La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « encarcanner »

Encarcanner

Définitions de « encarcanner »

Wiktionnaire

Verbe - français

encarcanner \ɑ̃.kaʁ.ka.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre dans un carcan.
    • Puissent les bras osseux de sa femme l’encarcanner amoureusement cette nuit, et l’étrangler comme un chien enragé ! — (Alphonse Daudet, Le maître d’étude, 1859, publié dans « Les Annales politiques et littéraires », 1896)
    • gracieuse, fine, des yeux verts profonds, changeants, troublants, une tête admirablement coiffée de rien sur un cou libre, que n’encarcanne jamais un de ces horribles cols droits chers aux élégantes françaises. — (Précis analytique des travaux de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen, 1906)
    • Le corps tout le temps sous surveillance, encarcanné, brusquement éclaté en des tas de morceaux, les yeux, la peau, les cheveux, dont il fallait s’occuper un à un pour atteindre l’idéal. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 362)
    • N’y a-t-il pas quelque chose de choquant à parler d’apprentissage (linguistiques et autres) à propos de la rencontre entre enfants et poésie ? Ecarcanner l’ineffable ? — (J.Jolibert, Former des enfants lecteurs et producteurs de poèmes, Hachette éducation, 1992)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « encarcanner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encarcanner ɑ̃karkɑ̃ne

Encarcanner

Retour au sommaire ➦

Partager