La langue française

Écobuage

Sommaire

  • Définitions du mot écobuage
  • Étymologie de « écobuage »
  • Phonétique de « écobuage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écobuage »
  • Citations contenant le mot « écobuage »
  • Traductions du mot « écobuage »

Définitions du mot écobuage

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCOBUAGE, subst. masc.

GÉOGR., AGRIC. Forme de défrichement où les mottes de terre et de végétation sont retournées et brûlées pour préparer la mise en culture (d'apr. George 1970). Une agriculture mi-pastorale s'est emparée de vastes espaces. La jachère y fait succéder la lande aux cultures; l'écobuage substitue temporairement quelque récolte aux pâtis (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 282).Vastes étendues communes où l'on n'ensemençait quelques parties qu'après écobuage, à de longs intervalles (Lefebvre, Révol. fr.,1963, p. 31):
Notre économie rurale d'autrefois marquait bien cette intégration de la forêt au domaine paysan, lorsque les terres assolées étaient défrichées après écobuage ou essartage et recevaient, comme premier engrais, les cendres mêmes de la forêt éliminée ainsi pour quelques années. La Forêt fr.,1955, p. 9.
Prononc. et Orth. : [ekɔbɥa:ʒ]. Ds Ac. 1878. Ds Gattel 1841 on admet également la var. égobuage. Étymol. et Hist. 1797 (Annales de l'agriculture, II, 315 ds DG). Dér. du rad. de écobuer*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

écobuage \e.kɔ.bɥaʒ\ masculin

  1. (Sens propre) (Agriculture) Opération qui consiste à enlever la couche superficielle du terrain et à brûler sur place les matières organiques qu’elle renferme puis à répandre les cendres de manière uniforme sur le sol. C'est à la fois un mode de désherbage et un façon de modifier les propriétés du sol.
    • Le désaccord qui s'est manifesté entre les agriculteurs et les agronomes , quant aux résultats plus ou moins avantageux de l’écobuage sur les terres qu'on soumet à cette opération , provient uniquement de ce qu'on n'avait pas distingué les diverses natures des sols. — (Jules Rossignon, Traité élémentaire de chimie agricole, Paris : au bureau de la Bibliothèque des sciences, 1843, part.1, page 61)
    • Pendant les heures chaudes de la journée, la gelée blanche fumait sur les labours, et maintenant qu’avec la guerre tous les émigrants étaient rentrés, on voyait en grand nombre des hommes au travail qui défrichaient les pentes : après avoir coupé à la serpe les buissons de genévrier et d’épine-vinette, ils piochaient le terrain, séparant les touffes d’herbe et les racines de la terre noire et des pierres dont ils faisaient un tas ; avec les plus grosses ils dressaient ensuite une murette à sec ; celles qui restaient servaient au remblayage avec le gravier et la terre ; sur la terre ils faisaient l’écobuage avec les mottes d’herbe, les racines et les buissons car le résidu de la combustion était un excellent engrais. — (Mario Rigoni Stern, Histoire de Tönle, 1978 ; traduit de l’italien par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo, 1988, p. 63)
  2. (Par analogie) (Pastoralisme) Brulis de landes et de maquis effectués pour faciliter la repousse d'une jeune végétation pour le pâturage.
    • L’indice de qualité de l’air est calculé à partir du taux de dioxyde d’azote, de soufre et d’ozone – qui dépendent tous trois, pour l’essentiel, du trafic routier et des industries – et des particules fines en suspension dans l’air (particules d’un diamètre inférieur à 10 micromètres), plutôt issues des chauffages domestiques et des « brûlages agricoles et pastoraux », anciennement appelés « écobuages ». Cette technique consistant à brûler la couche herbue, qui apporte de la potasse au sol et favorise la repousse d’herbe verte au printemps, est mise en œuvre entre 500 et 1 800 m d’altitude. — (Denis Sergent -Les Pyrénées à leur tour victimes de la pollution’' – Journal La Croix, page 8, 4 janvier 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉCOBUAGE (é-ko-bu-a-j') s. m.
  • Terme d'agriculture. Opération qui consiste à enlever la couche superficielle du terrain et à brûler sur place les matières organiques qu'elle renferme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écobuage »

(Date à préciser) Dérivé de écobuer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Écobuer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « écobuage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écobuage ekɔbyaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « écobuage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écobuage »

  • La pratique de l’incinération de végétaux sur pied est soumise à des règles strictes tout au long de l’année. Et en particulier l’été (15 juin - 30 septembre) où l’écobuage est soumis à une autorisation de la mairie de la commune concernée (à demander huit jours avant) à l’exception de l’ensemble du Sud-Aveyron, en particulier la zone Millau Grands Causses, où la pratique est carrément interdite. De plus, des précautions d’usage obligatoires doivent permettre de limiter le risque de propagation : délimitation de l’aire de feu, aménagement d’une réserve d’eau suffisante, proscription de l’utilisation de matières à très haut pouvoir calorifique (hydrocarbures, pneumatiques), surveillance de l’évolution du feu, et interdiction quoi qu’il en soit par vent de 40 km/h… centrepresseaveyron.fr, Aveyron : les écobuages très réglementés - centrepresseaveyron.fr
  • Les pompiers ont dû intervenir lundi aux alentours de 19 heures pour éteindre un écobuage à proximité du lieu-dit « Le Crouzet » à Saint-Didier-en-Velay. Un tas de branches a brûlé sur environ 50 mètres carrés en bordure de forêt avant que les soldats du feu n’évitent toute propagation au reste de la végétation. , Saint-Didier-en-Velay | Un écobuage nécessite l’intervention des pompiers à Saint-Didier-en-Velay
  • Un homme de 72 ans est en état d'urgence absolue après s'être gravement brûlé samedi 4 juillet en fin d'après-midi. Il tentait de réaliser un écobuage. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie : à Marcellaz-Albanais, un homme de 72 ans en état d'urgence absolue après s'être gravement brûlé
  • Samedi, aux alentours de 19 heures, c'est en voulant réaliser un écobuage avec de l'essence qu'un habitant de Marcellaz-Albanais, âgé de 70 ans, s'est gravement brûlé. , Faits-divers - Justice | Marcellaz-Albanais: gravement brûlé avec de l'essence, un homme en urgence absolue
  • Le colonel Philippe Chaussinand du Service Départemental d'Incendie et de Secours de Vaucluse précise : « Tout ce qui est feu de broussailles à l'heure  actuel ce sont des feux d'écobuage strictement interdits qui ont été fait par des particuliers. Et quand on est pas un professionnel forcément on se fait avoir parce que le feu est toujours très malin. Il suffit qu'il y ait un peu de vent et que l'on ait pas pris les précautions nécessaires. Et c'est encore pire si on est à côté d'un massif  boisé puisqu'on rappelle que même pour ceux qui ont l'autorisation toute l'année c'est interdit à moins de deux cents mètres des bois. On ne peut pas faire n'importe quoi ! » France Bleu, L'interdiction de brûlage des déchets verts et de l’écobuage plus que jamais en vigueur
  • La Préfète du Puy-de-Dôme a pris ce mardi un arrêté pour interdire tout brûlage des déchets verts et la pratique de l’écobuage à compter du 8 avril. Les pompiers étant appelés à d'autres missions prioritaires en cette période de crise sanitaire. France Bleu, Puy-de-Dôme : le brûlage des déchets verts et l’écobuage interdits à compter du mercredi 8 avril
  • Des pompiers volontaires sont en pleine opération de brûlage dirigé dans la vallée de Bestiac (Ariège). Il s'agit de l'écobuage, une pratique qui vise à brûler les broussailles pendant l'hiver pour réduire les risques d'incendies au retour des beaux jours. L'occasion également de former les éleveurs de la région. Des formations aux bonnes pratiques en matière d'écobuages sont également prodiguées afin d'éviter que les propriétaires fonciers ne perdent pas le contrôle de ces feux. LCI, À quoi sert l’écobuage en Ariège ? | LCI
  • Le préfet de la Drôme vient de prendre ce mercredi 25 mars un arrêté interdisant tout brûlage de déchets verts et végétaux et tout écobuage dans l'ensemble du département de la Drôme. Il évoque des raisons de santé publique et de lutte contre la pollution de l'air : "Dans ce contexte particulier d'épidémie liée au virus Covid-19, dont les symptômes sont respiratoires, le préfet fait appel au bon sens et à la responsabilité de tous pour ne pas créer de gêne supplémentaire de la population, du fait de cette activité de brûlage fortement émettrice de particules fines dans l'air et d'odeurs irritantes. En outre, à une période où les risques d'incendie de forêts et de broussailles recommencent à émerger (début de sécheresse), l'activité de brûlage fait peser des risques supplémentaires de départs de feux. Elle peut donc générer la mobilisation des services de secours ou des forces de l'ordre, à un moment où toutes les forces de sécurité sont mobilisées pour veiller au respect du confinement et au maintien de la sécurité". peuple-libre.fr, DRÔME - Interdiction de brûlage de déchets verts et écobuage

Traductions du mot « écobuage »

Langue Traduction
Anglais burnout
Espagnol agotamiento
Italien bruciato
Allemand ausbrennen
Chinois 燃尽
Arabe احترق
Portugais esgotamento
Russe выгореть
Japonais 燃え尽き症候群
Basque erre
Corse burnout
Source : Google Translate API
Partager