La langue française

Doloriste

Sommaire

  • Définitions du mot doloriste
  • Étymologie de « doloriste »
  • Phonétique de « doloriste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « doloriste »
  • Citations contenant le mot « doloriste »
  • Traductions du mot « doloriste »

Définitions du mot doloriste

Wiktionnaire

Adjectif

doloriste \dɔ.lɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se complaît dans la douleur.
    • Le christianisme ne propose pas une foi morbide ou doloriste, mais bien une bonne nouvelle de paix, de pardon et d’ouverture au bonheur. — (site du diocèse de Créteil)
    • Développant fréquemment et complaisamment la vision doloriste d’une France « décadente » qui expie maintenant ses « fautes » antérieures, Pétain entretient les Français dans une mentalité de vaincu […] — (Philippe Pétain sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Nom commun

doloriste \dɔ.lɔ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Adepte du dolorisme.
    • Les parents qui choisissent Manala ne sont pas des nostalgiques de l’âge de pierre, ni des doloristes convaincus de la nécessité d’enfanter dans la souffrance. — (Juliette Bénabent, La légèreté de naître, Télérama n° 3558, 21 mars 2018, page 26)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « doloriste »

(1919) Dérivé savant du latin classique dolor (« douleur ») suffixé par -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « doloriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doloriste dɔlɔrist

Évolution historique de l’usage du mot « doloriste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doloriste »

  • Son ouvrage nous montre comment ces métaphores – par ailleurs très fréquentes - de la guerre pour penser la maladie tout comme le concept de « résilience » sont au service d’une philosophie appelée « doloriste » que, lui, veut combattre. France Inter, Confinement : Aucune utilité au malheur avec Ruwen Ogien
  • Au Pérou en 1988, Georgina, 20 ans, enceinte, vit dans la précarité. Un jour, elle entend une publicité à la radio pour une clinique qui prodigue les meilleurs soins sans aucuns frais. Avec sa photographie sublime en noir et blanc, ce drame inspiré de faits réels évoque Roma (2018), d'Alfonso Cuarón. Un récit parfois doloriste, mais dont le ­désespoir touche droit au cœur. S.B. lejdd.fr, "Filles de joie", "Benni", "Vivarium" : les films à voir au cinéma cette semaine
  • Dans le cas d’Arcabas, trois choses me frappent spécialement : le sens de la matière, des couleurs et du mouvement. La matière, d’abord. Sa facture n’est pas lisse. Elle ne veut pas faire oublier le pigment, le coup de pinceau, la rugosité du travail, et en même temps elle ne les rappelle que dans un fini qui les transfigure. Les couleurs, ensuite. Arcabas est un grand coloriste, qui risque parfois des rencontres difficiles entre le froid et le chaud, le clair et l’obscur, à la limite de la discordance (même ses Cendres ont des allures de Carnaval), mais qui évite toujours le criard ou la bigarrure facile. Le mouvement, enfin, avec ses anges à bicyclette, ses annonciations qui semblent déformer le cadre, ses personnages qui s’avancent sur l’arrière-plan d’un second tableau de pure abstraction lyrique, ses oscillations entre les danses de Matisse, le Guernica de Picasso et les oiseaux de Braque. Autant dire que sa vision est tout le contraire du doloriste et du puritain ; qu’elle est catholique au sens le plus large du terme, embrassant toute la vive diversité des choses. La Vie.fr, Fabrice Hadjadj : “La vision d’Arcabas est tout le contraire du doloriste et du puritain“
  • Face aux groupes, nations, peuples et ethnies ouvertement et fermement fiers de leur passé glorifié et son récit narratif (aussi fantasmé soit-il, comme c'est par exemple le cas de l'islam), ce qui représente quasi tout le reste du monde et surtout nos pires ennemis, nous n'avons aucune chance. Personne à part nous n'a aucune envie de se "repentir" de quoi que ce soit, personne à part nous n'envisage la moindre "pénitence" - ces vestiges anachroniques du christianisme doloriste. Liberté d'expression, Macronie : le poisson pourrit par la tête - Liberté d'expression
  • Cette pensée est très ambiguë. Dieu y apparaît comme un sadique et, d’un point de vue psychologique, cela entretient une mentalité doloriste. Il ne faudrait pas oublier la prière du Christ au jardin des Oliviers : "Abba, Père, à toi tout est possible, écarte de moi cette coupe !" Mais il ajoute - combien de temps a-t-il fallu pour qu’il puisse prononcer cette seconde phrase ? - : "Pourtant, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux" (Marc 14, 36), cette volonté divine n’étant pas que le Christ souffre, mais qu’il aille jusqu’au bout de sa mission d’amour. , Dieu n’a pas créé la situation dans laquelle nous nous trouvons - La Libre
  • Diplôme en poche il reste une épreuve à effectuer au sens doloriste du terme pour beaucoup d’entre vous ! Car le passage du monde des études au monde du travail reste une épreuve pour près d’un jeune sur deux entrant dans la vie active. Pour 47% des 18–30 ans interrogés par Ipsos, trouver son premier emploi reste une mission jugée difficile et ce quel que soit le niveau de formation : 48% des jeunes diplômés du seul bac et 44% des diplômés bac+5 n’ont pas trouvé facile la quête de leur premier emploi. , Deux jeunes sur trois s’estiment mal préparés à la recherche de leur premier emploi - L'Etudiant
  • Nous ne sommes pas encore sortis du confinement qu’ils nous promettent déjà du sang et des larmes. Depuis plusieurs semaines, responsables politiques et économistes multiplient les appels à l’austérité, sur un mode volontiers doloriste : pour rembourser les monceaux de dette créés par cette crise sans précédent, il faudra « faire des efforts ». « La France va sortir de ce choc avec une dette publique accrue d’au moins 15 points de PIB, à 115 %, prévient le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, dans le JDD. Dans la durée il faudra rembourser cet argent. » « À la sortie de cette crise, il faudra faire des efforts, le redressement sera long et il passera par le désendettement du pays », annonçait Bruno Le Maire, dès le 10 avril. L'Humanité, Ne pas rembourser la dette : ça n'a rien d'une utopie | L'Humanité

Traductions du mot « doloriste »

Langue Traduction
Anglais dolorist
Espagnol dolorista
Italien dolorist
Allemand dolorist
Chinois 独裁者
Arabe عامل التلوين
Portugais dolorista
Russe dolorist
Japonais ドロリスト
Basque dolorist
Corse dolore
Source : Google Translate API
Partager