La langue française

Engendreur, engendreuse

Sommaire

  • Définitions du mot engendreur, engendreuse
  • Étymologie de « engendreur »
  • Phonétique de « engendreur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « engendreur »
  • Citations contenant le mot « engendreur »
  • Traductions du mot « engendreur »
  • Synonymes de « engendreur »

Définitions du mot « engendreur, engendreuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENGENDREUR, EUSE, subst. et adj.

Rare. (Celui, celle, ce) qui engendre ou qui a engendré.
I.− Subst. gén. au masc.
A.− Personne qui donne ou a donné la vie à un/des enfant(s). (Quasi-)synon. géniteur, procréateur.Du ventre de quelle grande mère êtes-vous sorties, formes multiples? et ventre fécondé par quel engendreur? (Gide, Thésée,1946, p. 1434).Si la semence qu'aucune volonté, aucun espoir de germination (...) ne réchauffent, se montre à moitié stérile (...) je n'accepte pas d'en endosser le blâme, je le reporte sur mes engendreurs, ces parents modèles, ces parangons des vertus matrimoniales (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 110).
P. anal. C'est lui [le soleil] le père, le fécondateur, l'engendreur, sans lequel les germes se dessécheraient ou pourriraient (Zola, Travail,t. 2, 1901, p. 230).
B.− P. métaph. et au fig. Personne qui inspire, élabore (telle manière de penser). Trois grands esprits, trois très hautes cervelles, trois engendreurs de concepts tout à fait originaux (Goncourt, Journal,1878, p. 1240).Notre chère École normale est la pépinière des sans-Dieu et des sans-patrie (...); moi-même, son directeur, je suis une manière de Satan, engendreur de missionnaires athées (Zola, Vérité,1902, p. 108).
II.− Adj. [En parlant d'une chose ou d'une pers.] Qui est à l'origine de, qui favorise la manifestation de. Tout ce que l'esclavage comporte de vileté morale, d'inévitable corruption, de révolte engendreuse de haines (Mirbeau, Journal femme,1900, p. 260).
Prononc. : [ɑ ̃ ʒ ɑ ̃dʀ œ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1165 (B. de Ste-Maure, Troie, 19640 ds T.-L.). Dér. du rad. de engendrer*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

engendreur \ɑ̃.ʒɑ̃.dʁœʁ\ masculin (pour une femme on peut dire : engendreuse, engendrice)

  1. Géniteur.
    • L’engendreur et l’engendré. — (Voltaire)
    • On comprend que, plus tard, Matthieu et Luc réintroduiront un « semeur » dans cette affaire, un engendreur, un père, un Joseph. — (Louis Simon, Mon Jésus : Méditations sur des textes d’Évangile, 1998)
  2. (Par extension) Personne qui déclenche, qui induit, qui crée, qui produit…
    • Tout en lui le pousse vers un au-delà, limité à son tour, engendreur de nouvelles questions, de nouveaux doutes, plus vastes, plus insolubles encore. — (Michèle Perrein, Ave Caesar, 1982)

Forme d’adjectif

engendreuse \ɑ̃.ʒɑ̃d.ʁøz\

  1. Féminin singulier de engendreur.

Forme d’adjectif

engendreuse \ɑ̃.ʒɑ̃d.ʁøz\

  1. Féminin singulier de engendreur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENGENDREUR (an-jan-dreur) s. m.
  • Celui qui engendre. L'engendreur et l'engendré, Voltaire, Dial. XXIX, 9.

HISTORIQUE

XVIe s. Engendreur, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « engendreur »

Engendrer 1 ; provenç. engenraire au nominatif, engenrador au régime ; espagn. engendrador ; ital. ingeneratore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de engendrer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « engendreur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engendreur ɑ̃ʒɑ̃drœr

Évolution historique de l’usage du mot « engendreur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engendreur »

  • Puis Ambre Oz a posé des mots, émue et inspirée par cette Dame de Fonroque dont elle cristallise ses sensations minérales. « Je suis l’Imaginée », dévoile la conteuse. « Accoudée au bastingage/J’écoute le mystère engendreur/En creux je flaire et le conte se fraie… » De l’alchimie créatrice de leur rencontre, de ce jeu de miroir des imaginaires poétiques, est donc née « l’Imaginée ». SudOuest.fr, Dame de Fonroque : un rêve à contempler
  • Une vision manichéenne qui place le sport en vecteur ou pis, engendreur du capitalisme. Mais ce dernier n’a-t-il pas conditionné le sport actuel? L’intervention d’annonceurs modifiant le statut des sportifs (et par la même les attentes des acteurs du sport) n’a-t-elle pas pour effet collatéral le culte de la performance? L’esthétisation extrême du corps? Une recherche d’exemplarité et une course croissante à la prouesse athlétique? La markétisation pousse les sportifs à rentabiliser leur image, à devenir bankable par l’intermédiaire de performances physiques toujours plus élevées qui, dans certaines disciplines purement athlétiques, délimitent le champ des possibles de l’Homme. En outre, l’auteur souligne, dès les premières lignes de l’ouvrage, la mise en scène des corps qui répondrait aux lois dominantes de la «modernité capitaliste», complétant cette notion en ajoutant une teinte anthropologique à son récit, reprenant les termes de Jean-Marie Brohm: Slate.fr, Dopage, pression, espoir déchu: comment les institutions sportives détruisent leurs athlètes | Slate.fr
  • Pour le chrétien « Dieu EST Amour » (1jn 4,8), il est donc, par là même créateur et engendreur, car seul l’ Amour est créateur et l’ Amour parfaite s’engendre lui-même dans la même perfection. AgoraVox, Il y a 1.000 ans, le Saint-Sépulcre était détruit par le calife Hakim - AgoraVox le média citoyen
  • Questionnez les statistiques, vous apprendrez qu’on y meurt de ce qu’on appelle, peut-être à tort, sa belle mort beaucoup plus souvent que de vos maladies. Alors vous vous demanderez peut-être si ce n’est pas la science moderne qui nous empoisonne avec ses progrès ; si les égouts dans nos caves et les fosses voisinant avec notre vin et notre eau ne sont pas des distillateurs de mort à domicile, des foyers et des propagateurs d’épidémies plus actifs que les ruisselets d’immondices qui se promènent en plein soleil autour de Tunis ; vous reconnaîtrez que l’air pur des montagnes est moins calmant que le souffle bacillifère des fumiers de ville ici et que l’humidité des forêts est plus redoutable à la santé et plus engendreuse de fièvres que l’humidité des marais putréfiés à cent lieues du plus petit bois. , Tunis (1890) - La Revue des Ressources

Traductions du mot « engendreur »

Langue Traduction
Anglais father
Espagnol padre
Italien padre
Allemand vater
Chinois 父亲
Arabe الآب
Portugais pai
Russe отец
Japonais お父さん
Basque aita
Corse babbu
Source : Google Translate API

Synonymes de « engendreur »

Source : synonymes de engendreur sur lebonsynonyme.fr
Partager