La langue française

Ébouillir

Sommaire

  • Définitions du mot ébouillir
  • Étymologie de « ébouillir »
  • Phonétique de « ébouillir »
  • Images d'illustration du mot « ébouillir »
  • Traductions du mot « ébouillir »

Définitions du mot ébouillir

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBOUILLIR, verbe trans.

Vx. Diminuer de volume à cause de l'ébullition, se consumer à force de bouillir. Ne laissez point tant ébouillir le pot; cette sauce est trop ébouillie (Ac.1798-1878).Synon. réduire :
La meunière coiffa le brasier d'une large marmite, dont la flamme embrasa le fond noir comme une couronne d'or radiée. Tandis que les patates de mon souper ébouillaient sous ma garde, je m'amusai à lire à la lueur du feu, en baissant la tête, un journal anglais tombé à terre entre mes jambes... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 340.
Emploi pronom. à sens passif. Sauce qui s'est ébouillie (Nouv. Lar. ill., Lar. 20e).
Prononc. et Orth. : [ebuji:ʀ]. Le segment [j] n'est pas ici un son de transition, mais le résidu de l'ancienne latérale palatale. Étymol. et Hist. 1119 part. prés. adj. « bouillant, très chaud » Tut est esbuillissant (Ph. de Thaon, Comput, 1331 ds T.-L.); ca 1393 « s'évaporer par ébullition » (Ménagier, t. 2, p. 265, ibid : Et quand ils auront assez boulu et tant que l'eau sera esboulie). Dér. de bouillir*; préf. é-*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Verbe

ébouillir \e.bu.jiʁ\ transitif, intransitif ou pronominal 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’ébouillir)

  1. (Vieilli) Réduire en volume par une ébullition prolongée.
    • Chaque Salin est dans une loge particulière; […]; on y fait bouillir l'eau pendant soixante heures entières, & lorsque pendant tout ce tems elle s’ébouille trop promptement, on y ajoute de nouvelle eau. — (Jacques Savary des Bruslons & Philémon-Louis Savary, Dictionnaire universel de commerce, vol.3, 1748, p.17)
    • Tandis que les patates de mon souper ébouillaient sous ma garde, je m’amusai à lire à la lueur du feu, en baissant la tête, un journal anglais tombé à terre entre mes jambes : j’aperçus, écrits en grosses lettres, ces mots : Flight of the king (Fuite du roi). — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, Tome 1, page 455. Éditions Dufour, Mulat et Boulanger, 1860).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉBOUILLIR (é-bou-llir, ll mouillées, et non é-bouyir) v. n.
  • Il se conjugue comme bouillir. Se consumer, diminuer à force de bouillir. Ne laissez point tant ébouillir le pot.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire être. Le pot sera bientôt ébouilli, si vous ne diminuez pas le feu.

HISTORIQUE

XIVe s. Et dit Homerus que Hetor monstroit la forte et aspre vertu de lui par chascune de ses deux narines, par lesquelles l'en voit le sang esboulir, Oresme, Eth. 86. Entre le roy d'Angleterre et le roy de France Philippe se esbouli et esmu descort, Chr. fr. mss. de Nangis, sous l'an 1189, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ébouillir »

(1119) Du latin ebullire (« sortir en bouillonnant ») → voir é- et bouillir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. esbulir ; ital. ebollire ; du latin ebullire, de e, ex, et bullire, bouillir (voy. BOUILLIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ébouillir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ébouillir ebwilir

Images d'illustration du mot « ébouillir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ébouillir »

Langue Traduction
Anglais boil
Espagnol hervir
Italien bollire
Allemand kochen
Chinois
Arabe دمل
Portugais ferver
Russe кипятить
Japonais 沸騰
Basque irakiten
Corse bullite
Source : Google Translate API
Partager