La langue française

Écriveur

Sommaire

  • Définitions du mot écriveur
  • Étymologie de « écriveur »
  • Phonétique de « écriveur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écriveur »
  • Citations contenant le mot « écriveur »
  • Traductions du mot « écriveur »
  • Synonymes de « écriveur »

Définitions du mot « écriveur »

Wiktionnaire

Nom commun

écriveur \e.kʁi.vœʁ\ masculin (pour une femme on dit : écriveuse)

  1. Écrivain, personne qui aime écrire.
    • Quels conseils donnez-vous à un écriveur débuteur qui veut écrire un roman ? — (François Barcelo, Premier roman pour Momo de Sinro, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉCRIVEUR (é-kri-veur, veû-z') s. m.
  • Terme familier. Celui, celle qui écrit beaucoup de lettres, qui aime à en écrire. Je ne suis pas écriveuse, Mlle de Villeroy, Lettres choisies, 1751, p. 280, dans LACURNE.

    On trouve aussi écriveux, mais c'est une mauvaise orthographe pour écriveur, qui aux XVIIe et XVIIIe siècles se prononçait écriveux. Vous avez de l'obligation à Langlade ; ce n'est point un écriveux ; mais il paraît votre ami en toute occasion, Sévigné, Lett. 13 mai 1672.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écriveur »

Écrivant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de écrire, écrivant et -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écriveur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écriveur ekrivœr

Évolution historique de l’usage du mot « écriveur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écriveur »

  • Le voyage d’agrément et surtout la littérature lui procurent l’apaisement nécessaire. Un recueil de nouvelles ("A deux mains"), publié en 1977, augure d’un filon fécond. Huit autres livres suivront : "Dépêches de Somalie" (1993), "Né la nuit" et "Indiennes" (1996), "Les vacances de Dieu" (1997), "Le papillon dans l’oreille de l’éléphant" (2000), "Vivre en guerre" (2003), "Kao, le désordre des hommes" (2005). Dernier en date, "L’utopie sentimentale" (2008) évoque le mirage post-soixante-huitard. L’AFP qui impose à "l’écriveur de reportages" tel qu’il se définit, un style direct, efficace, essentiel, a façonné sa patte. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Jean-Pierre Campagne, "l’écriveur" de reportages - La République des Pyrénées.fr
  • De cette quête musicale en forme de puzzle va naître une amitié entre des anti-héros et un grand récit qui prouve s'il en était encore besoin que la BD se prête bien à toutes les narrations… et que Tronchet, qui se décrit à la fois comme un « écriveur », un « dessineur » et un « filmeur » un peu acteur, est décidément un grand auteur. Cadeau bonus, sur son site, Tronchet permet de télécharger « La Chanson fantôme », le roman que lui a inspiré cette histoire. Les Echos, « Le Chanteur perdu » : voyage, voyage en BD | Les Echos
  • Le premier mot qui me vient, c'est « écriveur », un mot à lui. Il y a la notion d'artisanat. C'était un amoureux des mots. Il n'aimait pas être défini comme un humoriste. Cela l'aurait mis dans une case et il refusait cela ! C'était un gars hyper-libre et bourré de paradoxes : à la fois individualiste et amoureux de sa femme, de ses filles, de ses amis. Ce n'était pas quelqu'un de prétentieux. Il était surtout bourré de doutes ! , ENTRETIEN. « Pierre Desproges était un papa poule » - La Roche sur Yon.maville.com
  • Claude Michelet était invité jeudi 3 décembre par l’Arés (atelier de réflexion éthique et sociale) pour intervenir sur un thème qu’il connaît bien « Paysans: une longue histoire », lui qui a fait le choix très jeune de travailler la terre (avant de d’écrire son œuvre romanesque où souvent ce sont les paysans qui sont au cœur des intrigues). Cependant il se considéré comme « Agriculteur-écriveur » pour lui « Etre paysan est une noblesse ». Et pour avoir le droit de porter ce titre il faut être issu d’une longue lignée ayant travaillé, amélioré la même terre ». Pour son activité littéraire le terme d’écrivain ne lui semble pas mieux adapté. Il définit l’écrivain comme un littérateur reconnu comme tel après son décès, il se considère plutôt comme un écriveur. SudOuest.fr, La longue histoire des paysans vu par Claude Michelet au Lardin
  • Christian Gonon, dans une lettre adressée à l’auteur après sa mort, définit son seul-en-scène : "Ce serait tout ce que je préfère de toi, que je pourrais faire entendre sur une scène de théâtre." Voilà 30 ans, Pierre Desproges disparaissait "emporté à son insu par un crabe affamé qui lui broutait le poumon". Du Petit Rapporteur, où il débute en 1975, aux seuls-en-scène des dernières années, l’écriveur à l’humour noir et singulier aura prouvé que oui, on peut rire de tout… mais pas forcément avec tout le monde. Il y a une dizaine d’années, Christian Gonon lui avait consacré une carte blanche, reprise plusieurs fois depuis, réunissant des extraits des Chroniques de la haine ordinaire, quotidiennes diffusées sur France Inter en 1986, de La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède, irrésistible série créée en 1982 pour FR3, et de son livre Vivons heureux en attendant la mort. "De vrais sketches avec des vrais morceaux de bravoure entiers dedans reliés entre eux par une bassesse d’inspiration qui volera au-dessous de la ceinture du moindre nain", annonçait Desproges pour son spectacle en 1986. Christian Gonon, dans une lettre adressée à l’auteur après sa mort, définit son seul-en-scène : "Ce serait tout ce que je préfère de toi, que je pourrais faire entendre sur une scène de théâtre. Une alliance fraternelle. Tu serais venu à la première et tu m’aurais dit avec ton sourire cyclopéen : “Desproges à la Comédie-Française… étonnant, non ? Et je t’aurais répondu : “Non.”" ladepeche.fr, Castelnaudary. «La seule certitude que j’ai...» - ladepeche.fr
  • « Tête un peu ronde, menton fendu, les yeux tombent, la bouche un peu triste », c’est ainsi que se décrit Pierre Desproges dans un autoportrait dessiné publié par le quotidien Sud-Ouest en 1984. L'un des quelque 600 documents que l’on découvre dans une biographie d’une très grande richesse, qui est cosignée par Perrine Desproges, sa fille cadette, qu’il appelait affectueusement « Pinochette ». Des photos, des manuscrits, des textes, et bien d’autres documents souvent inédits qui retracent la bien trop courte carrière de cet « écriveur » humoriste, qui fit les belles heures de la radio et de la télévision, avec son humour corrosif et sa langue impeccable. Desproges par Desproges, de Perrine Desproges et Cécile Thomas est paru aux éditions du Courroux. RFI, Desproges, au nom du père, de la fille et du mauvais esprit - Vous m'en direz des nouvelles !

Traductions du mot « écriveur »

Langue Traduction
Anglais writer
Espagnol escritor
Italien scrittore
Allemand schriftsteller
Chinois 作家
Arabe كاتب
Portugais escritor
Russe писатель
Japonais 作家
Basque idazleak
Corse scrittore
Source : Google Translate API

Synonymes de « écriveur »

Source : synonymes de écriveur sur lebonsynonyme.fr
Partager