La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « disjonctif »

Disjonctif

Définitions de « disjonctif »

Trésor de la Langue Française informatisé

DISJONCTIF, IVE, adj.

A.− GRAMM. [En parlant d'une conjonction, d'une particule] Qui unit les expressions et sépare les idées. Particule disjonctive. Ou, soit, ni, sont des mots disjonctifs, des conjonctions disjonctives (Ac.).
Emploi subst. fém. Une disjonctive. Une particule disjonctive. Le fait physique qui motive l'accusation a eu lieu ou n'a pas eu lieu : rien de plus catégorique que cette disjonctive (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 423).
B.− LOG. Proposition disjonctive. Proposition dont les deux membres sont séparés par une particule disjonctive. La proposition disjonctive énonce une disjonction ou une alternative : cette assurance ne peut être qu'inconscience ou mauvaise foi (Foulq.1971, s.v. disjonction).
Jugement disjonctif. Jugement qui pose une alternative :
Qu'est-ce donc que questionner? C'est chercher à corriger un état d'indétermination relative. Toute question implique : 1. un jugement disjonctif; 2. l'affirmation qu'une seule des alternatives est vraie ou valable; 3. l'incapacité reconnue de déterminer laquelle. Marcel, Journal métaphysique,1918, p. 138.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adv. disjonctivement. Alternativement. La liberté insondable de Dieu représente pour la créature un destin. Mais cette liberté crée elle-même des libertés qui mystérieusement coopèrent à l'opération divine et qui sont donc à la fois libres et prédestinées : la volonté en instance de choix peut disjonctivement l'un-ou-l'autre (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 213).
Prononc. et Orth. : [dis̬ ʒ ɔ ̃ktif], fém. [-i:v]. Cf. disjoindre. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1270 subst. desjointive « particule qui marque la séparation » (Livre de Jean d'Ibelni, éd. Beugnot, Assises de Jérusalem, I, p. 144); xives. adj. disjunctive [poteste de conjonction] (Ch. Thurot, p. 194 ds T.-L.); 2. av. 1559 subst. log. (M. du Bellay, 300 ds Littré). Empr. au b. lat. disjunctivus, terme de gramm. et de logique. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif - français

disjonctif \di.ʒɔ̃k.tif\ masculin

  1. Qui disjoint, sépare.
  2. (Grammaire) Il se dit spécialement des conjonctions ou, soit, ni, qui, en unissant les membres d’une proposition ou d’une phrase, sépare les choses dont on parle, c’est-à-dire qui unit les expressions et sépare les idées.
    • Des conjonctions disjonctives.
  3. (Philosophie) Qui affirme une alternative.
    • Jugement disjonctif.
    • Le dilemme est un raisonnement disjonctif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISJONCTIF, IVE. adj.
T. de Grammaire. Qui disjoint. Il se dit spécialement de Toute conjonction qui, en unissant les membres d'une proposition ou d'une phrase, sépare les choses dont on parle, c'est-à-dire qui unit les expressions et sépare les idées. Ou, soit, ni sont des mots disjonctifs, des conjonctions disjonctives. Il s'emploie aussi comme nom féminin. La disjonctive ou. Dans le langage philosophique, Jugement disjonctif, Jugement qui affirme une alternative. Le dilemme est un raisonnement disjonctif.

Littré (1872-1877)

DISJONCTIF (dis'-jon-ktif, kti-v') adj.
  • 1 Terme de grammaire. Qui sépare les idées tout en unissant les expressions. Ou, soit, ni, sont des mots disjonctifs. Particules disjonctives.

    S. f. La disjonctive ou.

  • 2 Terme de logique. Proposition disjonctive, celle qui est composée de deux membres entre lesquels se trouve une particule disjonctive.

    Syllogisme disjonctif, celui où la majeure est séparée en deux ou plusieurs membres par une conjonction disjonctive.

  • 3 Terme de botanique. Insertion disjonctive, insertion dans laquelle les pétales et les étamines sont attachés sous le disque, par exemple les simaroubées.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et por ce que son aversaire ne conoist pas la desjointive à la premiere parole, que se il dit, au premier, le et, et il dit, au donner des gages, le ou…, Ass. de Jér. I, 144.

XVIe s. Il se vante de deux choses l'une, et fait son compte de la premiere partie de la disjonctive, ou qu'il sera roy de France, ou moy empereur, Du Bellay, M. 300.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « disjonctif »

Provenç. disjunctiu ; espagn. disyunctivo ; ital. disgiuntivo ; du latin disjunctivus, de disjunctum, supin de disjungere, disjoindre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin disjunctivus (« de disjonction »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « disjonctif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disjonctif diʒɔ̃ktif
disjonctive disʒɔ̃ktiv

Évolution historique de l’usage du mot « disjonctif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disjonctif »

  • 2000 / Fous d’Irène de Peter et Bobby FarrellyFous d’Irène relance un couple archi-classique de comédie : le faible et le fort, le sado et le maso (Laurel et Hardy, de Funès et Bourvil), avec Jim Carrey, l’acteur le plus disjonctif de sa génération, dans la peau de l’un et de l’autre. Il suffit d’une variation d’octave, d’un plissement d’œil pour que se distinguent Charlie le mou et Hank le furieux. Et tous deux existent avec une densité telle que le film peut rapidement brouiller la donne, montrer Hank se faire passer pour Charlie, voire les faire exister ensemble, l’acteur se débattant dans une transe schizophrène inénarrable.Exceptionnel comme jamais, surface expressive de la tête au pied, Jim Carrey se jette contre les murs, roule sur le sol, s’étrangle, enfonce son doigt dans ses plaies, avance en se rouant de coups, tout entier transformé en champ de bataille schizoïde. Dans ces montées d’autotorture masochiste, l’acteur fait basculer le film de la pure comédie à une sorte d’inquiétude universelle. Il est l’homme contemporain de l’entre-deux-siècles, dévasté par toutes sortes de somatisations barbares, corps au supplice martyrisé par lui-même. J.-M. L.(Me, Myself & Irene) Avec Jim Carrey, Renée Zellweger (1 h 56), sur Canal VOD Les Inrockuptibles, De 2000 à 2020, le top des 52 meilleures comédies US
  • Une capsule de temps est un ample déploiement en réseau, un agencement disjonctif : rassembler des objets à la fois banals et iconiques, afin de témoigner d’un présent pour le futur, un tombeau poétique, à la fois épitaphe et célébration… Si l’archivage peut sembler hétéroclite, il est cependant tout entier contenu dans un double pli, celui du banal à visée figurative (des objets et œuvres qui disent notre présent) comme celui du passé et de l’avenir, manière ambiguë et paradoxale de définir notre présent, déjà passé puisque destiné à devenir témoignage, dans un avenir non représentable. Le geste est ancien, il peut être rapproché des cryptes funéraires de Mésopotamie, Égypte ou Perse, il est celui de notre modernité, en témoigne « la formule time capsule (sur laquelle Apple a fait depuis une OPA pour désigner son périphérique de stockage de données) ». Les capsules de temps sont produites lors de « crises » (l’entre-deux-guerres, les décennies de la guerre froide, aujourd’hui…), elles sont une crise au sens étymologique du terme, un symptôme, une forme de jugement sur ce qui est, ce qui mérite d’être conservé et transmis. DIACRITIK, Xavier Boissel : « Interroger mon époque, celle d’un capitalisme tardif chaque jour plus destructeur » (Capsules de temps)
  • Les frontières ont une histoire, en faire un leitmotiv d’ignorance et de rejet social, est un signe de ressentiment qui traduit une représentation collective de la haine projetée sur l’autre. Il convient de combattre l’instrumentalisation de l’histoire au service de l’animosité. Des préjugés entre Haïtiens et Dominicains, ne sont pas étrangers, considérant ce point de vue stéréotypé. Cette tendance peut conduire à une évaluation hâtive des qualités, des défauts de chaque peuple, en mettant en relief une généralisation outrancière des préjugés, au fondement duquel gît un ensemble de stéréotypes et de discriminations qu’on traite pour la vérité et qu’on utilise comme attribut pour qualifier des Haïtiens et des Dominicains sans coup férir. Le discours politique, les groupes nationalistes peuvent engranger des dividendes de la division au travers de l’exacerbation des différences comme facteur disjonctif, objet de mécontentement et de rejet à travers une systématisation de la haine comme mécanisme de propagande dans des conjonctures sensibles. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Frontière haïtiano-dominicaine : interactions des populations en situation d’épidémie de covid-19 et gestion appropriée

Traductions du mot « disjonctif »

Langue Traduction
Anglais disjunctive
Espagnol disyuntivo
Italien disgiuntivo
Allemand disjunktiv
Chinois 析取
Arabe طباقي
Portugais disjuntivo
Russe разъединяющий
Japonais 選言的
Basque disjuntiboan
Corse scuntenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « disjonctif »

Source : synonymes de disjonctif sur lebonsynonyme.fr

Disjonctif

Retour au sommaire ➦

Partager