La langue française

Entremettre

Définitions du mot « entremettre »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTREMETTRE (S'), verbe pronom.

Servir d'intermédiaire entre deux personnes, deux parties. S'entremettre entre deux personnes. Des agents spéciaux [du ministère des Colonies] sont chargés de s'entremettre avec les fournisseurs (Gide, Voy. Congo,1927, p. 854).Elle se sentait coupable de s'être entremise dans cette histoire (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 441):
1. Cette déclaration, cruellement raisonnable, était accompagnée de toutes les marques de déférence et de respect que le chef de la police devait à la haute position de la marquise del Dongo et à celle des personnages importants qui venaient s'entremettre pour elle [la personne de Fabrice]. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 81.
2. Quand il essayait de me circonvenir afin que je le serve auprès de Stépha, je l'envoyais promener. « C'est insensé! » disait-il d'une voix haineuse. « Toutes les jeunes filles, quand une de leurs amies a une intrigue, elles adorent s'entremettre ». Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 299.
Vieilli. [Suivi d'un compl. à l'inf. (précédé de à) ou de de + subst.] Les frères mineurs s'entremirent encore à négocier (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 1, 1821-24, p. 266).Elle témoigna même une vive répugnance à s'entremettre de cette affaire (Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 81).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃tʀ əmε:tʀ ̥], (je m')entremets [ɑ ̃tʀ əmε]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. entre-. Étymol. et Hist. [Fin xies. (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, 358)]; ca 1160 soi antremetre de (Eneas, éd. J.-J. Salverda de Grave, 4219). Composé de entre* et de mettre*. Fréq. abs. littér. : 93.

Wiktionnaire

Verbe

entremettre \ɑ̃.tʁə.mɛtʁ\ pronominal réciproque 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’entremettre)

  1. S’employer pour la réussite d’une chose qui intéresse une autre personne ou plusieurs autres.
    • Il s’entremet pour lui faire avoir sa grâce.
    • Il s’est entremis pour les réconcilier.
    • Elle ne savait que trop comment se faisaient les mariages : des amis s'entremettent, on se renseigne, on rencontre deux ou trois fois un jeune homme, on échange avec lui quelques mots, surveillés de fort près par les parents, et c'est alors qu'il faut se décider, jouer sa vie. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 113.)
  2. Se mêler d’une affaire, agir dans une affaire, et entrer pour cela en négociation avec ceux qu’elle regarde principalement.
    • C’est un homme qui s’entremet dans beaucoup d’affaires.
    • (Vieilli)S’entremettre d’une affaire.
  3. (Par extension) (Vieilli) Arbitrer.
    • S’entremettre dans un match de football.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTREMETTRE (S'). v. pron.
S'employer pour la réussite d'une chose qui intéresse une autre personne ou plusieurs autres. Il s'entremet pour lui faire avoir sa grâce. Il s'est entremis pour les réconcilier. S'entremettre dans une affaire, Se mêler d'une affaire, agir dans une affaire, et entrer pour cela en négociation avec ceux qu'elle regarde principalement. C'est un homme qui s'entremet dans beaucoup d'affaires. On disait autrefois S'entremettre d'une affaire.

Littré (1872-1877)

ENTREMETTRE (an-tre-mé-tr') v. réfl.
  • Il se conjugue comme mettre. S'employer dans une affaire en faveur de tiers. Il s'entremit pour les accorder, pour obtenir leur grâce. Ah ! ah ! c'est toi, Frosine ? que viens-tu faire ici ? - Ce que je fais partout ailleurs : m'entremettre d'affaires, me rendre serviable aux gens, Molière, l'Av. II, 3. Car quand l'amour d'un et d'autre côté Veut s'entremettre, et prend part à l'affaire, La Fontaine, Rich. Nous nous entremettons les uns pour les autres, Bossuet, Asc. 2. Il voulut même s'entremettre pour le maintenir dans sa dignité, Fléchier, Théodose, II, 56.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais li honurez reis de France Loewis Endementieres [pendant ce temps] s'est durement entremis Que il fesist le rei e saint Thomas amis, Th. le mart. 104. Saül aveit osted de la terre ces [ceux] ki s'entremeteient d'enchantement et de sorcerie, Rois, p. 108.

XIIIe s. D'avoir lor paiz moult m'entremis, Et vosisse bien estre mis Avec Bel-acueil en prison, la Rose, 15155. Droit ot raison de moi blasmer, Quant onques m'entremis d'amer ; Trop griés maus m'en convient sentir, ib. 4162. Ainçois savoie tout de voir [vrai], Que de l'avoir [le bouton] noient estoit, S'amors ne s'en entremetoit, ib. 2790. Tout soit il ainsi que il n'ait pas en nous toutes les graces qui doivent estre en homme qui s'entremet de baillie, Beaumanoir, 17. Aucuns d'eulz s'entremistrent d'apaisier le conte Perron audit conte Tybaut, Joinville, 203.

XVe s. De s'entremectre de mes faiz, Je n'en requier nulles ne nuls, Orléans, Rond. 43.

XVIe s. Qui s'entremet [agit comme procureur] doit achever, et qui commence et ne parfait, sa peine pert, Loysel, 376. Numa ne vouloit pas qu'ilz ouyssent rien du service divin, par maniere d'acquit, en faisant autre chose, ainz qu'ilz entremeissent [laissassent] toute autre besongne, Amyot, Numa, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entremettre »

Entre, et mettre ; provenç. entremetre ; espagn. entremeter ; ital. intramettere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIe siècle) Dérivé de mettre avec le préfixe entre-, voir le latin intromittere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entremettre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entremettre ɑ̃trœmɛtr

Évolution historique de l’usage du mot « entremettre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entremettre »

  • Les gardiens du zoo ont été étonnés de voir Ying Ying et Le Le folâtrer, car durant leurs 13 années de «colocation», ils n’avaient pas pu les entremettre. Le Journal de Montréal, Après dix ans d’abstinence, un couple de pandas folâtre en pleine épidémie de COVID-19 | JDM

Traductions du mot « entremettre »

Langue Traduction
Anglais meddle
Espagnol entrometerse
Italien meddle
Allemand einmischen
Chinois 插手
Arabe تدخل
Portugais intrometer-se
Russe вмешиваться
Japonais ふざける
Basque araketa
Corse meddle
Source : Google Translate API

Synonymes de « entremettre »

Source : synonymes de entremettre sur lebonsynonyme.fr

Entremettre

Retour au sommaire ➦

Partager