La langue française

Écope

Sommaire

  • Définitions du mot écope
  • Étymologie de « écope »
  • Phonétique de « écope »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écope »
  • Citations contenant le mot « écope »
  • Images d'illustration du mot « écope »
  • Traductions du mot « écope »
  • Synonymes de « écope »

Définitions du mot écope

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCOPE, subst. fém.

A.− MARINE
1. Petite pelle, en bois, étroite à bords surélevés, munie d'un manche et qui sert à puiser et à rejeter l'eau qui pénètre dans les embarcations non pontées. Ils [de Potter et Jean] l'égouttaient activement [le bateau], sans se parler, sans se regarder, comme hypnotisés par le rythme de l'eau jaillie des deux écopes (A. Daudet, Sapho,1884, p. 174):
− Laissez-moi donc là votre sainte Vierge, dit le patron [de la barque] aux passagers. Empoignez-moi les écopes et videz-moi l'eau de la barque. Balzac, Jésus-Christ en Flandre,1831, p. 304.
Écope à main. Munie d'une poignée. On vide l'eau des bateaux avec l'écope à main, appelée autrement sasse (Ac.1835, 1878).
Rem. a) Certains dict. enregistrent les var. vieillies : escope (Ac. 1835, DG, Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Rob.) et escoupe (DG, Nouv. Lar. ill. et Lar. Lang. fr.). b) La docum. atteste des emplois dans lesquels l'écope est utilisée pour vider l'eau qui pénètre dans une excavation creusée dans le sol. C'est [la tranchée]... celle d'où les Boches déversaient sur nos têtes leurs écopes de bois remplies d'eau (Genevoix, Éparges, 1923, p. 111).
2. [P. anal. avec la forme de l'écope] . Loc. adv. prép. en, sans article. En écope. Les harmonies aquatiques du blé se manifestent dans ses feuilles creusées en écope qui conduisent l'eau des pluies vers ses racines (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 54).
B.− TECHNOLOGIE
1. Soucoupe très évasée et peu profonde qui servait à écrémer le lait. La poche ou écope en bois et à bord tranchant (...) sert tout à la fois pour l'écrémage ou la mise en présure du lait ainsi que pour le rompage du caillé (Pouriau, Laiterie,1895, p. 698).
2. CH. DE FER ,,Cuiller métallique placée sous certains tenders de locomotives et que le mécanicien peut abaisser à volonté dans une rigole aménagée sur une certaine longueur du parcours, pour réapprovisionner en eau les cuves ou bâche du tender pendant la marche`` (Lar. 20e). Lorsque la machine arrive au-dessus du bac, le chauffeur abaisse une écope placée sous le tender (Bailleul, Not. matér. roulant ch. de fer,1951, p. 56).
3. MINÉR. Écope d'un broyeur. ,,Pièce en forme de colimaçon servant à l'alimentation du broyeur par son tourillon d'entrée`` (Minéral. 1972).
Prononc. et Orth. : [ekɔp]. Ds Ac. 1762-1932, s.v. écope. Ac. 1835 et 1878 admettent également escope. Cf. aussi ds Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Littré, DG (qui signale que escope, escoupe, écoupe sont des formes dial.) et Rob. Étymol. et Hist. xiiies. escope (ds Barb. Misc. 7, 19). De l'a.b. frq. skôpa, de même sens, cf. m. néerl. schoepe (Verdam), m. b. all. schôpe (Lübben). Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Nom commun

écope \e.kɔp\ féminin

  1. (Marine) Pelle de bois creuse qui sert à vider l’eau qui entre dans un bateau.
    • Empoignez-moi les écopes et videz-moi l'eau de la barque. — (Honoré de Balzac, Jésus-Christ en Flandre, 1831)
    • Ce mémorable examen se déroulant en début de saison, les premières recettes tant attendues pour étancher une trésorerie fuyarde de fin d'hiver allaient me manquer comme manque l’étoupe et l’écope à un pitalugue hors d'usage. — (Thierry Dufloo, Le Tout Nouveau Testament: Le TNT, chez l'auteur, 2015, chap. 2)
  2. (Par extension) Pelle creuse pour vidanger.
    • On les emploie […], après les avoir additionnées de deux à trois fois leur volume d'eau, ce qui en rend plus facile l'épandage à l'écope ou au tonneau. — (Odette Bussard, Cultures légumières, Paris : Baillière, 1943)

Forme de verbe

écope \e.kɔp\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de écoper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de écoper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de écoper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de écoper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de écoper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCOPE. n. f.
T. de Marine. Sorte de pelle de bois creuse qui sert à vider l'eau qui entre dans un bateau. On dit aussi ÉPUISETTE et SASSE.

Littré (1872-1877)

ÉCOPE (é-ko-p') s. f.
  • 1 Terme de marine. Sorte de pelle de bois étroite, creuse, et munie d'un manche, qui sert à vider l'eau entrée dans une embarcation.
  • 2 Grande cuillère employée pour enlever de dessus le dépôt un liquide clarifié dont la surface trop peu élevée au-dessus du sol ne permet pas de se servir du siphon, et lorsque le vase contenant ne peut être perforé pour y adapter une cannelle, Legoarant
  • 3 Sorte de petite soucoupe très évasée, peu profonde, ordinairement en bois, avec laquelle les fermières écrèment le lait, Legoarant
  • 4 Terme de jardinage. Ustensile en bois dont on se sert pour arroser.

REMARQUE

L'Académie renvoie à escope. Écope, malgré ce renvoi, qui paraît présenter escope comme plus usité, est, sur la Seine et parmi les gens de métier, la seule prononciation qui soit en usage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écope »

Voy. ESCOPE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien bas vieux-francique *skôpa, de même sens, apparenté à schop (« pelle ») en néerlandais, à Schippe (« pelle ») en allemand → voir scopa en latin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écope »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écope ekɔp

Évolution historique de l’usage du mot « écope »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écope »

  • Renault est finalement passé à l’action après le tout premier Grand Prix de la saison, en Autriche, remettant en doute la légalité des écopes de frein de la RP20, trop semblables à celles de Mercedes en 2019. La marque française a ainsi demandé à la FIA d’enquêter au terme de chaque course jusqu’ici cette saison. Le Journal de Montréal, Racing Point écope pour ses écopes de frein illégales | JDM
  • Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Mohamed B. Le jeune homme écope de deux ans de prison ferme pour avoir été surpris en plein deal d’héroïne avec une cliente en centre-ville de Charleroi. DH Les Sports +, Charleroi: le bon samaritain qui aide une dame, écope de la prison ferme - DH Les Sports+

Images d'illustration du mot « écope »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « écope »

Langue Traduction
Anglais scoop
Espagnol cucharón
Italien notizia in anticipo
Allemand scoop
Chinois
Arabe مغرفة
Portugais colher
Russe совок
Japonais スクープ
Basque bola
Corse scoop
Source : Google Translate API

Synonymes de « écope »

Source : synonymes de écope sur lebonsynonyme.fr
Partager