La langue française

Élytre

Définitions du mot « élytre »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLYTRE, subst. masc.

A.− ENTOMOL. [Chez certains insectes : coléoptères et orthoptères] Aile antérieure très dure qui recouvre et protège l'aile postérieure. Élytre fascié, mordoré, les élytres des hannetons. La coccinelle qui, sur son épaule, soulevait depuis un moment ses élytres (France, Orme,1897, p. 157).Quelques lignes, quelques vers à la mesure d'un gosier d'oiseau ou d'un élytre de cigale (Claudel, Poés. viv.,1952, p. 739):
Dans les formes, dessins et couleurs qu'on surprend dans l'épaisseur des tissus vivants, par exemple en levant avec le scalpel les couches qu'offre l'élytre des scarabées. Michelet, L'Insecte,1857, p. 384.
B.− [P. métaph., ou p. anal.]
1. [de forme] Il songeait que, dans huit jours, son fils, ici même, serait auprès de lui, sur sa bécane aux élytres d'émeraude (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1513).
2. [de couleur] Un revolver de petit calibre, mais excellent, dont l'acier faisait songer à l'élytre des coléoptères bruns et bleus qui bourdonnent (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 208).
3. [Avec le son que produisent les élytres de certains insectes] Puis un étrange bruit d'élytres vint de la forêt. Un minuscule avion aux ailes transparentes et à la frêle carcasse, insolite dans ce monde sans âge, surgit au-dessus des arbres (Camus, Exil et roy.,1957, p. 1678).
C.− P. métaph. Synon. aile.À quelque point de l'horizon que vous regardiez, sous quelque aire de la rose des vents que vous vous incliniez, il y a un moulin qui gaiement remue ses larges élytres (Du Camp, Hollande,1859, p. 6).Ô sables, ô résines! L'élytre pourpre du destin dans une grande fixité de l'œil! (Saint-John Perse, Exil,1942, p. 219).
Rem. La docum. atteste 1. Élytre, subst. fém. (rare). Les basques de son habit, sur le divan, derrière lui, faisaient de grandes élytres vert pomme (Benoit, L'Atlant., 1919, p. 201). 2. Élytral, ale, aux, adj. Relatif aux élytres des insectes. Rebord élytral latéral (cf. E. Perrier, Zool., t. 1, 1893, p. 1245).
Prononc. et Orth. : [elitʀ ̥]. [i] long ds DG. Ds dep. Ac 1835. Seul mot en -ytre recensé ds Ortho-vert 1966 (mots en -itre : chapitre, mitre, ...; en ître : bélître, épître, ...). Étymol. et Hist. 1764 (E.-L. Geoffroy, Hist. abrégée des insectes, t. 1, p. XXVI). Empr. au lat. savant plur.elytra (1634, Th. Muffett, Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum d'apr. R. Arveiller ds Actas del IX Congreso internac. de linguist. y filol. roman., t. 2, 1968, p. 517), du gr. ε ́ λ υ τ ρ ο ν « enveloppe, étui, fourreau » d'où « étui des ailes des insectes ». Fréq. abs. littér. : 49. Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1968, t. 36, p. 342 (s.v. élytral).Dub. Dér. 1962, p. 48.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLYTRE, subst. masc.

A.− ENTOMOL. [Chez certains insectes : coléoptères et orthoptères] Aile antérieure très dure qui recouvre et protège l'aile postérieure. Élytre fascié, mordoré, les élytres des hannetons. La coccinelle qui, sur son épaule, soulevait depuis un moment ses élytres (France, Orme,1897, p. 157).Quelques lignes, quelques vers à la mesure d'un gosier d'oiseau ou d'un élytre de cigale (Claudel, Poés. viv.,1952, p. 739):
Dans les formes, dessins et couleurs qu'on surprend dans l'épaisseur des tissus vivants, par exemple en levant avec le scalpel les couches qu'offre l'élytre des scarabées. Michelet, L'Insecte,1857, p. 384.
B.− [P. métaph., ou p. anal.]
1. [de forme] Il songeait que, dans huit jours, son fils, ici même, serait auprès de lui, sur sa bécane aux élytres d'émeraude (Montherl., Lépreuses,1939, p. 1513).
2. [de couleur] Un revolver de petit calibre, mais excellent, dont l'acier faisait songer à l'élytre des coléoptères bruns et bleus qui bourdonnent (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 208).
3. [Avec le son que produisent les élytres de certains insectes] Puis un étrange bruit d'élytres vint de la forêt. Un minuscule avion aux ailes transparentes et à la frêle carcasse, insolite dans ce monde sans âge, surgit au-dessus des arbres (Camus, Exil et roy.,1957, p. 1678).
C.− P. métaph. Synon. aile.À quelque point de l'horizon que vous regardiez, sous quelque aire de la rose des vents que vous vous incliniez, il y a un moulin qui gaiement remue ses larges élytres (Du Camp, Hollande,1859, p. 6).Ô sables, ô résines! L'élytre pourpre du destin dans une grande fixité de l'œil! (Saint-John Perse, Exil,1942, p. 219).
Rem. La docum. atteste 1. Élytre, subst. fém. (rare). Les basques de son habit, sur le divan, derrière lui, faisaient de grandes élytres vert pomme (Benoit, L'Atlant., 1919, p. 201). 2. Élytral, ale, aux, adj. Relatif aux élytres des insectes. Rebord élytral latéral (cf. E. Perrier, Zool., t. 1, 1893, p. 1245).
Prononc. et Orth. : [elitʀ ̥]. [i] long ds DG. Ds dep. Ac 1835. Seul mot en -ytre recensé ds Ortho-vert 1966 (mots en -itre : chapitre, mitre, ...; en ître : bélître, épître, ...). Étymol. et Hist. 1764 (E.-L. Geoffroy, Hist. abrégée des insectes, t. 1, p. XXVI). Empr. au lat. savant plur.elytra (1634, Th. Muffett, Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum d'apr. R. Arveiller ds Actas del IX Congreso internac. de linguist. y filol. roman., t. 2, 1968, p. 517), du gr. ε ́ λ υ τ ρ ο ν « enveloppe, étui, fourreau » d'où « étui des ailes des insectes ». Fréq. abs. littér. : 49. Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1968, t. 36, p. 342 (s.v. élytral).Dub. Dér. 1962, p. 48.

Wiktionnaire

Nom commun

élytre \e.litʁ\ masculin

  1. (Entomologie) Aile antérieure coriace, très rigide, inapte au vol des coléoptères et des orthoptères. La paire d’élytres protège les ailes postérieures membraneuses, seules aptes au vol.
    • On sait que la parapleure métasternale est cette partie , ordinairement de forme allongée , qui longe le bord latéral des élytres ; […]. — (Théodore Lacordaire & ‎Félicien Chapuis, Histoire naturelle des insectes. Genera des coléoptères, ou exposé méthodique et critique de tous les genres proposés jusqu'ici dans cet ordre d'insectes, Librairie encyclopédique de Roret, 1875, vol.11, p.355)
    • La sécrétion des élytres est surtout abondante chez l’insecte parfait qui vient d'éclore et pendant les premiers jours, au cours desquels il élimine l'eau et où ses élytres et son corps, très mous, vont se chitiniser et durcir. — (René Guy Busnel, Études physiologiques sur le Leptinotarsa decemlineata Say, Paris : libr. E. Le François, 1939, p.110)
    • Peu avant d'y arriver, nous voyons poindre un gros nuage noir à l’horizon méridional. Il grandit et s'approche rapidement, et nous pouvons bientôt constater qu'il est formé d'une infinité de points mobiles : ce sont des sauterelles (jerâd). Au moment où elles passent entre nous et le soleil, leurs ailes transparentes les font ressembler à de gros flocons de neige, qui tombent en tourbillonnant, sans cesse, couvrant le sol d'une épaisse couche jaune et grouillante et remplissant l'air de bruissements de millions d’élytres et de mandibules voraces. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 150)
    • Les élytres étaient excessivement dures et luisantes et avaient positivement l'aspect de l'or bruni. — (Charles Baudelaire, Le Scarabée d'or, Histoires extraordinaires : traduction de nouvelles d'Edgar Allan Poe)
    • Les grillons et les sauterelles stridulent en frottant leurs élytres l’un contre l’autre.— (Stéphane Tanzarella, Perception et communication chez les animaux, février 2015, p.38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLYTRE. n. m.
(Quelques-uns le font féminin.) T. d'Entomologie. Chacune des ailes supérieures des insectes à quatre ailes, lorsqu'elles sont coriaces, peu flexibles, et qu'elles protègent les ailes inférieures, comme une espèce de gaine ou d'étui. Les élytres d'un scarabée.

Littré (1872-1877)

ÉLYTRE (é-li-tr') s. m.
  • Terme d'histoire naturelle. Aile supérieure, cornée, qui recouvre les ailes membraneuses des coléoptères.

    Terme de botanique. Synonyme de thèque (thèque est seul en usage présentement).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉLYTRE. Ajoutez : - REM. Latreille est, sinon le premier, du moins un des premiers qui aient employé le mot élytre ; il le fait féminin : Élytres ou très courtes ou très étroites et pointues au bout, Consid. gén. sur l'ordre naturel des crustacés, des arachnides et des insectes, p. 149, Paris, 1810. Les entomologistes ont suivi son exemple. Mais les lexicographes font ce mot du masculin ; ils ont raison, vu l'étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élytre »

Du grec ancien ἔλυτρον, élutron (« fourreau, étui »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἔλυτρον, enveloppe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « élytre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élytre elitr

Évolution historique de l’usage du mot « élytre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élytre »

  • Eikon Motorsports va plus loin en proposant aux propriétaires de modifier les portières de leur supercar. Il est question de les remplacer par des portes à ouverture en élytre, ou des portes papillon. Comme vous l'aurez compris, ce changement n'est pas proposé par le constructeur, mais par un préparateur localisé à Scottsdale (USA).  Motor1.com, La Chevrolet Corvette C8 reçoit des portes en élytre
  • La Renault Spider dispose d’un châssis en aluminium léger et d’une carrosserie en composite plastique, pour un poids plume de 930 kilogrammes et une hauteur de 1,28 mètre (arceau de sécurité inclus!). À l’exception des portes en élytre, qui pivotent de manière spectaculaire vers le haut, elle se compose de seulement trois pièces qui se démontent facilement pour réparer les dégâts occasionnés lors des courses. Dans la plus pure tradition des sports mécaniques, son châssis repose sur une architecture en aluminium tubulaire. La voiture n’est équipée d’un pare-brise que moyennant supplément. Son confort est spartiate: Elle est dépourvue de chauffage, de radio et de direction assistée. Ce sont les courants d’air et le moteur transversal arrière de 4 cylindres en ligne qui se charge du fond sonore et du chauffage. Le moteur en alliage léger développant 150 ch fait passer le poids plume de 0 à 100 km/h en seulement 6,5 secondes, pour une une vitesse maximale de 210 km/h. MOTORS ACTU, Renault Sport Spider fête ses 25 ans: un concept radical devient un objet culte - MOTORS ACTU
  • Cette version découvrable de la Diablo se démarque par son pare-brise très bas teinté dont les extrémités se prolongent sur les vitres latérales spécifiques des portes en élytre. 4Legend.com - AudiPassion.com, Lamborghini Diablo Roadster Concept de 1992 – 4Legend.com – AudiPassion.com
  • Les coccinelles sont des insectes très mobiles, alternant rapidement entre la marche et le vol. Pour ce faire, elles doivent pouvoir déployer, ou rétracter, rapidement leurs longues ailes membraneuses cachées sous les élytres. Lors de précédentes études, des chercheurs avaient suggéré que les mouvements de l'abdomen contribuaient à replier les ailes, mais sans pouvoir expliquer comment le pliage complexe des ailes était réalisé. En effet, le processus est difficile à observer, car les coccinelles replient leurs ailes après la fermeture des élytres, qui sont opaques. Une équipe japonaise menée par Kazuya Saito, de l’université de Tokyo, a créé des élytres transparents qu’elle a substitués sur le dos d’un insecte afin de voir le processus. Pourlascience.fr, La coccinelle, reine de l’origami | Pour la Science

Traductions du mot « élytre »

Langue Traduction
Anglais elytron
Espagnol elitrono
Italien elitra
Allemand elytron
Chinois 电子
Arabe إليترون
Portugais élitro
Russe надкрылье
Japonais エリトロン
Basque elytron
Corse elitru
Source : Google Translate API

Synonymes de « élytre »

Source : synonymes de élytre sur lebonsynonyme.fr

Élytre

Retour au sommaire ➦

Partager