La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « diplomatie environnementale »

Diplomatie environnementale

Variantes Singulier Pluriel
Féminin diplomatie environnementale diplomaties environnementales

Définitions de « diplomatie environnementale »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

diplomatie environnementale \di.plɔ.ma.si ɑ̃.vi.ʁɔn.mɑ̃.tal\ féminin

  1. (Diplomatie) Diplomatie, ouverte à des partenaires non étatiques, qui porte sur la gestion de biens publics mondiaux environnementaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

France Terme

Diplomatie, ouverte à des partenaires non étatiques, qui porte sur la gestion de biens publics mondiaux environnementaux.

Notes : 1. La diplomatie environnementale vise principalement à établir des accords interétatiques concernant la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la conservation et le partage des ressources en eau, ou la protection de la biodiversité.2. On trouve aussi le terme « diplomatie verte », qui n’est pas recommandé.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « diplomatie environnementale »

Locution composée de diplomatie et de environnemental.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « diplomatie environnementale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diplomatie environnementale diplɔmasi ɑ̃virɔnmɑ̃tal

Citations contenant le mot « diplomatie environnementale »

  • Le développement durable s’affirme et s’affiche comme un impératif pour tout Etat, tout gouvernement qui entend léguer à la génération future une terre viable, lui permettre de garder ses capacités de répondre à ses besoins vitaux. C’est ainsi que devant les élus du peuple, le premier ministre  affirmait  que son gouvernement va jeter les bases d’une  diplomatie environnementale, indiquant que son Gouvernement « impulsera et appuiera  fortement les initiatives en faveur de la coopération régionale et internationale pour atténuer les effets négatifs du changement climatique sur les conditions de vie des populations ». Pour ce faire,  ajoutait-il, «un accent particulier va être mis sur la protection et la régénération des bases productives à travers des actions de lutte contre la désertification et le tarissement des cours d’eau, notamment dans le cadre d’initiatives régionales telles que la Commission Climat pour la Région du Sahel ou l’initiative « Grande Muraille Verte ». , Gestion de l’environnement et développement durable : Beaucoup de réalisations en interne doublées d’une diplomatie environnementale active – Le Sahel
  • La diplomatie environnementale assure le positionnement des pays dans le contexte international et offre à tout pays concerné, notamment, celui qui est en voie de développement, un meilleur accès aux technologies, aux pratiques et aux financements tant nécessaires à la résolution des différents problèmes environnementaux auxquels il est confronté. African Manager, Hors dynamique internationale, l’Etat s’implique très peu dans l'environnement et le climat - African Manager
  • Il ne s’agit en réalité que de la partie la plus apparente de son action, car l’IFDD est hyperactif dans le champ de la formation et de la diplomatie environnementale. « Je n’en reviens toujours pas, de ce que nous arrivons à faire avec 20 employés », dit Cécile Martin Phipps, la nouvelle directrice qui a pris ses fonctions fin octobre 2021, quatre jours avant la COP26 de Glasgow, et qui a dû se familiariser en catastrophe avec une programmation très complexe. « J’en ai eu des sueurs froides. » Le Devoir, Le Québec, au cœur de la Francophonie institutionnelle | Le Devoir

Diplomatie environnementale

Retour au sommaire ➦

Partager