La langue française

Encroûtant

Définitions du mot « encroûtant »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENCROÛTER, verbe trans.

A.− Domaine concr.[Correspond à croûte B] Recouvrir d'une couche durcie.
1. [Le suj. désigne une chose] De vieux canons que les coraux avaient encroûtés (Mille, Barnavaux,1908, p. 106):
... la potasse des lessives et le suint des laines les [mains de la vieille femme] avaient si bien encroûtées, éraillées, durcies, qu'elles semblaient sales quoiqu'elles fussent rincées d'eau claire... Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1848, p. 172.
Au passif
[Compl. prép. par] Une église qui serait passable d'ailleurs, si elle n'était encroûtée par le plus épais des badigeons (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 305).Leurs loques encroûtées par la boue (Adam, Enfant Aust.,1902, p. 82).
[Compl. prép. de] Les oursins sont encroûtés d'une peau entièrement calcaire (Cuvier, Anat. comp.,t. 1, 1805, p. 46).Il étend un bras énorme, encroûté de boue (Barbusse, Feu,1916, p. 353).
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne une chose] Il arrivera un moment où la température de la surface du soleil sera assez abaissée pour que celle-ci commence à s'encroûter (Poincaré, Hyp. cosmogon.,1911, p. 248).
2. [Le suj. désigne une pers.]
MAÇONN. ,,Enduire un mur de mortier`` (Ac. 1835-1932).
P. métaph. L'homme peut bien avoir couvert et pour ainsi dire « encroûté » la vérité par les erreurs dont il l'a surchargée (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 1, 1821, p. 280).
B.− Au fig.
1. Emploi trans. Mettre dans une situation où l'on perd tout dynamisme.
[Le suj. est un nom de chose, le compl. un nom de pers.] Envelopper comme d'une carapace qui empêche tout mouvement, tout dynamisme. Synon. abêtir.
[Prép. dans] C'est un de ces sages routiniers, encroûté dans la vieille politique (Lemercier, Pinto,1800, I, 2, p. 38).Elle était encroûtée dans ses idées de l'ancien régime (Sand, Hist. vie,t. 2, 1855, p. 254).
[Prép. de] La vieille aristocratie, ce refuge encroûté des vieux préjugés (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 205).Un homme encroûté de tous les préjugés littéraires les plus surannés (J.-J. Ampère, Corresp.,1825, p. 330).
2. Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. est un nom de pers.; le compl. est gén. introduit par dans] Rester dans une situation où l'on perd son dynamisme; se laisser abêtir par la routine. S'encroûter dans une habitude, dans la routine. L'âme qui s'attriste et s'encroûte à la longue dans la retraite (M. de Guérin, Corresp.,1833, p. 69).Il faut d'ailleurs, que je me retrempe un peu, car je m'encroûte ici (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 129).Vous avez vraiment l'intention de vous encroûter dans ce bled? (Abellio, Pacifiques,1946, p. 312).
Absol. La mode a du bon, en forçant les gens à ne pas s'encroûter (Montherl., Pte Inf. Castille,1929, p. 605).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃kʀute], (j')encroûte [ɑ ̃kʀut]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1538 « recouvrir d'une croûte » (Est.); 2. 1782 fig. (Laclos, Liaison Dang., I, 12). Dér. de croûte*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 10.
DÉR.
Encroûtement, subst. masc.Action d'encroûter ou de s'encroûter; résultat de cette action. Encroûtement calcaire. Polypier ayant un axe en partie ou tout-à-fait pierreux, et recouvert d'un encroûtement corticiforme (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 288).Au fig. Quimper-Corentin (...) le nom même du ridicule et de l'encroûtement provincial (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 288). [ɑ ̃kʀutmɑ ̃]. 1resattest. 1546 « action d'enduire » (R. Estienne, Dict. Latino gallicun, 745b ds Rom. Forsch. t. 32, p. 55), 1848 fig. (Flaub., loc. cit.); du rad. de encroûter, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 6.
BBG. − Guiraud (P.). Les Ch. morpho-sém. B. Soc. Ling. 1956, t. 52, pp. 265-269.

Wiktionnaire

Forme de verbe

encroûtant \ɑ̃.kʁu.tɑ̃\

  1. Participe présent du verbe encroûter.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCROÛTER. v. tr.
T. de Maçonnerie. Enduire un mur de mortier.

S'ENCROÛTER signifie Se couvrir d'une espèce de croûte. Il signifie, figurément et familièrement, Devenir, par l'effet de la torpeur ou de l'entêtement, impénétrable à des idées ou à des impressions nouvelles. Un fonctionnaire, un bureaucrate encroûté. Il s'est encroûté au fond de sa province. Être encroûté de préjugés, Avoir beaucoup de préjugés. Le participe passé s'emploie comme adjectif : Ils sont vraiment encroûtés, et aussi comme nom : Ce sont des encroûtés.

Littré (1872-1877)

ENCROÛTANT (an-krou-tan, tan-t') adj.
  • Terme de zoologie. Qui enveloppe les corps et y forme une sorte de croûte.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « encroûtant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encroûtant ɑ̃krutɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « encroûtant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encroûtant »

  • On peut admirer dans notre village de nombreuses réalisations en pierre de taille, dénommée "pierre de Ferrals". Appelée aussi "turet", cette pierre est un travertin (calcaire présentant de petites cavités). Autrefois extraite de diverses carrières situées sur les communes de Fabrezan, Ferrals et Fontcouverte, il ne reste aujourd’hui que celle située près du carrefour des Quatre-Chemins, au lieu-dit "Las Legnos", ou "Les Lègnes" en Français. La pierre des Lègnes figurait déjà en sa qualité de pierre d’œuvre, au Répertoire National des Carrières de pierre de taille, exploitées en 1889, sous la dénomination "Turet de Ferrals". Elle fait partie du patrimoine ferralais. Cette pierre est le résultat de concrétions issues de marécages formés au quaternaire. Ces calcaires concrétionnés, très durs, se sont formés en encroûtant in situ des roseaux de marécages. Le travertin ne forme pas une dalle unique mais deux à trois bancs étagés, comportant du "tuf", roche poreuse non utilisable en construction. lindependant.fr, Le riche passé de la pierre de Ferrals-lès-Corbières - lindependant.fr
  • 1 - Le calcaire construit proprement dit disposé en deux ensembles : un récif inférieur (R I) s'étageant entre les cotes 65 et 75 m, constitué presqu'exclusivement par une masse biodétritique à Polypiers encroûtants intercalé de petits biohermes à polypiers branchus ; un récif supérieur (&2) compris entre 75 et 85 m d'altitude constitué par des calcaires à polypiers encroûtant qui forment un véritable entablement.  AgoraVox, Le Danien de Vigny (95). Analyse bibliographique critique - Deuxième partie - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « encroûtant »

Langue Traduction
Anglais encrusting
Espagnol incrustante
Italien incrostanti
Allemand verkrustung
Chinois c
Arabe مغطى
Portugais incrustante
Russe инкрустация
Japonais 覆う
Basque encrusting
Corse incrustà
Source : Google Translate API

Antonymes de « encroûtant »

Encroûtant

Retour au sommaire ➦

Partager