La langue française

Éburné

Définitions du mot « éburné »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBURNÉ, ÉE, ÉBURNÉEN, ÉENNE, ÉBURNIN, INE, adj.

Littér. Qui a la couleur ou la consistance de l'ivoire. Substance éburnine (Lar. 19e-20e). La tour éburnée de la rue Saint-Sulpice (Martin du G., Devenir,1909, p. 71).Le jaune éburnéen du cancer (Duhamel, Maîtres,1937, p. 39):
Il y a un moment où il fait tout noir Puis le noir de l'eau et le noir du ciel reculent Il s'établit une transparence éburnéenne avec des reflets dans l'eau et des poches obscures au ciel. Cendrars, Poésies complètes,1944, p. 224.
ANAT. Substance éburnée (Littré, Rob.). Ivoire des dents. Synon. dentine*.Cartilages éburnés. ,,Ceux des surfaces articulaires, lorsqu'ils sont encroûtés de phosphate de chaux`` (Littré-Robin 1858).
PATHOL. Os éburné. Os qui a pris l'aspect et la consistance de l'ivoire. L'ostéome éburné formé de lamelles osseuses compactes sans espaces médullaires (Roussy dsNouv. Traité Méd.,fasc. 5, 2, 1929, p. 112).
Prononc. et Orth. : [ebyʀne], ou [ebyʀneε ̃], fém. [-εn], ou [ebyʀnε ̃], fém. [-in]. Éburnéen ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. I. 1509 eburnin (Lemaire de Belges, Illustr., I, 33 ds Hug.). II. 1520 eburné (Michel de Tours, Trad. de Suétone, I, 40 ro, ibid.). III. 1845 éburnéen (Besch.). Dér. du rad. du lat. eburneus « d'ivoire »; suff. *, -éen*, -in*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Quem. Fichier.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBURNÉ, ÉE, ÉBURNÉEN, ÉENNE, ÉBURNIN, INE, adj.

Littér. Qui a la couleur ou la consistance de l'ivoire. Substance éburnine (Lar. 19e-20e). La tour éburnée de la rue Saint-Sulpice (Martin du G., Devenir,1909, p. 71).Le jaune éburnéen du cancer (Duhamel, Maîtres,1937, p. 39):
Il y a un moment où il fait tout noir Puis le noir de l'eau et le noir du ciel reculent Il s'établit une transparence éburnéenne avec des reflets dans l'eau et des poches obscures au ciel. Cendrars, Poésies complètes,1944, p. 224.
ANAT. Substance éburnée (Littré, Rob.). Ivoire des dents. Synon. dentine*.Cartilages éburnés. ,,Ceux des surfaces articulaires, lorsqu'ils sont encroûtés de phosphate de chaux`` (Littré-Robin 1858).
PATHOL. Os éburné. Os qui a pris l'aspect et la consistance de l'ivoire. L'ostéome éburné formé de lamelles osseuses compactes sans espaces médullaires (Roussy dsNouv. Traité Méd.,fasc. 5, 2, 1929, p. 112).
Prononc. et Orth. : [ebyʀne], ou [ebyʀneε ̃], fém. [-εn], ou [ebyʀnε ̃], fém. [-in]. Éburnéen ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. I. 1509 eburnin (Lemaire de Belges, Illustr., I, 33 ds Hug.). II. 1520 eburné (Michel de Tours, Trad. de Suétone, I, 40 ro, ibid.). III. 1845 éburnéen (Besch.). Dér. du rad. du lat. eburneus « d'ivoire »; suff. *, -éen*, -in*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Adjectif 1

éburné \e.byʁ.ne\

  1. Qui a l’apparence de l’ivoire.
    • Un de ces jours, ils finiront par se bouffer entre eux », se dit Molina en parcourant l'architecture stalinienne de la place et en admirant l’élégante façade éburnée de la médiathèque. — (Frédéric Parra, Le Secret des Carnutes, page 26, 2014, Ella Éditions)
  2. (Médecine) Qui a subi l’éburnation et a pris l’apparence de l’ivoire
    • Substance éburnée.
    • Peu à peu elles s’unissent les unes aux autres, et constituent un cornet éburné qui s’accroît en emprisonnant la pulpe, et s’étend peu à peu jusqu’au pourtour du pédicule vasculaire et nerveux, dans le point où ce pédicule pénètre l’alvéole. — (Jean Cruveilhier, Anatomie descriptive, tome 1, page 231, 1837, Méline, Cans et Cie)
    • Il trépana l’apophyse au lieu d’élection, ne trouva dans l’os éburné ni cellules ni pus, plaça un drain, et sa malade guérit. — (Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, page 634, 1892, Masson et cie.)

Adjectif 2

éburné \e.byʁ.ne\

  1. (Populaire) ou (Vulgaire) Qui a été châtré, qui a une voix de castrat.
    • Le chanteur éburné, quant à lui, semble issu d’un croisement d’un Mexicain obèse et d’une sirène des mers du Sud. — (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe, S-A 173, Fleuve Noir, 1999).

Forme de verbe

éburné \e.byʁ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de éburner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉBURNÉ (é-bur-né, née) adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui a la blancheur et l'apparence de l'ivoire ; qui s'est converti en ivoire.

    Terme de pathologie. Exostose éburnée, cartilages éburnés, exostose, cartilages qui ont subi l'éburnation.

    Substance éburnée des dents, l'ivoire des dents.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éburné »

Lat. eburneus, d'ivoire, de ebur, ivoire (voy. IVOIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Adjectif 1) Du latin eburneus (« ivoire »).
(Adjectif 2) De l’argot burne (« testicule »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éburné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éburné ebyrne

Évolution historique de l’usage du mot « éburné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éburné »

  • En parcourant ce livre, on trouve avec plaisir le sens de la formule du “sniper” de la télévision, questions parfois graveleuses, trash ( un greffé du visage doit-il refaire tous ses papiers d’identité?), ou tendres( les bébés préhistoriques étaient-ils cro-mignons? ), certaines vous ferons également ouvrir un dictionnaire ( un apophtegme sur la panspermie écrit en boustrophédon sur un palimpseste incunable éburné peut-il provoquer chez une hétaïre latitudinaire et callipyge une éreutophobie monaurale susceptible de l’emmouscailler au point de créer chez elle une diaphorèse qui nuirait à son entéléchie?), et d’autres réfléchir (s’il y a une vie après la mort, qu’est-ce qui prouve qu’on n’est pas en train de la vivre maintenant?) , Laurent Baffie : 500 questions que personne ne se pose -

Traductions du mot « éburné »

Langue Traduction
Anglais ebony
Espagnol ébano
Italien ebano
Allemand ebenholz
Chinois 乌木
Arabe خشب الأبنوس
Portugais ébano
Russe черное дерево
Japonais 黒檀
Basque ebony
Corse ebone
Source : Google Translate API

Éburné

Retour au sommaire ➦

Partager