ou le "il faut faire plus de la même chose", ces attitudes sont au fond méprisantes envers les citoyens porteurs d'innovations. Elle sont aussi profondément climato-sceptiques. La vraie transition n'est pas d'avoir des voitures vertes dans des embouteillages verts de villes vertes. Nous n'avons pas besoin d'un environnementalisme qui maintient les causes des crises actuelles. Nous avons besoin d'écologie. C'est-à-dire d'une capacité à penser de façon systémique. Et d'une capacité à définir démocratiquement un horizon vers lequel réorienter notre monde. Site-LeVif-FR, Cessons l'environnementalisme. Faisons de l'écologie ! - Belgique - LeVif

Traductions du mot « environnementalisme »

Langue Traduction
Anglais environmentalism
Espagnol ambientalismo
Italien ambientalismo
Allemand umweltschutz
Chinois 环保主义
Arabe حماية البيئة
Portugais ambientalismo
Russe энвайронментализм
Japonais 環境保護
Basque environmentalism
Corse ambientalisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « environnementalisme »

Source : synonymes de environnementalisme sur lebonsynonyme.fr

Environnementalisme

Retour au sommaire ➦

Partager