La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « empreint »

Empreint

Définitions de « empreint »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPREINDRE, verbe trans.

A.− [Le suj. désigne l'agent; le compl. locatif est introduit par sur ou dans] Littér., rare. Marquer par pression une forme (sur quelque chose). Empreindre des pas sur la neige. Empreindre une marque (Ac.). Ce jardin où les pas légers de Noun semblaient encore empreints sur le sable (Sand, Indiana,1832, p. 271):
1. Car pour l'empreindre mieux j'ai frappé par trois fois Dans un triple métal votre triple effigie... Régnier, Les Jeux rustiques et divins,1897, p. 167.
[Le compl. d'obj. désigne une réalité abstr.] Tu diras que le dernier degré de l'art littéraire est d'empreindre l'idée dans l'image (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 424).
B.− Au fig.
1. Littér. Marquer quelque chose de quelque chose. Comme la nature sait empreindre ses ouvrages d'une majesté qui appelle à-la-fois le respect et l'admiration (Crèvecœur, Voyage,t. 2, 1801, p. 81).Avant de diverger sur les pays qu'ils devaient empreindre d'un caractère plus marqué de civilisation (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 185).
Plus usuel au part. passé. Empreint de mélancolie, de joie, de tendresse, de dignité, d'orgueil. Les beaux ouvrages ne vieilliraient jamais s'ils n'étaient empreints que d'un sentiment vrai (Delacroix, Journal,1854, p. 156):
2. ... et, de la cuisine, elle continuait à l'entretenir d'une façon aimable, un peu détachée et surtout empreinte de politesse. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 246.
2. Emploi pronom. à sens passif
a) [Le suj. désigne la marque] Se marquer (de quelque chose). Une sorte de gravité solennelle s'est empreinte partout (Hugo, Préf. Cromw.,1827, p. 4).Une gravité où il y avait de l'ombre s'empreignit sur son visage (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 59).
b) [Avec un compl. en de désignant l'agent] Être marqué (de quelque chose). Il existe des âmes écrevisses (...) empirant sans cesse, et s'empreignant de plus en plus d'une noirceur croissante (Hugo, Misér.,t. 1, 1862p. 194).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pʀ ε ̃:dʀ ̥], (j')empreins [ɑ ̃pʀ ε ̃]. Conjug. a) [ε ̃] : ind. prés. j'empreins, tu empreins, il empreint; impér. sing. empreins; part. passé empreint, empreinte. b) [ε ɳ] : ind. prés. empreignons, empreignez, empreignent; ind. imp. j'empreignais, tu empreignais, il empreignait, etc.; ind. passé simple j'empreignis, etc.; impér. plur. empreignons, empreignez; subj. prés. que j'empreigne, etc.; subj. imp. que j'empreignisse; part. prés. empreignant. c) [ε ̃:dʀ ̥] : ind. fut. et cond. prés. j'empreindrai(s). Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1213 « marquer la forme d'un corps dur sur une matière plus souple » (Faits des Romains, éd. Flutre et Vogel, p. 584, 15); 2emoitié xiiies. fig. (Fabliaus, ms. 7218, fo125 ds La Curne : Quant de ceste [amor] se sent emprient). Du lat. class. imprimere « appuyer sur, imprimer » (de premo, préf. in-). Fréq. abs. littér. Empreindre : 26. Empreint : 336. Fréq. rel. littér. : Empreint : xixes. : a) 852, b) 484; xxes. : a) 275, b) 276.

Wiktionnaire

Adjectif - français

empreint \ɑ̃.pʁɛ̃\

  1. (Avec de) Caractérisé par ; profondément marqué par.
    • Wikipédia permet de contribuer à un certain progrès qui est empreint d’un caractère spirituel, philosophique, scientifique, humanitaire, etc.
    • Nous venons, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté jusqu’ici intacte de Paris, protester de toutes nos forces, de toute notre indignation, au nom du goût français méconnu, au nom de l’art et de l’histoire française menacés, contre l’érection, en plein cœur de notre capitale, de l’inutile et monstrueuse tour Eiffel que la malignité publique, souvent empreinte de bon sens et d’esprit de justice, a déjà baptisée du nom de Tour de Babel. — (Protestation des artistes contre la Tour Eiffel, lettre publiée dans Le Temps du 14 février 1887)
    • Dès que j’eus considéré cette rencontre de ce point de vue, tout m’y sembla empreint de beauté. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, 1922)
    • J’ai écrit chaque jour, et je suis seule à savoir combien ce livre qui n’a rien à voir avec ma mère est empreint pourtant de sa mort et de l’humeur dans laquelle elle m’a laissée. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPREINDRE. v. tr.
Imprimer une figure, un dessin, des traits sur une surface. Empreindre une marque. Empreindre des caractères. Leurs pas s'étaient empreints sur la neige, sur le sable. Fig., Rome a empreint sur tous ses monuments un caractère de grandeur. La tristesse est empreinte sur son visage. Ce sont des sentiments que la nature a empreints dans le cœur de tous les hommes.

Littré (1872-1877)

EMPREINT (an-prin, prin-t') part. passé d'empreindre
  • Marqué par impression. Un pied empreint sur le sable. Un conquérant, dans sa fortune altière, Se fit un jeu des sceptres et des lois ; Et de ses pieds on peut voir la poussière Empreinte encor sur le bandeau des rois, Béranger, le Dieu des Bonnes gens.

    Fig. La même majesté sur son visage empreinte, Corneille, Pomp. II, 2. De qui même le front déjà pâle et glacé, Porte empreint le trépas dont il est menacé, Corneille, Œdipe, I, 1. Ces sentiments d'erreur qui sont si empreints en nous-mêmes, Pascal, dans COUSIN. La marque infaillible d'inspiration divine qu'ils [les livres de l'Ancien Testament] portent empreinte dans le grand nombre et la suite des prédictions mémorables dont on les trouve remplis, Bossuet, Hist. II, 13. Et couvrent de Dieu même, empreint sur leur visage, De leurs honteux plaisirs l'affreux libertinage, Boileau, Sat. X. L'auguste majesté sur votre front empreinte, Racine, Esth. II, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « empreint »

(Date à préciser) Participe passé de empreindre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empreint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empreint ɑ̃prɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « empreint »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empreint »

  • "La misère ne s'empreint pas seulement sur les vêtements ; elle s'empreint sur la beauté. Cela se mêle au point qu'on pourrait dire que le vêtement devient maigre et le visage pauvre." De Victor Hugo / Choses vues
  • Si vous voulez laisser vos empreintes dans le sable du temps, ne traînez pas les pieds. De Anonyme
  • Pas une personne ne chante comme une autre. On peut comparer la voix aux empreintes digitales. De Björk
  • Un portrait, c'est une empreinte directe du vécu sur le temps. De René Huyghe
  • Si ta main droite a commis une mauvaise action, efface les empreintes. De François Cavanna
  • L'enfance est comme une table de cire où toute empreinte est bonne. De Anselm Kiefer
  • L’empreinte d’un homme sur un autre est éternelle, aucun destin n’a traversé le nôtre impunément. De François Mauriac
  • La terre se nourrit d'empreintes, Le ciel se nourrit d'ailes. De Miguel Angel Asturias / La Chasse
  • Les rides devraient simplement être l’empreinte des sourires. De Mark Twain / En Suivant l'équateur
  • La langue est le ciment des actes ; non seulement elle les rend explicites, mais elle en conserve l’empreinte. De André Leroi-Gourhan
  • La comédie est une peinture de la société humaine et, quand celle-ci est empreinte de gravité, la peinture ne saurait susciter le rire. De Jakob Lenz
  • Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n'a laissé son empreinte. De Virginia Woolf / De la maladie
  • Le génie est essentiellement créatif, il porte l'empreinte de celui qui le possède. De Madame de Staël / Corinne, ou l'Italie
  • La vie des grands hommes nous rappelle Que nous aussi nous pouvons rendre notre vie sublime, Et laisser derrière nous, après la mort, Des empreintes sur le sable du temps. De Henri Longfellow / Un psaume de vie
  • Quand l'oiseau est près de mourir, son chant devient triste ; quand l'homme est près de mourir, ses paroles portent l'empreinte de la vertu. De Confucius
  • Ce mercredi soir, le conseil municipal réuni au palais des sports a voté un budget primitif empreint de prudence, mais dont les élus d’opposition ont jugé qu’il manquait d’« anticipation ». La Voix du Nord, Caudry: un budget post-Covid empreint de prudence, mais pas assez selon l’opposition
  • EUR   La synagogue de Pfaffenhoffen, lieu empreint d’émotion, témoigne de la vie judéo-alsacienne en milieu rural. Cette visite est l’occasion d’en savoir plus sur le judaïsme, ses offices, ses rituels. Unidivers, Visite guidée de la Synagogue de Pfaffenhoffen Val-de-Moder jeudi 9 juillet 2020
  • Le chanteur, toujours au summum de sa créativité, a été très inspiré par la réaction de son pays face à ce virus qui a fait son entrée au Maroc le 2 mars dernier. Si le coronavirus n'a toujours pas disparu, pour Abdelouahab Doukkali la bataille est déjà gagnée. Une vision optimiste dans un état d'esprit empreint de "positive attitude".  fr.le360.ma, Vidéo. Abdelouahab Doukkali chante la résilience des Marocains face au Covid-19 | www.le360.ma

Traductions du mot « empreint »

Langue Traduction
Anglais imprinted
Espagnol impreso
Italien impressa
Allemand aufgedruckt
Chinois 印记
Arabe مطبوع
Portugais impresso
Russe отпечатанный
Japonais 刻印
Basque imprinted
Corse stampatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « empreint »

Source : synonymes de empreint sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empreint »

Empreint

Retour au sommaire ➦

Partager